Django Unchained

Voici une critique courte sur le dernier Quentin Tarantino. En gros, c’est une claque de cowboy avec les mains bien rêche ! Tarantino t’attrape du début à la fin avec son lasso !  Le casting est en or : Jamie Foxx, Christoph Waltz, Leonardo DiCaprio, Samuel L. Jackson, Kerry Washington … Chaque acteur a donné le meilleur de soit même. Tout est juste jusqu’au bout des bottes. Django Unchained est un récit de vengeance où l’on dépeint une histoire autour de la vie du sud des Etats Unis en 1858 (Deux ans avant la guerre de sécession). Découvrez la suite de cette critique sans concessions !

C’est une pure jouissance cinématographique entre les caméos, les références cinématographiques, les légères exagérations. Tout cela sur un ton opportun. Sanglant mais pas gore. Avec pleins de tensions dû au dialogues mais dialogues à rallonge non soporifique. Ce récit dépeint l’histoire d’un chasseur de prime réalisant son travail avec classe et d’un esclave affranchi. D’ailleurs, Tarantino n’a pas lésiné sur la critique de l’esclavage. A la fois intelligent et subtile.Tout est fait de telle manière à ce que la critique serve le film et le rende tout à fait divertissant. Une réflexion couillue sur la condition humaine. Toute la mythologie du western  est bien présente et le film se veut par moment très précis sur des détails qui a priori serait superflus. Vous n’aurez jamais eu autant envie d’une bière après ce film ! On aura droit également à quelques traits d’humour décalé. Entre Enio Morricone et quelques sons peu représentés dans ce genre de film, la BO est vraiment excellente.

Django Unchained est taillé pour devenir une légende du film de western. Au ciné depuis le 16 Janvier 2012.

J’ai le plaisir de vous dire que je l’ai déjà vu deux fois et que j’irais certainement me procurer le bluray le plus vite possible ! On jubile déjà !

Ce film fait parti de notre top 2013 !

9 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1