Voici un petit test pour évoquer mon ressenti sur Netflix. J’arrive à échéance de ma période de test et je ne suis pas encore arrivé au terme du catalogue. C’est déjà bien !

Le catalogue de Netflix est assez conséquant pour pouvoir passer de nombreuses soirées d’hiver au chaud devant la tv ou devant vos autres devices. En voilà une bonne idée ! Rendre une application avec son contenu streaming disponible de n’importe où, c’est une bonne idée (même si ça devient quasi obligatoire maintenant).

Voici les forfaits de but en blanc : Trois forfaits sans engagement sont proposés :

  • Netflix sur 1 écran à la fois en définition standard : 7,99 € par mois
  • Netflix sur 2 écrans à la fois en HD : 8,99 € par mois
  • Netflix sur 4 écrans à la fois en HD et ultra-HD : 11,99 € par mois

Netflix est selon moi, bien pour les situations suivantes :

  • Il n’y a rien à la TV ce soir => Netflix
  • Je veux me faire des runs de séries déjà passées => Netflix
  • Je veux découvrir de nouveaux films ou séries auxquelles je n’aurais pas pensé => Netflix

N’espérez pas à ce jour trouver des séries TV disponible dès la sortie aux US ou des films pratiquement sorti du cinéma. Netflix est limité par les contrats de diffusion déjà conclus par les chaînes de télévision américaines avec les chaînes de télévision françaises. Au grand damne des adorateurs de séries dont je fait parties et qui aime suivre les séries dans l’ordre sans avoir 2 épisodes nouveaux et une suite de rediffusion à ne plus savoir qu’en faire pour bien détuire le programme. Non bien sûr, vous ne savez pas de qui je veux parler.

Ainsi, les dernières saisons de la plupart des programmes célèbres comme Grey’s Anatomy, The Mentalist, The Good Wife  sont réservées à TF1, M6 tandis qu’Orange Ciné Séries a l’exclusivité des programmes tel sur Game of Thrones, The Newsroom,  True Blood, Boardwalk Empire ainsi que sur la première diffusion de The Walking Dead.  Bien dommage concernant ces derniers ! Netflix France ne dispose même pas des droits concernant House of Cards (production de base Netflix) puisque les droits pour le marché français ont été cédés à Canal +. Logique !

Concernant les films, de nombreuses restrictions s’appliquent à Netflix France. En ce qui concerne les films, l’entreprise est contrainte de respecter la chronologie des médias. Une loi du 29 juillet 1982 sur la communication audiovisuelle avec son décret d’application du 4 janvier 1983 détermine des délais obligatoires. Pour les films diffusés dans une offre de vidéo à la demande sur abonnement (SVOD), un délai de 3 ans est appliqué…

 

Délai pour la
première exploitation
Réduction accordée
à titre dérogatoire
mode d’exploitation
Dès l’obtention du visa d’exploitation exploitation en salle
4 mois 4 semaines au plus avant le délai légal vente et location de supports vidéographiques, vidéo à la demande avec paiement à l’acte
10 mois télévision payante de cinéma ayant signé un accord avec les organisations du cinéma
12 mois télévision payante de cinéma
22 mois télévision payante (hors cinéma) ou non payante et coproductrice du film
30 mois télévision payante (hors cinéma) ou non
36 mois vidéo à la demande par abonnement
48 mois mise à disposition en vidéo à la demande gratuite

De nombreuses séries m’ont tapé dans l’oeil (déjà suivi ou connu auparavant ou nouvelles découvertes), m’ont suscité un “ah bah c’est cool mais vous êtes en retard les coco”  ou un “A découvrir, pourquoi pas”. Voici un petit florilège :

  • Dexter
  • The Big Bang Theory
  • Sons of Anarchy
  • Archer (dessin animé pour adulte bien sympathique)
  • Brooklyn Nine Nine
  • American Horror Story
  • Deadwood
  • Dr Who
  • Torchwood
  • Breaking Bad
  • The Walking Dead
  • Fringe
  • Homeland
  • White Collar (FBI : duo très spécial)
  • How i met your mother
  • Hannibal
  • Downtown Abbey
  • Firefly …

Entre les terminées, les en cours, j’y ai retrouvé beaucoup de séries que j’aime et aimais.

J’ai également fait de bonnes découvertes parmis les exclus Netflix : Marco Polo, Orange Is the New Black, Penny Dreadful, Hemlock Grove, Derek (avec Ricky Gervais).

Netflix n’est pour l’instant pas à la pointe de la nouveauté mais permet de regarder les séries “dont on a entendu parler” ou que vous n’avez pas eu le temps de regarder (si vous avez eu le temps de tout regarder, vous êtes au top). Netflix permet de rattraper son retard, voir des classiques ou découvrir ce que vous aviez râté à l’époque. Netflix a du charme mais sera à la masse pour les plus exigeants. Le nerf de la guerre sont les droits de diffusion. Pour les acquérir il faudra que Netflix s’arme de liquidité et que ses clients s’arment de patience.

Pour l’instant, c’est une offre de départ et l’offre s’enrichiera rapidement, notamment dès Janvier 2015 :

Netflix US a révélé dernièrement les prochains films et séries à rejoindre le catalogue. Bien évidemment, c’est une info US, alors il se peut que pour la France ce ne soit pas tout à fait pareil (suivant les droits).

 

JANUARY 1

  • 101 Dalmatians (1996)
  • Bad Boys II (2003)
  • Batman & Robin (1997)
  • Bruce Almighty (2003)
  • Cast Away (2000)
  • Dallas: Season 3 (2012)
  • Get Low (2009)
  • Election (1999)
  • Fear & Loathing in Las Vegas (1998)
  • Fort Bliss (2014)
  • Friends: Complete Series (1994 ­- 2004)
  • Jeepers Creepers 2 (2003)
  • Mean Girls (2004)
  • Shall We Dance? (2004)
  • To Be Takei (2014)
  • The French Connection (1971)
  • The Quiet Man (1952)
  • The War of the Worlds (1953)
  • Wayne’s World 2 (1993)

JANUARY 3

  • Jack Ryan: Shadow Recruit (2014)
  • White Collar: Season 5

JANUARY 7

  • Brick Mansions (2014)

JANUARY 8

  • Frank (2014)
  • Psych: Season 8

JANUARY 9

  • Z Nation: Season 1

JANUARY 13

  • Being Human: Season 4 (U.S.)

JANUARY 15

  • Wolfblood: Season 3 (2014)

JANUARY 16

  • The Adventures of Puss in Boots: Season 1
  • The Fall: Season 2
  • Tinker, Tailor, Soldier, Spy (2011)

JANUARY 23

  • Iliza Shlesinger: Freezing Hot (2014)

JANUARY 28

  • Chef (2014)
  • Beauty & the Beast: Season 2

 Source 

Netflix : Test et sorties de Janvier 2015
Netflix est surtout sériephile. Les films ne sont pas en reste mais la base est plus grande niveau séries... Netflix ne joue pas encore dans la cours des grands (catalogue américain). Netflix a promis qu'ils allaient vers la transversalité son catalogue et c'est du tout bon !! Encore une histoire de droits ...
Catalogue
Ergonomie de l'application
Navigation / menus sous-titres etc.
inédits netflix
LES PLUS ! 🙂
  • Le catalogue
  • Les inédits
LES MOINS ! 🙁
  • On veut le catalogue US bordel ! (Ca sort du coeur)
4.3Excellent

Une réponse

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1
Partagez