Imprimé en 3D, Amphibio est un masque conçu pour respirer sous l’eau sans les traditionnelles bouteilles de plongée.

Le réchauffement climatique va provoquer une montée des eaux importante dans le futur. On estime qu’environ un tiers de la population sera affecté par ces changements d’ici 2100.

Face à cela, un ingénieur spécialisé dans les technologies biomimétiques travaille sur une solution qui selon lui, pourrait permettre à l’homme de vivre sous la surface de l’eau, grace à des branchies artificielles.

En effet, le designer Jun Kamei travaille depuis deux ans pour le MicroLab, une équipe de chercheurs qui réunit l’université de Tokyo et le Royal College of Art de Londres. Leur objectif est de concevoir un masque qui fonctionne sur le même principe que les branchies, cet organe respiratoire qui permet à de nombreux animaux aquatiques, notamment les poissons, de respirer en extrayant l’oxygène de l’eau.

crédits photo : Mikito Tateisi / Jessica Wang

Amphibio, le masque à branchies pour respirer sous l’eau

Comment ça fonctionne ?

Le principe est assez simple. Le masque Amphibio stock de l’eau, retient l’oxygène puis évacue de dioxyde de carbone. Le masque est en partie imprimé en 3D avec une combinaison de matériaux hydrophobe, élastomère et d’autres gardés secret, dépôt de brevet oblige…

Démonstration en vidéo.

Le masque a été exposé au Royal College de Londres. Dans une vidéo de démonstration on peut apercevoir le prototype plongé dans un aquarium. Il est branché à une bonbonne qui injecte 70% de gaz carbonique correspondant au volume moyen de CO2 qu’une personne normale expire. Un capteur permet de mesurer le niveau d’oxygène.

Un concept encore loin d’être totalement fonctionnel

Malheureusement, même si le projet semble ambitieux et séduisant nous devrons patienter encore un peu avant de pouvoir utiliser un masque totalement fonctionnel. En effet, le dispositif est encore loin d’être utilisable à l’état actuel. Pour fournir suffisamment d’oxygène, la surface des branchies doit être sensiblement augmentée en l’intégrant dans une combinaison. Il faut savoir également que le système ne peut pas être utilisé au-delà de 10 mètres de profondeur..


A lire aussi : AirBuddy, le compresseur flottant pour plonger sans bouteille


Bref, nous allons devoir encore patienter avant de pouvoir réellement respirer sous l’eau comme un poisson, mais cette invention à quand même le mérite d’ouvrir quelques pistes de réflexions très intéressantes.

crédits photo : Mikito Tateisi / Jessica Wang

Amphibio, le masque à branchies pour respirer sous l’eau

Via : fredzone.org / futura-sciences.com

695 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1