A 12 ans, il est le plus jeune au monde à réussir une fusion nucléaire dans sa salle de jeux de Memphis aux Etats Unis… Et avec l’accord de ses parents !

Certains diront que c’est un exploit, d’autres penseront que c’est une folie dangereuse ! Toujours est-il qu’un adolescent de 12 ans, Jackson Oswalt est le plus jeune au monde à avoir réussi à provoquer une réaction nucléaire du fond de sa salle de jeux !

Ce jeune garçon se passionne depuis l’enfance pour le nucléaire et ses dangereuses réactions. Avec l’accord de ses parents tout de même, Jackson a travaillé un an sur ce projet et est parvenu à créer un réacteur nucléaire « maison » et à provoquer une fusion nucléaire. Il lui a fallu un an de travail acharné pour parvenir à ce résultat.


A lire également : La chine dévoile un soleil artificiel 6 fois plus chaud que notre étoile


Jackson Oswalt explique qu’il est parvenu à ce résultat en associant deux atomes de deutérium gazeux dans le réacteur nucléaire, et qu’il a trouvé le moyen de réaliser son « rêve » en cherchant comment faire sur Internet. Les experts n’ont pas encore vérifier les dires du jeune homme mais il semblerait tout de même que son exploit scientifique ait été validé par l’un des administrateurs du site scientifique : Fusor.net, site sur lequel il avait expliqué son projet.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Cime-Tree, la première forêt cinéraire de France pour enterrer les urnes funéraires

Il est peut-être considéré comme un génie en herbe par les physiciens mais avouons quand même que le jeu n’en vaut pas forcément la chandelle ! Quand on sait qu’il s’est exposé à des doses de radioactivité dangereuses (voire mortelles) et aux 50 000 volts nécessaires pour faire fonctionner son invention. On se demande si l’accord des parents était justifié, ils ont en plus investi près de 10000 dollars pour le projet fou de leur fils ! Heureusement ce genre de passion n’est pas l’habitude de tous les adolescents !

Selon les informations du site ouest-france.fr