NeozOne

La médecine du futur a un nom : TU Delft. Ce système utilise les drones afin de pouvoir fournir un appui médical. Ce système d’apporter en quelques minutes un défibrilateur dans une ville pour sauver une personne victime d’un arrêt cardiaque. Selon  Alec Momont, 23 ans, un étudiant belge en ingénierie ayant développé ce drone.

“Environ 800.000 personnes subissent une attaque cardiaque chaque année dans l’Union européenne, et seulement 8 % d’entre elles survivent”  et “la principale raison est le temps relativement long nécessaire aux services de secours pour se rendre sur place, soit environ 10 minutes alors que la mort dans ce genre de situation se produit après 4 à 6 minutes”.

Selon lui, un drone ambulance pourrait emmener un défibrilateur en une minute dans une zone de 12 km carrés. Cette mesure permet de faire passer les chances de survie de 8 à 80%. Le drone permettra de faire le lien avec le personnel médical (type SAMU) et celui-ci ordonnera les élements à réaliser auprès de la victime avant l’arrivée des secours. Ce système est véritablement une révolution.

Ce drone a séduit les services d’urgence d’Amsterdam ainsi que la Fondation néerlandaise pour le Coeur selon le quotidien Algemeen Dagblad.

www.youtube.com/watch?v=y-rEI4bezWc

Voici quelques caractéristiques technique :

  • 6 Hélices (peut atteindre les 100 Km)
  • Certains élémenents Peuvent être fabriqués à partir d’une imprimante 3D
  • Peut transporter une charge utile de 4 Kg
  • L’appareil peut se diriger de manière autonome vers le lieu d’appel en utilisant les données GPS
  • Coût d’environ 15.000 € / pièce

Alec Momont souhaite développer ce système aux Pays Bas d’ici 5 ans et il espère que son système pourra aider les victimes dans de nombreux autres cas : masque à oxygène pour les vicitmes d’incendie ou insuline pour un diabétique.

Présentation TU Delft :

www.youtube.com/watch?v=2Lh8Qkkh4Uw

Source

 

Partagez
Tweetez
Épinglez
+1
Partagez