Chronique Ciné Jurassic World The Fallen Kingdom | NeozOne

Depuis le 6 juin le dernier né des Jurassic est en salle. Il s’intitule Jurassic World : The Fallen Kingdom et est donc la suite de Jurassic World sorti en 2015. On y retrouve les mêmes acteurs : Chris Pratt (Owen Grady) et Bryce Dallas Howard (Claire Dearing), Blue le velociraptor et bien sûr tous les dinosaures laissés sur l’île lors du dernier départ du couple vedette.

Ce film est le cinquième volet de la série Jurassic Park  librement adaptée des romans de Michael Crichton. Jurassic World Fallen Kingdom est plutôt réussi, il allie émotion, action, aventure et sentiments sans jamais tomber dans l’excès et nous propose une histoire rythmée qui se déroule à travers des paysages grandioses !

Synopsis Jurassic World : The Fallen Kingdom :

Isla Nubar l’île où se trouvait le fameux Jurassic Park est en danger, le volcan menace d’entrer en éruption et d’anéantir l’île et les dinosaures restés sur l’île après leur évasion et où ils vivent en autarcie. Claire se voit refuser l’aide du gouvernement pour sauver les dinosaures et décide d’utiliser les fonds privés de Mr Lockwood pour parvenir à extraire ses protégés. C’est avec l’aide d’Owen, à qui elle ne laisse pas vraiment le choix qu’elle s’envolera pour Isla Nubar. Arrivés sur l’île, ils vont se rendre compte que c’était un piège, les hommes de Lockwood veulent sauver les dinosaures pour une toute autre raison que de simplement leur laisser la vie sauve !

Bande Annonce Jurassic Word : The Fallen Kingdom :

Secrets de Tournage :

Afin d’apporter de la nouveauté à cette suite, il a fallu imaginer de nouvelles créatures et ne pas s’en tenir aux dinosaures classiques que l’on voit dans tous les films relatant le sujet. Ils ont donc créé une nouvelle race de dinosaure appelée Indoraptor ! Il est le fruit d’un mélange d’ADN entre un vélociraptor et un Indominus Rex, il est féroce et redoutable mais surtout doté d’une extrême intelligence qui le rend très très dangereux pour les humains qui s’en approcheraient

Notre avis sur Jurassic Parc : Fallen Kingdom

Tout d’abord ce second film de la nouvelle trilogie marque la transition entre l’oeuvre de Spielberg, réalisateur des deux premiers Jurassic Park et celle des réalisateurs choisis pour poursuivre la série. Avec Spielberg, les dinosaures étaient des êtres féroces et pour les spectateurs, la peur dominait sur le reste. Dans ce film comme dans le précédent d’ailleurs, on découvre des dinosaures capables de sentiments et de communication avec l’homme, notamment avec Blue qu’Owen a “élevé” lors du précédent film.  Le fait qu’un dinosaure peut avoir une mémoire, être doté d’une intelligence nous est sans cesse rappelé et ajoute une dimension humaine à ces créatures pourtant imaginaires ou en tous cas disparues de notre environnement. On se surprend donc à imaginer qu’ils vivent encore et que finalement ils n’étaient pas si féroces et voraces que l’on a bien voulu nous le faire croire jusqu’à lors !

Et sinon rendez-vous le 11 juin 2021 (si si !) pour découvrir le troisième et dernier opus de cette nouvelle trilogie… Universal Pictures l’a déjà annoncé ! Hâte de savoir ce qu’il adviendra de Blue, Owen et Claire mais le final de ce deuxième film, laisse peu de place au doute. Serons nous surpris ? Verdict dans 3 ans 🙂

Neozone vous recommande :

Chronique Ciné Jurassic World : The Fallen Kingdom
Ce film est destiné à tous les publics car les dinosaures et les situations y sont plus drôles que terrorisantes, les scènes d'action et de poursuites s'enchaînent tant et si bien que l'on reste plusieurs minutes bouche bée sans même décrocher un instant de l'écran avec de sublimes images qui ne gâchent rien. Le seul petit reproche serait la vision très manichéenne donnée par le réalisateur. En effet, on va vite se rendre compte que les dinosaures sont toujours gentils avec les gentils et méchants avec les vauriens... Pas de demie mesure donc peu de surprises de ce côté-là. Ajoutons un fond d'histoire d'amour ou d'amitié et une petite fille qui donnerait cher pour que ne soient pas tués les dinosaures que sa mère aimait tant, et nous avons un superbe film également destiné aux enfants (à partir de 4 ou 5 ans si les grognements ne les effraient pas) et aux adultes bien entendu. Une vraie réussite pour ce deuxième opus qui donne envie de connaître la suite. Certains puristes de Spielberg pourront penser que ce film est plus mielleux et tendre que les premiers, c'est vrai mais c'est bien aussi de faire changer les choses et pour une fois c'est plutôt pas mal réussi.
4.5Magnifique
Note des lecteurs: (1 Vote)
2 Partages
Partagez1
Enregistrer1
+1
Tweetez
Partagez