Morten Grønning a créé un concept de gant révolutionnaire pour sculpter des matériaux durs avec le bout des doigts.

HAPPARATUS est décrit par son concepteur comme une extension augmentant les capacités et la puissance de la main humaine. Le gant est équipé d’une paire de tampons abrasifs qui se déplacent d’avant en arrière.

« Je voulais explorer une nouvelle façon de créer » explique Grønning, diplômé du Royal College of Art, de Londres.

HAPPARATUS-gant-sculpture-004

Je voulais créer des objets dans des matériaux durs en utilisant le bout de mes doigts.

Pour tester son prototype, Grønning a confié son invention à des sculpteurs sur bois et sur pierre. Il affirme que les premières réactions ont été très positives.

HAPPARATUS-gant-sculpture-007

La phase de prototypage consistait à trouver un moyen de construire cet outil pour que je puisse le confier à des betas testeurs.

Quand vous créez une courbe avec le gant, vous ressentez les formes grâce à la sensation de retour de force.  Donc, vous appréhendez plus facilement les formes pendant la phase de création.

HAPPARATUS-gant-sculpture-005

Grønning a construit depuis une série de prototypes plus complexes, disposant d’une paire de patins équipés de papier de verre à mouvements alternatifs, capables de sculpter des matériaux comme le bois de balsa, le grès et le plâtre.

Cependant, il espère développer dans un avenir proche une version plus complexe avec lames interchangeables. Celles-ci seraient reliées à un moteur électrique sur le dessus du gant par des arbres de transmissions flexibles fixés le long des doigts.

Il travaille actuellement sur des nouvelles versions en carbure de tungstène et en aciers pour sculpter plus efficacement et plus longtemps.

HAPPARATUS-gant-sculpture-002 HAPPARATUS-gant-sculpture-006

19 Partages
Partagez16
Enregistrer2
+11
Tweetez
Partagez