Le « Street Art » également appelé « Art Urbain » est une mouvance contemporaine qui réunit de nombreuses formes artistiques.  

Cet art réalisé dans la rue ou dans des lieux abandonnés englobe de nombreuses techniques diverses et variées. Les graffitis existent depuis très longtemps, certains remontent même à l’Empire romain et à la Grèce Antique.

Mais cet art ne se limite pas à cela, nous voyons débarquer depuis quelques années de nouveaux procédés originaux et très innovants.

Le « Yarn Bombing » que nous pouvons traduire en « Tricot Graffiti » est une de ces formes les plus originales. Elle consiste en effet à recouvrir le mobilier urbain et les arbres d’oeuvres à base de fils et de laines réalisée en utilisant le crochet et le tricot ainsi que diverses techniques de tissage. Même si cette forme d’art éphémère ne dégrade pas l’environnement et les infrastructures urbaines, elle reste tout de même illégale dans de nombreux pays comme aux États-Unis.

Les illusions et les trompes œil utilisent une ingénieuse technique qui joue avec les perspectives. Elle permet de donner des effets 3D très impressionnants. Je vous invite à regarder cette magnifique fresque LEGO réalisée en 2011 au festival de la craie de Chalk à Sarasota en Floride.

Impossible de parler de street Art sans évoquer le travail et les pochoirs de Banksy, un artiste réputé pour la qualité et son engagement qu’il partage à travers ses œuvres qui mêlent politique et humour. Certaines œuvres du graffeur se vendent plusieurs millions de dollars sur le marché de l’art. Un pochoir est assez simple à réaliser d’ailleurs, si vous voulez vous essayer à cette technique je vous invite à vous rendre sur le site shop.bombingscience, l’un des plus gros détaillants en fourniture pour graffiti.

Sachez qu’il est également possible de créer ce qu’on appelle des « graffitis propres ». Nous vous avons partagé en 2012 une recette très originale réalisée par Anna Garforth. Cette technique écologique utilise de la mousse végétale et du gel de rétention d’eau qui permet de taguer avec de la mousse verte naturelle. Le rendu est absolument génial.

La mosaïque est également un art décoratif dans lequel on utilise des fragments de minéraux colorés appelés « tesselles » qui une fois assemblés forment des dessins et des motifs. C’est la technique utilisée par Raphaël Haddad. Un street artiste réputé qui revendique à lui seul plus de 4 000 mosaïques pixelisées à travers le monde dont plus de 1000 juste dans la ville de Paris. Nous vous avons partagé une de ces vidéos dans cet article que nous lui avons dédié.

19 Partages
Partagez11
Partagez5
Tweetez2
Enregistrer1
+1