Bons Plans

Comment choisir son robot nettoyeur autonome (aspirateur, laveur de sol, lave vitre…) ?

Si vous souhaitez investir dans un robot laveur, aspirateur ou lave-vitre, c'est le moment de découvrir nos conseils pour bien le choisir. Certains nous semblent presque indispensables, d'autres beaucoup moins...

Cette année 2019 qui vient de s’achever aura sans doute marqué l’avènement des aspirateurs-robots. Ils sont évidemment très pratiques et évitent de nombreuses heures de labeur à ceux qui les possèdent. Gain de temps mais également d’argent au vu de leur faible consommation et de leur autonomie. Ils sont devenus familiers de la maison. Les quelques conseils qui suivent vous aideront peut-être à dénicher votre nouvel allié du ménage ! Petits mais puissants, ils sont de véritables aides pour celles et ceux qui manquent de temps !

Comment choisir un aspirateur robot ?

L’aspirateur robot simple est ce petit appareil qui se déplace tout seul dans votre pièce et qui vient aspirer toutes les poussières qu’il trouve sur son passage. Il est souvent rond, muni de brosses rotatives et programmable. Il a l’avantage de pouvoir aspirer le sol sans aucune intervention extérieure puisqu’il suffit de le laisser tourner quelques heures pour retrouver une pièce aspirée. La plupart des aspirateurs sont programmables en temps et en durée. Décidez de l’heure quotidienne de son passage et il se lancera tout seul, puis reviendra sur sa base pour se recharger.

Il possède cependant quelques inconvénients qu’il faut connaître avant de l’acheter. Malgré ses nombreux capteurs, l’aspirateur robot n’aime pas trop les obstacles ! Il faudra donc penser à relever les chaises, ramasser les éventuels jouets au sol et le parquer dans la pièce en fermant une porte par exemple. Il peut également rester coincé des heures durant sous un meuble !

Au niveau prix, il est à peu près équivalent à un aspirateur « classique ». Les entrées de gamme se situent aux alentours de 100 et peuvent atteindre les 1000€ pour le dernier cri. Il est très facile de s’habituer à un aspirateur robot et retrouver sa maison propre après une journée d’absence sans avoir eu à lever le petit doigt !

Photo de couverture de JCDH / Shutterstock
Comment choisir son robot nettoyeur autonome (aspirateur, laveur de sol, lave vitre...) ?
Comment choisir son robot nettoyeur autonome (aspirateur, laveur de sol, lave vitre…) ?

L’aspirateur robot avec fonction lavage :

Souvent, les aspirateurs robots proposent également la fonction laveur. L’aspirateur laveur se présente souvent sous la même forme que l’aspirateur simple. Il possède une fonction supplémentaire, celle de laver le sol après l’avoir aspiré. En remplaçant le réservoir poussière par un réservoir à eau, il devient laveur. Il faudra en revanche être présent pour passer de l’aspirateur au laveur puisqu’il faudra lui ajouter une lingette lavante qui se fixe souvent par scratch.

La fonction laveur d’un robot aspirateur est relativement efficace, il passe sur les taches mais ne peut pas frotter comme nous le ferions avec un balai laveur classique. Le robot laveur exclusif semble plus approprié pour le lavage des sols durs. N’hesitez pas également à consulter ce site parlant des robots domestiques intelligents à tout faire. vous y trouverez de nombreuses informations utiles.

Comment choisir un aspirateur Laveur Robot ?

Le robot serpillière se présente souvent sous la forme d’un cube. Il dispose d’un réservoir qui pulvérise le produit nettoyant sur une lingette auto-agrippante au fur et à mesure de sa progression. La lingette en contact avec le sol fait donc office de serpillière. Comme les robots aspirateurs simples, ils se déplacent en toute autonomie et évitent les obstacles sur leur chemin. Ils sont également programmables et certains proposent même une reconnaissance des zones à nettoyer.

L’avantage des robots laveurs de sol reste l’économie de temps. Nous le recommandons cependant pour un sol peu sale. En effet, il passe et repasse au même endroit plusieurs fois, si le sol est sale, il traîne avec lui la poussière engrangée auparavant. Notre préférence ira au robot laveur dédié uniquement au lavage plutôt qu’à l’aspirateur robot et laveur. Le robot laveur de sol n’est pas infaillible et ne pourra peut-être pas nettoyer parfaitement les coins et les recoins. Il demandera la plupart du temps une petite intervention pour les finitions.

Pour profiter pleinement des services du robot laveur, il faut, en réalité le lancer plusieurs fois dans la journée. Un entretien régulier et quotidien laissera un sol propre toute la journée. Avouons qu’il est quand même fort agréable de pousser la porte d’entrée et de découvrir un sol propre.

Si vous optez pour un robot aspirateur ET un robot laveur, il vous suffira de synchroniser les deux pour que le laveur prenne le relais de l’aspirateur dès que celui-ci aura terminé son cycle. Les robots laveurs sont en revanche, un peu plus chers à l’achat que les aspirateurs simples. Un aspirateur laveur à moins de 300€ ne vous donnera probablement pas une entière satisfaction. Comme pour l’aspirateur robot, il faudra ôter les obstacles de sa route pour en tirer le meilleur parti.

Comment choisir un aspirateur Robot lave-vitre

Contrairement aux deux précédents robots, le lave-vitre n’est pas autonome à proprement parlé. Il a besoin d’une aide extérieure pour être positionné sur la vitre à nettoyer. Une fois le robot lave-vitre posé sur la vitre, il va, grâce à un système d’aspiration, resté « collé » sur la vitre. Le robot va ensuite progresser sur la vitre et la nettoyer avec ou sans produit, tout dépendra du modèle choisi. La plupart des robots lave-vitre nécessitent pour le moment d’être branchés sur secteur. Seule une petite batterie lui évitera une chute en cas de coupure inopinée de courant pendant son fonctionnement. Le robot détecte les limites de la vitre et n’oubliera pas le moindre centimètre carré. Il peut également être utilisé sur le carrelage, la faïence ou les miroirs.

Le principal avantage du robot lave-vitre est évidemment de ne plus devoir supporter cette corvée des vitres à nettoyer… Et les dizaines de traces qui en découlent ! En revanche, si vous possédez des fenêtres que l’on qualifierait d’anciennes, avec des petits carreaux, il va falloir conserver votre vinaigre blanc et votre linge en coton ou papier journal. Les modèles de lave-vitre actuels s’adressent plutôt aux larges baies vitrées, vérandas ou autre grande surface carrelée comme salle de bain par exemple.

Le robot lave-vitre ne nous semble pas indispensable dans un intérieur mais plutôt destiné à des nettoyages de vitrage de bureau par exemple. Il faut tout de même de sacrées surfaces vitrées pour amortir le prix d’un robot lave-vitre (environ 300€). Lle torchon et le vinaigre blanc nous semblent un investissement plus sûr, même s’il faut donner un peu de sa personne !

Les robots nettoyeurs n’en finissent plus d’évoluer, tout comme les robots de cuisine. Les années futures nous proposeront sans doute des robots plus performants encore, plus intelligents aussi. Si nous ne devions en retenir qu’un, ce serait l’aspirateur robot simple car il permet de garder un sol propre toute la journée et de gagner un temps précieux tous les jours de l’année !

Photo de couverture de Andrey_Popov / Shutterstock

La rédaction

“Une personne qui n’a jamais commis d’erreurs n’a jamais tenté d’innover.” Albert Einstein

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer