Cet article s’inscrit dans notre section A vous la parole, catégorie dans laquelle VOUS êtes le rédacteur. >> En savoir plus

Les entrepreneurs et entrepreneuses fleurissent depuis quelques années sur les réseaux sociaux. À même pas 30 ans, ils lancent leurs business grâce à Instagram, Facebook, à leurs blogs et rencontre un succès inespéré.

Les “Instapreuneurs” peuvent donner une image erronée de l’entreprenariat et inciter des individus à se lancer dans une aventure qui n’est pas la leur. Voici donc les 5 signes qui confirment que vous n’êtes pas prêt pour entreprendre.  

Malgré toutes les images inspirantes que l’on peut trouver sur Instagram, tout le monde n’est pas destiné à être un entrepreneur. Il est certain que l’entrepreneuriat peut ouvrir les portes d’une vie avec moins de contraintes et plus de liberté, mais, il peut aussi déboucher sur un cauchemard si vous n’êtes pas à la hauteur des exigences du métiers.

Nombreuses sont les personnes qui se sont lancés dans une entreprise sans savoir ou elles mettaient les pieds. Elles ont par la suite échoué et parfois même, se sont endettés. Avant de faire la même erreur et de sauter dans le vide, vous devez prendre en compte certains points et ne surtout pas vous lancer si vous vous reconnaissez sur les signes qui indiquent que vous n’êtes pas prêt pour entreprendre.

Entreprendre

Droit photo : energepic.com @ pexels

Vous n’êtes pas motivé.

La motivation est votre moteur interne. On sait tous que sans moteur, une voiture n’ira pas loin. Et bien sans motivation, l’entrepreneur non plus. La capacité de faire les choses par vous même, d’avoir une certaines autonomie et de’accomplie toutes vos tâches même les jours ou la flemme est au rendez-vous sont primordiales. Si vous attendez toujours que vos parents, professeurs, chef ou amis vous disent quoi et quand faire, vous n’êtes surement pas prêt pour l’entrepreunariat.   

Vous ne supportez pas la pression.

Le stress impliqué par la direction d’un business peut être écrasant. Le pression sera constante et vous devrez pouvoir faire face à de nombreux obstacles tout en gardant votre calme. Certaines personnes sont plus productive et efficace face aux hauts niveaux de stress mais, si vous n’êtes pas l’une d’entre elle, il faudra ré-envisager votre avenir professionnel.  

Votre étude préliminaire n’est pas complète.

Tout lancement d’entreprise requiert une étude de marché complète. Avant de vous lancer, vous devrez maîtriser sur le bout des doigts tous les aspects importants du marché et du domaine de votre entreprise : comment s’obtiennent les bénéfices, quel est le budget nécessaire pour entrer sur le marché, quelles sont les personnes influentes qui peuvent vous venir en aide, quel est votre public, …    

Vous n’êtes pas passionné par votre idée.

Vous avez un brève idée de business en tête et vous pensez que cela peut fonctionner. En dehors de la motivation nécessaire pour le succès de votre entreprise, vous aurez besoin d’une réelle passion. G. W. Hegel a dit un jour “Rien de grand ne s’est accompli dans le monde sans passion”. Pensez à votre entreprise comme une chose à long terme, elle devra vous mettre en haleine des années durant et ce ne sera possible que si vous êtes passionné.   

Vous n’avez pas élaborer de stratégie.

Ne confondez pas, étude  de marché et élaboration de la stratégie. De nombreux entrepreneurs qui échouent ou qui survivent vaguement ont tout simplement copié leurs stratégie sur la concurrence. Chaque individu est unique et pour leurs survient, chaque entreprise devrait aussi l’être. Ce qui fonctionne pour la concurrence pourrait ne pas fonctionner pour vous. Prenez le temps d’établir une stratégie unique qui mets en avant vos points de différenciation. Pourquoi les consommateurs devraient aller chez vous plutôt que chez votre concurrent ? En faisant les choses bien, vous n’aurez même pas de concurrence mais si vous en êtes toujours à copié sur les autres, l’entreprenariat n’est pas fait pour vous.   

Conclusion

Si vous vous reconnaissez dans certains points de cet article, il vaudrait mieux patienter quelque années avant de vous lancer. Prendre son temps n’est pas négatif, au contraire. La maturité de l’entrepreneur est aussi un déterminant clé du succès et cette dernière n’apparaît pas au même moment pour tout le monde. Certains enfants de 8 ans auront la maturité commerciale qu’un individu de 80 n’aura jamais. Il faut savoir se poser les bonnes questions. Etes vous motivé? Supportez vous la pression? Avez vous bien étudié votre cas? Etes vous passionné par ce que vous allez entreprendre?  Si c’est le cas, foncez!

Article écrit par Amélie Latourelle Responsable du Marketing et de la Communication de l’entreprise Fonvirtual.com, entreprise spécialisée dans la commercialisation de standards virtuels, de numéros virtuels, et de télécommunications d’entreprise.

 

Auteur(e) :
Amélie Latourelle
Twitter :
https://twitter.com/fonvirtualFR?lang=fr
Bio :
Responsable du Marketing et de la Communication de l'entreprise Fonvirtual.com, entreprise spécialisée dans la commercialisation de standards virtuels, de numéros virtuels, et de télécommunications d'entreprise, je suis passionnée et spécialisée dans le digital et le web marketing, j'interviens sur des blogs et réalise des activités de consulting pour de grandes firmes.
4 Partages
Partagez2
Enregistrer1
Partagez1
Tweetez
+1