Innovation

ARMOR solar power films : un rendement record de 26 % en basse luminosité pour leur nouvelle cellule photovoltaïque

Un nouveau record vient d’être établi dans le secteur de la production d’énergie photovoltaïque en low-light. Avec son nouveau film photosensible, ARMOR solar power films promet 26 % de rendement en plus dans une telle condition ainsi que de multiples perspectives d’utilisation dans le domaine de l’Internet des objets.

ARMOR solar power films vient de réaliser un exploit de taille. Dans un communiqué envoyé par mail, elle affirme avoir mis au point une nouvelle cellule photovoltaïque dont les perspectives d’utilisation dans le domaine de l’Internet des objets seraient énormes. Concrètement, ladite cellule offre un rendement de 26 % en faible luminosité. Une particularité que n’offrent pas les panneaux solaires actuels.

Une cellule photovoltaïque organique

Baptisée ASCA, cette nouvelle technologie de conversion de la lumière en électricité a donc permis à la firme française d’établir un nouveau record. Pour atteindre une telle performance, le dispositif est constitué d’une cellule OPV (cellule photovoltaïque organique) qui intègre de nouveaux matériaux photoactifs de dernière génération. Ces derniers ont été développés en partenariat avec une entreprise taïwanaise du nom de Raynergy Tek.

Très sensible à la lumière, en plus de pouvoir produire de l’énergie électrique à partir de la lumière du soleil, le nouveau film d’ARMOR peut aussi faire la même chose avec une lumière artificielle. Autant dire qu’il peut alimenter un appareil même placé dans une pièce. Compte tenu justement de cette grande efficacité de l’ASCA, son fabricant y voit un intérêt particulier pour l’Internet des objets (IoT).

loT, un marché à fort potentiel

ARMOR solar power films n’a pas ciblé ce domaine d’utilisation par hasard. Force est effectivement de constater que les objets connectés tiennent un rôle de plus en plus prépondérant dans notre vie quotidienne. Avec une moyenne de 127 nouveaux équipements fabriqués par jour, on estime qu’en 2025, il y aura plus de 70 milliards d’objets connectés en service dans le monde.

À LIRE AUSSI :  Pour réduire ses émissions de CO2, l’Allemagne veut recouvrir ses autoroutes de panneaux solaires

En plus des utilisations que nous pouvons en faire au quotidien pour veiller sur notre santé et rendre notre quotidien plus pratique, ces appareils peuvent servir dans de nombreux domaines. Dans l’agriculture, ils peuvent par exemple être utiles pour mesurer l’humidité au sol, l’hydrométrie ou encore la température.

Il est intéressant de noter que l’ASCA a été conçue pour répondre à un double usage. Outre le fait qu’elle peut générer de l’énergie pour alimenter des capteurs et autres dispositifs électroniques, la nouvelle cellule photovoltaïque d’ARMOR peut également être utilisée pour recevoir des données à partir de la lumière. Elle peut en conséquence servir dans le cadre d’applications LiFi ou de géolocalisation.

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page