Lifestyle

Cette entreprise fabrique d’étonnantes Tiny Houses qui ressemblent à de vieux wagons de train

Un américain passionné de trains construit des tiny-houses en forme de wagon-freins, et c'est magnifique !

On sait que les tiny-houses sont un peu devenues la coqueluche des habitats alternatifs en quelques mois seulement. Elles existent pourtant depuis une dizaine d’années, mais les différentes périodes d’isolement liées à la crise sanitaire semblent avoir boosté leurs ventes. Aux Etats-Unis, un couple passionné de tiny-houses et de train a décidé de retaper des wagons et d’en faire leur habitation. Original, insolite et absolument charmant…Ce tiny-train formé de cambuses, des fourgons-frein qui accompagnaient les trains de marchandises, est juste magnifique. Présentation.

Qui est le propriétaire du tiny-train ?

Chrisholm Hofe est le propriétaire avec son épouse de ce tiny-train. Pour réaliser sa maison originale, il n’a pas racheté un vieux wagon, introuvable aujourd’hui, mais a fait reproduire un exemplaire semblable aux cambuses de 1880. Chisholm, surnommé Chi, adore les trains depuis son enfance… Il est natif du New Jersey et a passé son temps d’enfant à bricoler des trains miniatures. Alors qu’il découvre une collection de wagons de queue désaffecté lors d’un voyage étudiant à Tilton, il se passionne pour ses pièces rares. A partir de ce moment, il passe son temps sur le site où se trouve le train, et aide les ouvriers et bénévoles qui restaurent la machine. Chi devient chef d’orchestre, mais garde en lui sa passion pour les trains; il est d’ailleurs veilleur de nuit et vit déjà dans un wagon-lit. C’est presque naturellement que l’achat de deux wagons s’impose à lui, plus tard. Ils deviendront sa maison !

La Tiny House Caboose Caty Greene C10
Crédit photo : Roundhouse Workshop L.L.C. (Capture d’écran YouTube)

Reconversion annoncée !

En 2006, Chi est marié et père de famille, il laisse donc les trains de côté pendant quelques temps… Mais la passion est sans doute plus forte, puisqu’il décide de se reconvertir dans la restauration de wagons et lance Roundhouse Workshop, une entreprise de construction de tiny-houses. Aidé d’Ed Evans, un ami sous-traitant, ils travaillent à la conception architecturale et graphique et se mettent à fabriquer des tiny-houses « classiques ». Ils se sont vite ennuyés et en 2014, il se décident à remorquer un petit wagon couvert derrière son camion, au lieu d’une remorque standard, pour transporter ses outils et matériaux de construction. L’idée naît alors de construire des cambuses à vocation de tiny-houses…

À LIRE AUSSI :  Après 20 ans dans l'immobilier, elle se construit seule une magnifique Tiny House en forme de roulotte

L’intérieur du tiny-train

En 2018 lors de la Foire de Fryeburg, ils présentent leur premier modèle de cambuse avec une salle de bain, une cuisine et une chambre. Pour la foire, le cambuse avait été transformé en pub, l’occasion pour les visiteurs de découvrir l’intérieur, et pour les constructeurs de récolter un peu d’argent pour la suite. Devant le succès rencontré, ils construisent alors deux autres cambuses pour les vendre de manière à en construire d’autres. La crise sanitaire frappe, les foires ferment leurs portes, et les fabricants n’ont plus d’acheteur ! Il faudra attendre fin 2021 pour que l’un des deux soit vendu; l’autre, il l’a gardé pour en faire son domicile, et le troisième, il le loue pour des occasions spéciales. Il réalise enfin son rêve avec son wagon-tiny qui permet le couchage de deux personnes, qui dispose de tout le confort et de grands puits de lumière pour admirer le paysage.

3 Tiny House en forme de wagon de train
Crédit photo : Roundhouse Workshop L.L.C. (Capture d’écran YouTube)

Quel avenir pour Chi ?

Au début du projet, Chi envisageait de vendre ses wagons tiny aux particuliers, mais il semblerait que les terrains de camping soient intéressés par le concept, tout comme des vendeurs ambulants. Les demandes semblent affluer mais le constructeur précise toujours qu’il ne s’agit pas de vieux wagons retapés mais bien de reproductions de ces mythiques wagons. Nous lui souhaitons tout le succès possible car c’est vraiment très original…

Source
Nhmagazine.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page