ArticlesAstuces

La PrimRenov : c’est quoi exactement et comment en bénéficier ?

De nombreuses aides sont proposées par l'État pour rénover votre logement. PrimeRénov', Prime Energie etc... Découvrez quelles sont ces aides et comment les obtenir.

Vous avez peut-être prévu de réaliser des travaux de rénovation dans votre appartement ou votre maison, mais votre budget est restreint ? Depuis la fin de l’année dernière, le Ministère de l’Économie a lancé MaPrimeRenov ! Cette prime est une aide financière pour ceux qui veulent améliorer leur confort.

Elle entre dans le cadre du Plan de Relance pour la rénovation énergétique. Chaudière neuve, isolation thermique, de nombreux travaux sont éligibles à cette aide gouvernementale ! Mais comment en bénéficier ? Qui peut l’obtenir ? Pour quels travaux ? Et quel montant ? On vous explique tout dans les moindres détails.

Le plan de relance, c’est quoi exactement ?

Afin de faire face à l’épidémie de Covid 19, le gouvernement a mis en place, depuis mars 2020, des mesures d’aide aux entreprises, et aux salariés. Ce sont 100 milliards d’euros qui sont déployés depuis le début de la crise, afin de redresser l’économie française de manière durable. Le plan de relance tourne autour de trois axes principaux : la compétitivité, la cohésion et l’écologie. Des mesures concrètes à destination de tous sont mises en œuvre. La PrimRenov fait partie de ce plan de relance.

La PrimRenov, c’est quoi exactement ?

Selon le Ministère de l’Économie, la PrimRenov c’est une aide qui permet de financer les dépenses engagées pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique de votre logement.

Cette prime ou aide permet de financer les travaux suivants :

  • isolation,
  • chauffage,
  • ventilation,
  • audit énergétique.

Ces aides s’entendent pour une maison individuelle ou pour un appartement en habitat collectif. Pour en bénéficier, les travaux doivent avoir été effectués par des entreprises labellisées RGE (reconnues garantes pour l’environnement). Quant au montant, il varie en fonction des matériaux et équipements éligibles. Et ce, dans la limite d’un plafond de 20 000€ pour des travaux et pendant 5 ans au maximum.

Qui peut en bénéficier ?

Ma PrimeRénov remplace depuis le 1er janvier 2020 le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) « Habiter mieux agilité ». En 2020, ce sont 190 000 demandes qui ont été déposées. Depuis le 1er octobre 2020, le dispositif s’adresse à l’ensemble des propriétaires, sans conditions de revenus. Propriétaires occupants le logement ou le mettant en location, peu importe. Ce qui veut dire que la totalité des devis établis après le 1er octobre 2020 peut bénéficier de ces nouvelles modalités.

Comment bénéficier de MaPrimeRénov ?

La première chose à faire lorsque vous êtes en possession de votre devis est de vous rendre sur Simul’Aides. Ainsi, vous connaîtrez immédiatement, le montant des aides auxquelles vous pourrez prétendre :

  • avant le lancement des travaux, vous devez déposer votre demande d’aide en créant un compte sur maprimerenov.gouv.fr. Vous devrez fournir des pièces justificatives telles que le devis d’une entreprise RGE, documents d’identités, informations fiscales,
  • lorsque votre demande est finalisée et complète, un instructeur en vérifiera toutes les données. Si vous êtes éligible, vous recevrez une notification vous informant du montant de votre prime.

Il est possible de commencer les travaux dès ces deux premières étapes.

À la fin des travaux, le professionnel devra vous fournir la facture pour que vous puissiez demander le montant de votre prime. Il vous suffira alors d’envoyer la facture sur votre compte MaPrimRénov, accompagnée d’un Relevé d’Identité Bancaire. Vous recevrez ensuite un virement bancaire.

Des entreprises peuvent vous accompagner afin de vous aider à réduire et maîtriser votre consommation d’énergie. Ainsi, Hellio propose une offre de pompes à chaleur ainsi que de nombreuses solutions adaptées aux projets d’économies d’énergie des particuliers, entreprises et collectivités.

consommation énergie économie

Qu’est-ce qu’une entreprise RGE ?

Le label RGE pour Reconnu Garant de l’Environnement est le signe que l’entreprise remplit des critères précis, déterminés par l’État.

Pour savoir si l’entreprise choisie est certifiée RGE, il suffit de le vérifier sur « FAIRE ». C’est une plateforme mise en place par le Ministère de la Transition écologique et solidaire, le ministère de la Cohésion des territoires et l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). Elle rassemble tous les acteurs de la rénovation énergétique et des énergies renouvelables.

Attention, lorsque vous faites appel à une entreprise dans le cadre de la PrimRénov, l’attribution du label RGE est une condition sine qua non pour en bénéficier.

  • vérifiez sur le site de l’entreprise si le label RGE apparaît,
  • demandez au professionnel un certificat RGE qui devra mentionner la date de validité du certificat ainsi que les services et domaines concernés.

Comment trouver un professionnel RGE ?

La plateforme FAIRE vous permet de trouver en quelques secondes, un professionnel certifié RGE à moins de 20 kilomètres de chez vous. Imaginons que vous envisagiez des travaux de rénovation de vos fenêtres extérieures… Vous entrez votre code postal, votre ville puis choisissez les fenêtres dans le menu déroulant. En une fraction de seconde, vous devriez voir apparaître les sociétés les plus proches de chez vous… Il ne vous restera plus qu’à les contacter via le site internet référencé lui aussi.

Mais vous allez également pouvoir savoir si l’entreprise choisie est éligible. Imaginons que vous fassiez entretenir votre vieille chaudière à gaz par votre plombier habituel. Il peut être parfait, mais non agrémenté au label RGE ? Si vous envisagez un changement de chaudière, vous pourrez alors vérifier sur la plateforme FAIRE si votre plombier possède le label QUALIBAT- RGE. Et même vérifier en fonction de la date de votre devis si celui-ci est validé. Pensez vraiment à vérifier, votre plombier ou électricien peut être parfait, mais non reconnu RGE ! Dans ce cas, vous ne pourrez bénéficier d’aucune aide à la rénovation énergétique.

Comment se faire accompagner ?

Depuis le mois de juin 2020, le ministère de l’Économie propose aux ménages l’accompagnement par un mandataire. Le mandataire peut être un délégataire des aides des fournisseurs d’énergie (CEE), une entreprise de travaux, une collectivité ou tout acteur de l’accompagnement. Il peut aider les familles à déposer leur dossier en ligne, mais également préfinancer l’aide et percevoir cette même aide à la place du ménage.

Un garde-fou en quelque sorte lorsque l’on est novice en la matière. Pour ce faire, le tiers doit créer un compte mandataire sur le site maprimerenov.gouv.fr. Seul le bénéficiaire pourra en revanche créer le compte mandataire !

Attention aux démarchages téléphoniques !

La plateforme FAIRE précise que les professionnels RGE ont suivi une formation précise dans leurs domaines. Mais également qu’ils s’engagent à respecter une charte de qualité. Vous devez donc passer UNIQUEMENT par ces professionnels pour bénéficier de la PrimRénov !

FAIRE recommande encore de demander plusieurs devis d’entreprises RGE pour comparer les prestations. Enfin, il est précisé et c’est d’une importance capitale, que les entreprises RGE n’effectuent aucun démarchage à domicile ou par téléphone. Que ce soit pour proposer des travaux, des équipements ou des diagnostics énergétiques. Le démarchage téléphonique pour les rénovations énergétiques est pourtant interdit depuis la loi du 24 juillet 2020.

Et la prime Energie c’est quoi exactement ?

Parfois, au lieu de PrimRénov, vous entendrez parler de Prime Energie. La Prime Energie est cumulable avec la PrimeRénov et permet plusieurs travaux :

  • isolation thermique,
  • changement d’un mode de chauffage énergivore contre un mode de chauffage écologique,
  • rénovation globale de vos systèmes de chauffage,
  • changement de fournisseur d’énergie.

Si vos factures de chauffage s’envolent, que vous souhaitez valoriser votre maison ou votre appartement, ou encore que votre maison est une « passoire » thermique, la rénovation énergétique semble indispensable à votre confort et à votre porte-monnaie. Évidemment, en améliorant l’isolation de votre habitation, vous le rendez moins consommateur en énergie : écologie et économie sont alors au rendez-vous.

La prime énergie couvre jusqu’à 90 % du montant de vos travaux énergétiques et est cumulable avec MaPrimeRénov’.

rénovation

Quelques exemples de travaux avec la Prime Energie :

  • isolation des combles (jusqu’à 20€ / m²),
  • isolation des planchers bas (jusqu’à 20€ / m²),
  • radiateur électrique (jusqu’à 100€ par radiateur),
  • isolation des murs (jusqu’à 40€ / m²),
  • chaudière à granulés (jusqu’à 4000 €),
  • pompe à Chaleur (jusqu’à 4000€),
  • chaudière Gaz (jusqu’à 1200€),
  • thermostat (jusqu’à 150€).

Plusieurs critères déterminent l’éligibilité à la prime ainsi que son montant : niveau de revenus du ménage, logement de plus de 2 ans, performance du nouvel équipement ou résistance thermique de l’isolation.

Bien entendu, il faudra également vous assurer que les artisans éligibles à la Prime Energie sont qualifiés RGE, sauf pour les thermostats et radiateurs où cela n’est pas obligatoire.

Pourquoi faire appel à une entreprise RGE ?

Peu importe la Nature de vos travaux et même si vous ne souhaitez pas bénéficier d’une prime d’état, la qualification RGE vous offre bien des avantages ! Outre l’obtention des primes Energie et Rénovation, c’est avant tout un gage de qualité ! Pour obtenir ce label RGE, le professionnel doit obligatoirement justifier du respect des obligations juridiques et légales de son entreprise. Et bien entendu, pour obtenir le label, il doit pouvoir certifier ses compétences professionnelles.

Si l’artisan sous-traite, alors les entreprises prestataires devront également posséder le label RGE.

Les professionnels RGE se doivent d’avoir réalisé au moins 2 chantiers achevés au cours des 4 dernières années dans l’activité désignée RGE. Ils doivent également se soumettre à des audits de chantier dans les deux années qui suivent la demande de qualification.

Quelques nouveautés concernant MaPrimeRénov’ !

Si la MaPrimeRénov ne concerne actuellement que les propriétaires occupants, tout change à compter du 1er juillet 2021.

En effet, à cette date, les propriétaires bailleurs, qui n’occupent donc pas leurs logements seront éligibles au même titre que les propriétaires occupants. Une aide bienvenue pour ces propriétaires qui pourront donc louer un logement plus attractif d’un point de vue performance énergétique. Il est également possible de bénéficier de certaines primes de rénovation si vous représentez une copropriété. Dans ce cas, un site dédié vous est conseillé : Agence Nationale de l’Habitat.

prime rénovation

Des exemples concrets de l’utilisation des primes

  • Cas n°1 d’un couple avec deux enfants aux revenus annuels de 30700€, propriétaires d’une maison individuelle dans le Morbihan. La maison du couple est une passoire thermique avec une classe énergétique F, l’une des plus mauvaises sur l’échelle qui va de A à G.

Ils souhaitent remplacer leur vieille chaudière fioul contre une chaudière à granulés. Le coût total des travaux par une entreprise RGE sera de 18 000€ ! La PrimeRénov’ leur apportera 10 000 € d’aide, avec un bonus de 1500 € pour cause de passoire thermique ! Les Certificats d’Économie d’Energie (CEE) leur apporteront 4400 € d’aide supplémentaire. Soit un total de 15900 € pour le changement de leur chaudière fioul. Qui plus est, la chaudière à granulés leur fera économiser 600 € par année sur la facture d’énergie… Un coût final de 2100 € amorti en 4 ans !

  • Le cas n°2, un couple avec deux enfants dont les revenus annuels sont supérieurs à 61000 €. Ils sont propriétaires d’une maison individuelle avec une étiquette énergétique de classe E en Ardèche. Ils souhaitent une rénovation globale de leur système de chauffage en remplaçant leur chaudière gaz par une chaudière à très haute performance énergétique (THPE). Mais également, l’isolation des combles, des murs par l’extérieur, des planchers, ainsi que l’installation d’un système de ventilation.

Le coût total des travaux est de 34 200 €, ils pourront bénéficier d’une aide de 7900 € pour réaliser leurs travaux. À savoir 3500 € de forfait de rénovation globale et 3900 d’aides des Certificats d’économie d’énergie (CEE). Ainsi qu’un bonus de 500 €, car les travaux leur permettront de passer en classe B énergétiquement parlant. Enfin, le couple réduira sa facture énergétique de 1800 € par année.

  • Pour le troisième cas concret, il s’agit d’une copropriété de 19 logements de 65 m² en moyenne qui se trouve à Saint-Étienne. Les travaux à réaliser comprennent une rénovation totale et l’installation d’une chaudière gaz collective, l’isolation thermique par l’extérieur, la charpente et les menuiseries. Le passage d’une classe E à une classe C leur permettrait un gain énergétique de 61 % !

Le coût total des travaux est 250 000 € et ils pourraient bénéficier d’une aide de 134 850 € :

  • => 62 500 € de forfait de rénovation globale,
  • => 72 500 € d’aides des Certificats d’économie d’énergie (CEE).

Ce projet permettrait à chaque copropriétaire de bénéficier d’une économie de 800 € par an sur la facture d’énergie.

Des guides pour vous aider à accomplir vos démarches

Pour plus d’informations, le Ministère de l’Économie propose un guide complet en ligne, à consulter ou à télécharger. Retrouvez également le Guide de l’ADEME qui vous présente en détail les différentes aides financières dont vous pouvez disposer pour réaliser des travaux de rénovation énergétique dans votre logement. Et elles sont nombreuses, encore faut-il toutes les connaître pour réduire au maximum vos factures énergétiques.

Rappelez-vous qu’en améliorant la performance énergétique de votre logement, vous allez pouvoir :

  • vivre dans un logement plus confortable,
  • réaliser des économies sur vos factures d’énergie,
  • augmenter la valeur patrimoniale de votre bien.

En réduisant vos consommations d’énergie, vous limitez aussi les émissions de gaz à effet de serre qui sont responsables du changement climatique. Bref, vous agissez pour vous, mais également pour l’environnement !

Alexandre Bonazzi

Je travaille dans une société d'études et de conseil depuis 25 ans. Passionné par les nouvelles technologies, le High-tech et la pop culture en général j'ai fondé Neozone en 1999 où je partage depuis des articles et mes humeurs. Vous pouvez m'écrire directement par mail.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page