Félicitation, vous avez totalement craqué pour une imprimante 3D et vous pouvez enfin imprimer des tonnes d’objets très très cool. Sauf que… Vous n’avez pas pensé à faire le plein de filament 3D.

Il faut dire qu’aujourd’hui avec la démocratisation de ces belles machines et les offres de plus en plus abordables ce n’est pas le choix qui manque…. Difficile de faire le tri parmi toutes les offres du marché.

Voici donc un petit article dans lequel je vais vous faire un petit retour d’expérience, et qui je l’espère, vous renseignera dans l’acquisition de vos consommables en vous donnant toutes les informations nécessaires.

Mais avant de commencer, quelques explications s’imposent. Il existe aujourd’hui de nombreux matériaux. Comme pour les imprimantes 3D, chaque filament à ses propres caractéristiques et spécificités, ses qualités et ses défauts. Je ne vais pas vous faire l’énumération de tous les filaments 3D existants,  il y en a vraiment beaucoup (en bois, résine, flexible, pet, métal, ABS, PLA etc.. etc…)

Je ne vais vous parler que des consommables les plus utilisés , l’ABS ET le PLA.

Le filament ABS

ABS (ou acrylonitrile-butadiène styrène) est un thermoplastique durable qui provient de l’industrie pétrolière. Il est résistant aux chocs, à la chaleur, se plie, se ponce et se peint. Il requiert un plateau chauffant et est difficile à imprimer à cause du risque de décollement des pièces (“retraits”, ou “Warping” en anglais).  C’est un matériau non biodégradable et nocif pour la santé.

Le filament PLA

PLA (ou acide polylactique) est un matériau biodégradable, dérivé de l’amidon de maïs non nocif pour la santé. Il est résistant et n’a pas besoin de plateau chauffant. Malheureusement, c’est un matériau qui craint la chaleur et l’humidité.

Notre choix se précise un peu plus mais il existe encore de très nombreuses marques et modèles de consommables disponibles.

Comment choisir son consommable ?

Je me suis basé sur un vieux comparatif réalisé par 3D Matter, une jeune startup qui souhaite apporter des solutions pour améliorer les matériaux disponibles en étudiant leurs performance (résistance mécanique du matériaux), la qualité des filaments (état de surface, aspect final de la pièce fabriquée) ainsi que le procédé (facilité d’usage du filamenmécanique). Les différents tests ont été réalisés en partenariat avec DOOD, la société qui a développés l’imprimante 3D Digital Objet Maker (DOM).

Les test ont été effectués avec la même imprimante à une température de 200°C, une vitesse de 120mm/s (performance), 40mm/s (qualité) avec une hauteur de couche de 0.25mm (performance), 0.15mm (qualité).

resultat-comparatif-filament-imprimante-3D

Vous trouverez également sur ces liens les tableaux comparatifs détaillés sur la performance, la qualité et le procédé.

Ce comparatif est très intéressant mais malheureusement incomplet.  Il manque de nombreuses référence comme l’Octofiber et le Chromatik. (je vous explique un peu plus bas pourquoi je vous parle de ces deux marques).

J’ai voulu tester le Dutch Filament mais je n’ai trouvé aucune boutique le proposant en France (on le trouve en Suisse mais impossible d’en commander). Quant au MakerBot, comptez 30€ pour 200gr. Un prix bien trop élevé pour ce que je veux en faire.

Test du filament Chromatik et October

Je me suis donc intéressé au Filo3D, un consommable que je connais bien car j’ai pu le tester il y a quelques semaine en même temps que l’imprimante Dagoma Discovery 200. C’est un très bon filament malheureusement, il est également dans une gamme de prix trop élevée pour moi.

En fouillant sur le site du constructeur j’ai néanmoins trouvé une offre très intéressante. En effet Dagoma propose des packs de 4 bobines très abordables (3 bobines de filament Octofiber
+ 1 bobine de filament Chromatik OFFERTE).

pack-filament-promo

J’ai cherché sur Internet mais je n’ai malheureusement trouvé aucun test. Ce n’est pas bien grave, je connais le sérieux de Dagoma donc je tente ma chance avec un pack (blanc, rouge, argent et jaune).

Je reçois mes bobines et manque de bol, erreur dans les coloris choisis, je reçois une bobine orange au lieu du filament argenté. J’appelle le SAV de Dagoma (très sympa), et en moins de 48h je reçois la bonne bobine (+ une blanche en dédommagement pour l’attente et la orange de la première livraison que m’offre gracieusement Dagoma)

Depuis quelques jours, j’imprime en 3D une superbe fusée de Tintin (en 7 pièces) et voici ma conclusion.

test-filament-octofiber

Source : 3dnatives.commy3dmattermakershop.frprimante3d.comlesimprimantes3d.fr

Comparatif : Filaments PLA pour imprimante 3D
Les filaments Chromatik et Octofiber sont de bons filaments qui permettent d'imprimer des pièces d'excellentes qualités. Aucun problème d'accroche (support Buildtrack et plateau non chauffant) et l'adhérence des couches est très bonne. Un rapport qualité prix imbattable - Le pack de 4 bobines de 750gr coûte 89.97€ soit 29.99€ le kilo. Bref, je vous les recommande vivement !
Adhérence
Résistance
Qualité des pièces
Prix
Les plus
  • Prix
  • Rapport qualité prix
  • Choix des coloris
Les moins
  • Frais de livraison un poil élevés
4.3Imbattable
Note des lecteurs: (8 Votes)

Nos dernières vidéos sur les innovations

2 Réponses

10 Partages
Partagez7
Tweetez
Enregistrer1
+12
Partagez