Connaissez-vous le YikeBike ? Ce vélo électrique atypique, sans pédale et avec un guidon arrière.

Le YikeBike est un deux roues électrique néo-zélandais disponible en France depuis quelques années. Un engin sans pédale (mais quand même classé dans la catégorie des vélos électrique), pliable et extrêmement compact.

Sa grande roue avant et sa petite roue arrière font du YikeBike le digne héritier du grand-bi, la célèbre bicyclette apparue aux Royaume Unis au début des années 1870. Mais contrairement à son ancêtre, le YikeBike est un petit concentré de technologie.

Inventé en 2009 en Nouvelle-Zélande, l’engin est devenu très populaire en Asie. Le vélo électrique sans pédales est également disponible en France depuis 4 ans.


A lire également :


Comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo de démonstration, la conduite du YikeBike est également très atypique. L’appareil se pilote le buste droit, comme si vous étiez assis sur une chaise, mais avec le guidon placé derrière le dos. Guidon lui-même équipé de deux gâchettes – celle de gauche pour freiner, celle de droite pour accélérer. Sur le papier, le YikeBike permet d’atteindre une vitesse de pointe de 23km/h et offre une autonomie comprise entre 14 km et 28km.

Léger (11,2 à 14 kilos selon le modèle), pliable et donc peu encombrant, le véhicule est destiné à une circulation urbaine. Comme pour un Hoverboard ou une Gyroroue, l’engin peut être facilement transporté dans les transports en commun, avant de l’enfourcher à nouveau – mais tout cela à condition d’y mettre le prix…

En effet, les futurs possesseurs de ce petit bijou devront débourser près  2.670 euros pour la version aluminium et un peu plus de 3.800 euros pour la version carbone. Un tarif qui risque de le réserver à seulement quelques privilégiés…

crédit photo : yikebike-france.fr

crédit photo : yikebike-france.fr

crédit photo : yikebike-france.fr

crédit photo : yikebike-france.fr

   
23 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1