Astuces

Comment créer un jardin nature et zen ?

Dans quelques mois, il en sera terminé des feux de cheminée, des feuilles mortes et des températures hivernales. En mars, le printemps pointera en effet le bout de son nez et il sera temps pour vous de réaménager votre jardin.

Cette année, vous envisagez de créer un jardin zen ? Un lieu où vous pourrez vous ressourcer, lire un bon livre ou tout simplement profiter du gazouillis des oiseaux. Cependant, pour créer un jardin zen, il ne suffit pas d’ajouter quelques bouddhas et des cailloux blancs. Alors, comment créer un jardin zen ? Avec quelles espèces et comment installer une haie artificielle ?

Qu’entend-on par « jardin zen » ?

Un jardin zen ou japonais se caractérise par un espace plutôt restreint voire minimaliste. Ces jardins sont conçus pour représenter la philosophie bouddhiste. On y trouve la plupart du temps, du sable ratissé, des mousses et quelques rochers. Il faudra également ajouter des plantes, des allées sinueuses et préserver la zénitude du lieu par une haie. Il existe cependant un autre type de jardin zen, basé sur le principe du feng shui chinois. Ce principe se base sur la circulation des ondes positives. Il est donc un peu plus compliqué à aménager si l’on veut respecter les principes du feng shui car il faut atteindre l’équilibre entre les énergies (yin et yang).

Ces deux types de jardins zens ont en commun, la sobriété, un plan parfaitement imaginé à l’avance et de nombreuses espèces végétales, mais pas n’importe lesquelles. Pour parfaire votre jardin zen et vous isoler des regards extérieurs en quelques heures, pourquoi ne pas opter pour une haie artificielle ?

création jardin zen

Comment créer une haie artificielle ?

Il n’est pas toujours possible de créer une haie végétale le long d’une clôture. Par nature, les haies végétales mettent du temps à pousser, empêchant votre désir d’intimité. Pourquoi alors ne pas opter pour une haie artificielle afin de créer votre jardin ? Il existe aujourd’hui, des haies artificielles au rendu très naturel, qui vous offre en plus de l’esthétisme, un compromis parfait pour vous protéger des regards indiscrets. De plus, la haie artificielle possède de nombreux avantages. Tout d’abord, elle est très simple à installer et ne demande que très peu d’entretien. Pour un jardin zen, vous pourrez choisir une haie de laurier ou de feuilles de rosier. La plupart des haies artificielles actuelles semblent plus vraies que nature.

Quelles plantes choisir pour un jardin zen ?

Dans un jardin zen, l’agencement est important, il faudra donc compter sur les graminées, faciles à faire pousser. Un jardin zen ce n’est pas un jardin symétrique dans lequel on taille au cordeau les végétaux. Au contraire, il faut les laisser s’étendre, former des touffes, etc. Au niveau des couleurs, un jardin zen se veut apaisant, il faut donc oublier les couleurs trop éclatantes. On choisira plutôt des végétaux blancs comme les laiches d’Oshima ou le magnolia étoilé.

Bien sûr, toutes les plantes ne doivent pas être blanches, on ajoutera quelques touches de rose poudré par exemple. Les œnothères roses ou hortensias « Vanille Fraise Renhy » seront ainsi privilégiés. On jouera également sur la couleur des feuillages dans ce type de jardin avec les érables, les imperetas ou les pieris, des arbres aux feuillages géométriques ou pourpre qui viendront pimenter le jardin.

Enfin, si vous avez un grand espace à créer, pensez à l’arche de glycine rose, magnifique et parfumée. Les stars des grands jardins japonais sont les bambous que l’on trouve dans chaque jardin ou presque. Pourtant, les bambous peuvent devenir très envahissants et il existe bien d’autres espèces pour les remplacer. Les cerisiers à fleurs (Amanagawa), qui accessoirement vous offriront des photos magnifiques quand ils fleuriront. Il y a également des magnolias de Soulange ou des érables dorés. Enfin, pour les fleurs, vous pourrez choisir de planter des lis royaux, des callas ou encore des petits conifères du genre azalée..

Ajoutez des pierres

Dans un jardin zen, une place importante est faite à l’ombre car certaines plantes s’y plairont beaucoup plus. La création d’ombre peut donc passer par des roches ou des rocailles. Vous pourrez ainsi créer une rocaille en pierres naturelles, ajouter des sculptures en pierre ou de petits ponts de pierre et de bois. Pour créer des allées, il faudra penser aux fameux pas japonais, ces pierres blanches aux formes arrondies s’intègreront parfaitement dans votre jardin zen. Elles vous permettront également de ne pas abîmer le gazon fleuri appelé gazon japonais que vous aurez semé. Pensez simplement à ne pas disposer les pas japonais trop près des bordures, vous ne pourrez pas passer la tondeuse et le charme sera ainsi rompu.

L’intégration de la pierre passe également par les statues dans les jardins japonais. Cela dépendra des goûts de chacun, mais il n’est pas rare d’y voir des statues en béton cellulaire que vous pouvez même créer vous-même pour une personnalisation parfaite. Il vous faudra simplement faire preuve de créativité.

agrémentation jardin zen

Agrémentez le tout avec un point d’eau

Un jardin zen sans un point d’eau n’en serait pas vraiment un. Au Japon l’eau est vénérée car elle représente tout simplement la vie. De petits bassins pourront donc être disséminés dans votre jardin pour refléter la lumière du soleil dans votre jardin. Au-dessus du bassin, il faudra installer un petit pont si l’espace le permet. A l’intérieur du bassin, on peut ajouter des êtres vivants, un point d’eau avec des carpes koï notamment, ces énormes poissons colorés, stars absolues des jardins zens.

En Asie, les carpes Koï sont considérées comme un symbole d’amour et de virilité. Elles se doivent donc d’être présentes dans un jardin japonisant. La carpe Koï est un poisson d’ornement appartenant à l’espèce de la carpe commune. Les carpes Koï peuvent arborer des couleurs différentes comme noir, jaune, blanc ou rouge. Certaines variétés de couleurs peuvent atteindre des sommes vertigineuses. En 2015, une carpe koï s’est vendue aux enchères 41 000 000 de Yen, soit environ 300 890 €. C’est actuellement la carpe koï la plus chère au monde.

La carpe koï est considérée comme un animal domestique dans le droit français. Attention, il est donc interdit de relâcher les carpes koïs dans la nature, cela serait considéré comme un abandon et passible de poursuites. Pour terminer vous pouvez également ajouter une petite fontaine solaire qui permettra de profiter du coulis de l’eau. Un son apaisant pour s’y installer avec un bon livre au printemps.

Source
Jardiland.comWillemseFrance.fr

Alexandre Bonazzi

Je travaille dans une société d'études et de conseil depuis 25 ans. Passionné par les nouvelles technologies, le High-tech et la pop culture en général j'ai fondé Neozone en 1999 où je partage depuis des articles et mes humeurs. Vous pouvez m'écrire directement par mail.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page