ArticlesEnvironnement

Faire revenir la biodiversité en ville, une bonne idée si cela est fait correctement

Le retour de la biodiversité en ville semble être le cheval de bataille de nombreux candidats aux municipales... Attention cependant à ne pas planter n'importe quoi n'importe où... L'effet attendu du retour des abeilles ou autres insectes pourrait ne jamais avoir lieu !

Redonner le pouvoir à la Nature en ville, c’est le leitmotiv de bon nombre de maires de France et de Navarre. L’enjeu écologique était au centre des dernières campagnes municipales. Les espaces verts en ville, luttent contre la pollution atmosphérique et les plans de végétalisation urbaine sont nombreux.

Un abribus au toit végétalisé, des bombes de graines pour les bords de route ou encore un arbre planté à chaque nouvelle naissance. Tous les moyens sont bons pour planter des arbres ou des fleurs en ville mais cela ne se fait pas n’importe comment. Le mobilier urbain tient une grande place dans la réussite de ces projets écologiques !

Faire revenir la biodiversité en ville

L’idée de replanter des arbres en ville répond à plusieurs objectifs. Dépolluer l’atmosphère, stocker le carbone, éliminer les polluants atmosphériques, restaurer les sols dégradés. Mais aussi, prévenir de la sécheresse et des inondations. Voici les enjeux du reverdissement de la ville !

Lyon : des berges végétalisées flottantes sur le Rhône pour faire revenir la biodiversité en ville
Lyon : des berges végétalisées flottantes sur le Rhône pour faire revenir la biodiversité en ville

Les arbres correctement disposés peuvent également créer des zones ombragées permettant de faire diminuer la température ambiante. La végétalisation permet également le retour d’espèces disparues des villes comme les abeilles ou autres insectes. Les arbres ont également un pouvoir drainant sur les sols et évitent les inondations lors de pluies diluviennes. Cependant il faut que le mobilier urbain soit adapté aux plantations… On ne plante pas n’importe quel arbre en ville !

Toute l’importance du mobilier urbain

Lors d’un plan de végétalisation des zones urbaines, mieux vaut faire appel à un professionnel ou à un site dédié à l’aménagement urbain ! Il faut composer avec la Nature et non pas l’inverse. Pour créer un écosystème urbain, tous les acteurs doivent jouer leurs rôles. La gestion de l’eau doit être prise en compte en créant par exemple des fossés beaucoup plus naturels que les caniveaux et bien plus efficaces. L’éclairage urbain doit associer l’économie d’énergie et l’intégration dans le paysage. Quant au mobilier urbain, il doit être fonctionnelle et esthétique mais permettre l’entretien et le retour de la biodiversité en toute sécurité.

Les bâtiments publics ou privés doivent être pensés pour réduire l’impact sur la biodiversité mais également pour lui servir de support. Il faut adapter les murs (végétalisés parfois) mais également revêtir le sol de matériaux adaptés aux plantations environnantes. Des allées doivent être créées et elles ne peuvent pas être bordées n’importe comment. Des nichoirs pour animaux (mésanges, chauve-souris) peuvent également être intégrés dans le mobilier urbain.

Un pot pour chaque fleur ou presque !

Vouloir faire revenir la biodiversité et la Nature en ville semble plutôt une bonne initiative… Attention cependant à ne pas être responsable de maltraitance végétale ! Des palmiers en pot vont étouffer, tout comme les magnolias qui vont vite se sentir… confinés ! De plus en ne plantant pas les bonnes espèces au bon endroit ou dans les bons contenants, l’effet sur la biodiversité est quasi nul. Un magnolia en pot par exemple n’aura pas suffisamment de profondeur de racines pour absorber le C02 ambiant… Il ne sera donc pas efficace et ne survivra pas longtemps à un pot de fleur étriqué. N’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un site dédié à l’aménagement urbain avant de vous lancer dans de grands travaux de re-végétalisation. La Nature vous remerciera et la Ville aussi !

Photo d’illustration De LeWid / Shutterstock

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer