Aéronautique

Une physicienne invente un nouveau concept de fusée à plasma qui pourrait révolutionner l’exploration spatiale

Afin de rendre le voyage spatial plus rapide et faciliter ainsi l’exploration des planètes lointaines, une chercheuse officiant auprès du Princeton Plasma Physics Laboratory (PPPL) a imaginé un nouveau type de propulseur à plasma. Reposant sur le concept de la reconnexion magnétique, celui-ci permettrait de se déplacer à des vitesses sans précédent.

La faible vitesse des fusées actuelles fait partie des obstacles qui limitent la portée de nos programmes d’exploration spatiale. Nombreux sont alors les chercheurs qui se penchent sur le sujet afin de rendre possible la colonisation de planètes lointaines. Parmi eux figure le Dr Fatima Ebrahimi.

Cette physicienne du Princeton Plasma Physics Laboratory du département américain de l’énergie a inventé un nouveau concept de fusée à plasma qui pourrait faciliter le voyage vers Mars et au-delà. L’idée est d’utiliser des champs magnétiques pour projeter des particules de plasma (un gaz chargé électriquement) dans le vide et générer en conséquence une poussée.

Un mécanisme exploitant l’énergie stockée dans un champ magnétique 

Il existe déjà de nos jours des moteurs à plasma qui servent de champs électriques pour propulser des particules, mais le concept imaginé par le Dr Fatima Ebrahimi est beaucoup plus évolué. En fait, il consiste à propulser une fusée à très grande vitesse en utilisant la reconnexion magnétique. Celle-ci est définie comme un mécanisme qui permet de transformer de façon brutale l’énergie stockée dans un champ magnétique en d’autres formes d’énergie.

Le procédé en soi n’est donc pas totalement nouveau dans la mesure où il est en vigueur un peu partout dans l’Univers. Par exemple, sur la surface du Soleil, une reconnexion magnétique se produit lorsque les lignes de champ magnétique y convergent, avant de se séparer. Cela engendre une énorme quantité d’énergie.

À LIRE AUSSI :  Les chercheurs ont développé une technologie laser pour lutter contre les débris spatiaux

Une invention inspirée des tokamaks

Les tokamaks sont basés sur le même principe. Ce sont des dispositifs de confinement magnétique expérimentaux utilisés par les chercheurs pour mieux étudier la physique des plasmas et les possibilités de produire de l’énergie par fusion nucléaire. Il s’avère que dans ces machines, des bulles magnétiques appelées plasmoïdes se déplacent à environ 20 kilomètres par seconde. Ebrahimi est partie de ce constat pour imaginer un propulseur à plasma beaucoup plus performant.

Un concept 10 fois plus rapide

Comme le rapporte News.sky.com, la nouvelle invention promet de rendre l’exploration spatiale beaucoup plus facile. Le moteur est théoriquement capable de générer des gaz d’échappement accusant des vitesses de centaines de kilomètres par seconde, soit 10 fois plus rapides que celles des autres propulseurs.

Une physicienne invente un nouveau concept de fusée à plasma qui pourrait révolutionner l’exploration spatiale
Image d’illustration. Crédit photo : Shutterstock / Dotted Yeti

Cet exploit phénoménal pourrait un jour nous permettre de coloniser des planètes extérieures. « Si nous fabriquons des propulseurs basés sur la reconnexion magnétique, nous pourrions réaliser des missions de longue distance dans un laps de temps plus court », a déclaré le Dr Fatima Ebrahimi. À noter que l’étude a été publiée dans la revue scientifique Journal of Plasma Physics.

À LIRE AUSSI :  La terre va perdre sa "deuxième lune" définitivement d’ici quelques semaines

 

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page