Auto / Moto

WhaTT : cette start-up d’Annecy veut réinventer le vélo à assistance électrique

À Annecy, dans les Alpes, WhaTT conçoit des VAE censés répondre aux problématiques rencontrées par les utilisateurs. Zoom sur cette jeune entreprise française qui ambitionne de révolutionner le vélo à assistance électrique.

Le marché des vélos électriques connait un boom spectaculaire depuis quelque temps. En plus de la pandémie qui incite les gens à se déplacer de façon individuelle, cette hausse remarquable est due au fait que le gouvernement octroie une prime à l’achat. Le cabinet McKinsey estime que les ventes de VAE devraient être multipliées par 15 au cours des 10 prochaines années pour s’établir à 270 millions d’unités vendues dans le monde en 2030.

En France, les vélos à assistance électrique représentent déjà une part importante des ventes de véhicules zéro émission. Malheureusement, les modèles actuels sont jugés comme étant trop lourds et moins pratiques, l’assistance au pédalage étant généralement imposée. Fort de ce constat, WhaTT a vu le jour en 2016. Basée à Annecy, cette start-up a été fondée par quatre passionnés possédant notamment des expériences réussies dans l’univers du sport.

Des vélos électriques équipés d’une double transmission

« En goutant aux VAE, nous avons réalisé qu’ils sont pour la plupart lourds, mal équilibrés et tout simplement impossibles à faire avancer sans assistance… nous avons voulu revenir à l’essentiel du vélo : du sport, de l’agilité, du défi, du plaisir… et de la sécurité ! » peut-on lire dans un communiqué que la jeune entreprise nous a adressé.

À LIRE AUSSI :  Skeleton, un vélo électrique avec un cadre inspiré du squelette humain

Pour ce faire, WhaTT a inventé un nouveau système de transmission qui combine une transmission classique par chaine et une transmission électrique. Cette dernière a la particularité de ne pas offrir d’assistance en permanence. Au lieu de cela, elle permet de booster la force nécessaire pour faire rouler vélo en fonction des caractéristiques de la piste.

WhaTT : cette start-up d'Annecy veut réinventer le vélo à assistance électrique
Des vélos électriques équipés d’une double transmission. Crédit photo : WhaTT

Légers et performants

Concrètement, afin de pouvoir proposer des VAE qui profitent à la fois des avantages du vélo classique et du vélo électrique, WhaTT a inventé cette technique de transmission ingénieuse. L’assistance au pédalage peut être activée et gérée au travers d’une gâchette installée sur le guidon. Le cycliste pourra par exemple l’actionner lors d’une montée ou pour s’extraire rapidement du trafic.

À noter que grâce à leur puissant moteur électrique, les vélos à assistance électrique de la jeune pépite annécienne accusent un 0 à 25 km/h en seulement 4 secondes. En parlant de performance, WhaTT promet un couple allant jusqu’à 160 Nm, soit 2 à 3 fois de plus que la moyenne du marché, et ce, pour un poids entre 16 et 18 kg (30 % de moins que les solutions concurrentes).

À LIRE AUSSI :  BMZ RS : un moteur pour vélos électriques doté d’un couple très performant !
WhaTT : cette start-up d'Annecy veut réinventer le vélo à assistance électrique
Légers et performants. Crédit photo : WhaTT

Quatre modèles

WhaTT commercialise depuis 2020 quatre types de VAE : VTT, VTC, Urbain et Gravel. Tous proposent bien évidemment une double transmission. La batterie est légère, ce qui implique une autonomie limitée. Mais comme indiqué plus haut, l’assistance électrique est conçue pour être activée uniquement en cas de besoin. Après tout, l’accumulateur est amovible, ce qui n’empêche d’en transporter un dans son sac à dos. Enfin, sachez que la start-up prévoit d’intégrer un système de récupération d’énergie à ses vélos électriques dès cette année.

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page