Le groupe minier Eurasian Resources Group vient en aide à 1 millier d’enfants du centre Bon Pasteur de Kolwezi pour les aider à sortir de l’enfer de l’exploitation minière et les envoie sur les bancs de l’école gratuite.

Le groupe ERG, Eurasian Resources Group, l’un des géants de l’industrie des ressources naturelles diversifiées, a fièrement annoncé qu’il poursuivait son soutien à l’action de la Fondation internationale du Bon Pasteur. Plus spécifiquement, l’entreprise a offert son patronage au centre de protection de l’enfance Bon Pasteur à Kolwezi en République Démocratique du Congo.

Lutter contre le travail des enfants est le programme de Bon Pasteur pour aider les communautés à se développer. 1000 enfants sortis de la mine artisanale de Kanina, Domaine Marial sont repris à leur quotidien difficile et envoyés dans 14 nouvelles salles de classe flambant neuves pour recevoir une éducation, grâce au centre Bonn Pasteur de Kolwezi.

L’éducation offerte gratuitement à ces enfants est un peu plus que cela puisqu’en sus d’un centre scolaire à l’infrastructure neuve, ces jeunes bénéficieront de services santé dédiés, d’une aide nutritionnelle, de conseils pour la défense de leurs droits, et leurs familles seront aiguillées vers des moyens de subsistance qui n’exploiteront pas les enfants.

Le centre sera par ailleurs le carrefour du développement communautaire à Kolwezi, avec la protection des mineurs et la lutte contre le travail des plus jeunes dans les mines artisanales.

Lors de la cérémonie d’inauguration du centre Bon Pasteur étaient présents le Gouverneur de Lualaba M. Richard Muyej Mange Mans, Monseigneur Nestor Ngoy Katahwa qui n’est autre que l’Évêque de Kolwezi, Madame Cristina Duranti, directrice de la Fondation Internationale Bon Pasteur, madame Catherine Mutindi, directrice des programmes pour le centre Bon Pasteur Kolwezi et M. Benedikt Sobotka, le directeur général d’Eurasian Resources Group.

Monsieur Sobotka, directeur général du groupe ERG, a déclaré : « C’est avec beaucoup de fierté et de gratitude que nous soutenons cette action importante qui vise directement la source du problème mondial du travail des enfants et qui leur permet de bénéficier d’un espace sécuritaire pour construire un meilleur avenir, avec des opportunités durables. »

Ces 7 dernières années, la Fondation du Bon Pasteur a mené des combats très importants et relevé des défis à l’échelle des communautés locales. Parmi ces combats, le travail forcé des enfants, la violence à l’encontre des femmes et des petites filles, la malnutrition et l’abandon social.

« Depuis 2012 nous agissons sur le terrain même des mines artisanales de Kolwezi, pour défendre les droits des enfants, la protection des populations locales, le développement économique et la scolarisation. Nous avons sorti 2000 enfants des mines et leur avons ouvert les portes de l’école », déclare Cristina Duranti pour faire le bilan du travail de la Fondation internationale du Bon Pasteur.

« Grâce à ces résultats conséquents et le soutien depuis de longues années de Eurasian Resources Group, nous avons pu créer le Centre Bon Pasteur. Ce projet nous permettra d’apporter les fondations d’un changement social durable pour les communautés locales, bien loin du travail des enfants et des atteintes aux droits de l’homme et des mineurs. La vie des familles des mines artisanales en sera durablement améliorée ».

  1. Sobotka, Président du groupe ERG a ajouté : « Notre coopération importante avec la Fondation internationale du Bon Pasteur, en direction de plus de 1 800 enfants que nous avons pu protéger des pires formes d’exploitation depuis 2018, devait aboutir à cette inauguration. C’est la continuité de notre engagement global pour éradiquer le travail des enfants en direction du développement socio-économique des communautés locales des régions dans lesquelles nous opérons ».

À propos d’Eurasian Resources Group :

Eurasian Resources Group est un groupe de premier plan mondial dans le secteur des ressources naturelles : logistique, énergie, traitement et extraction. Le groupe est un employeur majeur de l’industrie, avec une présence dans 15 pays.

Eurasian Resources Group est un membre fondateur de la Global Battery Alliance, lancée sur la plateforme du Forum Économique Mondial. L’Alliance s’emploie à garantir l’établissement d’une chaîne d’approvisionnement pour les batteries lithium-ion durable et respectueuse de l’éthique, en contribuant à alimenter une économie à faibles émissions de carbone, en vue de la quatrième révolution industrielle.

ERG est l’un des plus grands producteurs mondiaux de produits à base de minerai de fer et d’alumine en Eurasie et c’est également le premier producteur mondial de ferrochrome à haute teneur en carbone. Le groupe figure également parmi les principaux producteurs de cobalt et de cuivre. Il est le seul producteur d’aluminium de haute qualité au Kazakhstan, où il représente un tiers de l’industrie minière et métallurgique du pays.

En Afrique, le Groupe traite et extrait des minerais de cobalt et de cuivre, et mène divers projets de développement autour du spath fluor, de la bauxite, du platine, du manganèse et du charbon thermique. En République Démocratique du Congo, le Groupe a récemment lancé une importante opération de traitement des résidus.

Fondation Bon Pasteur International (Good Shepherd International Foundation)

La Fondation Bon Pasteur International (GSIF) est une organisation à but non lucratif qui a vu le jour en 2008 à l’initiative de la congrégation internationale des Sœurs Notre-Dame de Charité du Bon Pasteur, active dans 70 pays dans le monde.

La Fondation Bon Pasteur apporte son soutien aux enfants et aux femmes dans 25 pays africains, asiatiques et sud-américains. Son leitmotiv est l’éradication de la pauvreté, la fin de la traite d’êtres humains, l’aide aux migrants et plus généralement l’Abolition de toute forme de violences et de discriminations envers les plus faibles.

ERG est engagé avec GSIF depuis 2012, en particulier à Kolwezi au Congo. Le groupe apporte son soutien technique dans la planification et la gestion des programmes de la fondation, son programme, sa communication internationale et bien entendu les efforts de mobilisation des ressources sans lesquelles aucune œuvre humanitaire ne saurait agir.

Bon Pasteur à Kolwezi en RDC

Ces six dernières années, Bon Pasteur figure parmi les ONG les plus actives à Kolwezi pour lutter contre les violations des droits de l’homme et le travail des enfants dans les mines artisanales. L’ONG a déjà aidé plus de 9 000 personnes (enfants et femmes) à échapper à la dure vie des mines pour prendre le chemin de l’école et d’un travail plus sécuritaire. Concrètement, voici les accomplissements de Bon Pasteur à Kolwezi depuis 2012 :

– 2 000 enfants ont quitté le travail dans les mines de cobalt pour les bancs d’école et sont en meilleure santé et mieux nourris.

– Les enfants de Bon Pasteur vivent en sécurité .

– 500 femmes ont elles aussi quitté les dangers de la mine pour apprendre de nouveaux métiers e moyens de subvenir aux besoins de leurs familles, avec des initiatives telles que l’agriculture durable. Elles jouissent d’une meilleure santé physique et psychologique, d’une meilleure alimentation et de moyens plus décents.

– 500 fillettes participent à des formations professionnalisantes.

– La communauté des mines de Kanina est unifiée et apaisée, plus informée sur ses droits et sur le chemin d’exiger du gouvernement et des sociétés minières plus de moyens, d’infrastructures et de services de base.

L’objectif 2018-2022 de Bon Pasteur est d’arracher 4800 enfants supplémentaires au travail dans les mines pour les asseoir dans les écoles et de donner à 5000 femmes et fillettes des moyens de subsistance alternatifs. Pour cela Bon Pasteur a besoin d’investissements importants, du soutien et de la collaboration de toutes les parties prenantes, notamment des entreprises qui interviennent à tout stade de la chaîne d’approvisionnement du cobalt, mais également du soutien du gouvernement et des autres ONG.

Pour plus d’informations sur le projet Bon Pasteur à Kolwezi : www.fondazionebuonpastore.org/congo

Le projet Bon Pasteur est présenté dans le documentaire de 2015 primé au Festival du Film des Droits de l’Homme de Barcelone en 2016, « Maisha : a New Life Outside the Mines », projeté également dans plus de 10 festivals cinématographiques dans le monde.

Photo de couverture De Valeriya Anufriyeva / Shutterstock