Lifestyle

“Rapide, économique et modulable”, ce couple raconte la construction de leur maison conteneur en neuf mois

Animés par une passion commune prononcée pour le bricolage, Florent et Capucine ont concrétisé leur projet de construction de maison container en moins d’un an.

En raison de son originalité et de son faible coût par rapport aux maisons traditionnelles, la maison en container séduit bon nombre de personnes. Mais, alors que certains rêvent seulement d’en avoir une, ce couple de trentenaires est passé à l’action et a bâti la sienne. Florent et sa partenaire ont eu leur déclic à travers le petit écran, lors d’une émission sur les maisons insolites, en 2019. Depuis se sont enchaînés les recherches sur cette innovante conception, l’élaboration du projet, et tout le processus de construction. Les efforts menés ont finalement abouti à une maison de 145 m² composée de containers.

Une alternative aux multiples avantages

La maison container est une alternative intéressante à la maison traditionnelle. On vante particulièrement son aspect écologique, un des caractères ayant conquis le couple. D’ailleurs, même s’il est envisageable d’acheter des containers neufs, les trentenaires ont choisi de redonner vie à des modèles d’occasion « destinés à la poubelle ». Lorsqu’on opte pour un tel type d’habitation, il est impossible de passer à côté des avantages économiques. Selon Florent, l’unité de container avait coûté 1 800 euros, alors qu’il a seulement fallu six pièces de ce métal. Et, comme il n’y a pas eu de besoin en mains-d’œuvre, les deux partenaires ont pu réaliser un gain de 30 % par rapport à une maison traditionnelle. Cela leur a permis d’investir dans des équipements d’intérieur de qualité. Florent a également fait l’éloge d’un intérêt particulier des maisons en containers : leur construction sans besoin d’eau. C’est un avantage majeur lorsque le terrain n’est pas encore viabilisé.

la maison container blanche de Capucine et Florent
Crédit photo : Capucine et Florent / homebox25 / Instagram

Des débuts compliqués

La détermination et les moyens financiers n’ont cependant pas suffi pour pouvoir commencer les travaux en temps voulu. Alors qu’ils espéraient s’installer à Avanne, Florent et Capucine ont obtenu un refus catégorique de la mairie lorsqu’ils ont déposé leur demande de permis de construire. Les maisons à toit plat, comme celles en containers, étaient interdites dans la ville, car elles s’opposaient à la règle d’urbanisme. Le couple devait donc relever le challenge de trouver un nouveau terrain. En juillet 2019, les amoureux sont parvenus à en repérer un du côté de Franois. Une fois de plus, la mairie ne semblait pas être emballée par le projet. Le service d’urbanisme a tout de même fini par donner son accord. Après maintes explications et discussions, il a finalement été décidé que, vue de l’extérieur, la maison n’allait pas être si différente des autres.

Un travail de 9 mois sans relâche

Même s’ils sont issus de différents domaines professionnels (immobilier et santé), les trentenaires se sont serré les coudes pour ériger leur nouvelle demeure. Dès que les travaux ont commencé, ils ne s’octroyaient plus un jour de repos. Leurs activités alternaient désormais entre le travail et les tâches au chantier. Après l’accueil des containers en juillet 2020, le couple s’est immédiatement lancé dans la réalisation des ouvertures. Vient ensuite la phase de l’isolation des parois avec de la mousse en polyuréthane à l’extérieur, et de la laine de bois et de verre à l’intérieur. Une fois la maison isolée, le couple a procédé à la mise en place des baies vitrées et des portes, puis à la peinture et à la délimitation des pièces. Les amoureux n’ont pu reprendre leur souffle qu’après l’installation du revêtement extérieur de leur futur chez eux. Le rendu final leur a offert un intérieur composé de plusieurs pièces servant de cuisine, de salon, de séjour, de chambres, d’un bureau et de salles de bain. Ils ont consacré un container pour en faire un studio attenant à louer, puis un autre module pour en faire un garage. Heureux et bien fiers de leur exploit, Florent et Capucine ont emménagé dans leur nouvelle maison en mai 2021.

L'intérieur de la maison container blanche de Capucine et Florent
Crédit photo : Capucine et Florent / homebox25 / Instagram

Des photos supplémentaires sont disponibles sur leur compte Instagram et sur la plateforme Airbnb. Et, si vous avez envie de vous lancer, vous aussi, dans la construction d’une maison containers, le couple a écrit un livre dans lequel ils partagent leur expérience.

Maison container
  • Baulard, Florent (Auteur)

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Miotisoa RANDRIANARISOA

De nature curieuse, j'aime particulièrement écrire sur la médecine, l'environnement et la nouvelle technologie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page