Chronique Ciné : Pentagon Papers de Steven Spielberg

Cette semaine c’est un film classé dans la catégorie Drame Thriller qui a attiré notre attention : Pentagon Papers !

Nous le classerions plutôt comme un film politique une fois visionné. Avec comme réalisateur Steven Spielberg et comme acteurs principaux Tom Hanks et Meryl Streep, nous nous attendions à un film de qualité sur un sujet plutôt épineux puisqu’il s’agit de secret d’état révélés par la presse concernant les manipulations de quatre présidents américains lors de la terrible Guerre du Vietnam qui a pris fin en 1975 et fait plus de 3 millions de morts.

Un sujet maintes fois abordés dans différents films américains mais souvent classés dans les films de guerre. Ici on découvre les dessous de la guerre et le combat d’une femme pour que la vérité éclate au grand jour.

BANDE ANNONCE : Pentagon Papers

SYNOPSIS :

A la mort de son mari, Katherine Graham (Meryl Streep) est devenue la première femme directrice de publication d’un grand journal américain : le Washington Post. En compétition avec le New York Times pour dévoiler un rapport de milliers de pages sur les dessous de la guerre du Vietnam, elle va, aidée de son rédacteur en chef, Ben Bradlee (Tom Hanks). C’est Bradley qui sera en charge de combler le retard du Washington Post sur le New York Times. Ces manoeuvres de quatre présidents américains destinées à cacher des affaires très sensibles sur la Guerre du Vietnam. Ce sont les carrières de Ben et Katherine qui sont en jeu. Mais pas seulement ! La liberté de Katherine est aussi en jeu car le gouvernement pourrait bien ne pas apprécier les révélations du journal.

 

Les dessous du film :

En 1971, le Washington Post rendit public des extraits du document classé secret défense « United States-Vietnam Relations, 1945-1967: A Study Prepared by the Department of Defense ».  Ce rapport de 7000 pages détaillait l’implication politique et militaire lors du conflit de la guerre du Vietnam. Cette affaire des « Pentagon Papers » mit à mal la classe politique américaine et fit grand bruit lors des révélations.
Pentagon Papers signe la cinquième collaboration entre Tom Hanks et Steven Spielberg. Ils avaient déjà tournés ensemble dans Il faut sauver le soldat Ryan, magnifique film sur le débarquement de 1944, puis Arrête moi si tu peux. L’acteur fétiche de Spielberg a aussi tourné dans Le Terminal en 2004 puis Le Pont des Espions en 2015.

Notre avis sur Pentagon Papers

Petite déception...

Ce film est passionnant de par les secrets qu'il révèle sur cette sale guerre qui a tant fait débat et dont on ne sait encore pas tout puisque les cinquante années depuis la fin ne sont pas encore écoulées et que les archives américaines ne sont ouvertes que des années plus tard.  Les deux acteurs principaux jouent magnifiquement bien mais on regrette un peu la lenteur du film.  Il est vraiment dommage que le film ne soit finalement fait que de dialogues, de réunions de rédaction, de décisions à prendre. Il n'y a pas vraiment d'action, pas vraiment de suspens non plus, la publication est évidente... On sait à l'avance que la décision sera cousue de fil blanc. Une petite déception car nous nous attendions à un film au rythme plus soutenu, un peu plus d'action aussi... Finalement beaucoup de palabres pour une fin inéluctable et prévisible.

User Rating: Be the first one !
Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page