ArticlesInnovation

L’éclairage du futur pour les phares automobiles

En 1990 les phares des voitures étaient jaunes... Depuis, ils sont blancs, halogènes ou à LED ! Demain nous roulerons avec des feux laser !

Souvenez-vous dans les années 90 pour ceux qui possédaient déjà une voiture ! Les phares éclairaient en jaune et les phares blancs étaient même sujet à contravention. Les phares jaunes furent imposés en 1936, dans l’éventualité d’une seconde guerre mondiale, seules les véhicules français possédaient des phares jaunes…

L’histoire dira quelques années plus tard que les prévisions de guerre étaient fondées ! En revanche, depuis le 1er janvier 1993, les phares jaunes sont proscrits, place aux phares blancs puis au xénon… La technologie avance et les ampoules aussi ! Mais quel est le meilleur éclairage pour votre voiture ?

Que dit la réglementation des feux automobiles ?

Le code de la route stipule que « Tout véhicule à moteur doit être muni à l’avant de deux ou de quatre feux de route émettant vers l’avant une lumière jaune ou blanche permettant d’éclairer efficacement la route la nuit, par temps clair, sur une distance minimale de 100 mètres « .

La réglementation des éclairages des voitures précise que les feux de croisement (codes) doivent éclairer la voie contraire d’au moins 30 m devant le véhicule, quant aux feux de routes (phares) c’est donc 100 m.

Les lampes halogènes :

Ce sont actuellement les ampoules les plus répandues, les moins coûteuses et les moins chères à fabriquer. L’ampoule halogène se compose d’un filament en tungstène et d’un tube en verre rempli de gaz (brome et iode). Elles ont une portée de 150 m. Leur inconvénient étant qu’elles peuvent chauffer et donc griller. La durée de vie d’une ampoule halogène est de 2000 heures environ.

Les phares au Xénon :

Les phares au Xénon existent depuis 1991, ils diffusent une lumière bleutée contrairement à l’halogène. Un phare xénon possède une intensité de 3200 lumens contre 1600 pour l’halogène. Il se compose de deux électrodes dans une cage en verre contenant un gaz : le xénon. Ils fonctionnent un peu comme un néon, mais ils coûtent très cher. Leur portée est de 250 m.

Le phare LED

Cette technique de LED équipe aujourd’hui la plupart des véhicules modernes. Ce sont aussi les LED qui sont utilisées sur les feux de jour, obligatoires depuis 2011. Les phares à LED sont plébiscités par les designers automobiles. En effet, ils s’adaptent à tous les styles de phares et s’allument beaucoup plus vite que les autres. Ils ne consomment que très peu d’énergie et ont une durée de vie équivalente à celle de la voiture. La LED est une mini-ampoule mais son rayonnement ne se fait pas par le courant électriques mais grâce aux semi-conducteurs qui la composent.

Et demain, les feux laser !

Les phares LED envahissent le marché automobile, pourtant une nouvelle technologie arrive en force. Les feux lasers sont l’avenir de l’éclairage automobile. Une portée de 600 m et une luminosité 1000 fois plus grande. Qui plus est, ces feux lasers ne nécessitent plus de bloc optique traditionnel sur les véhicules. Ils peuvent être intégrer au projecteur principal et offrir un nouveau design plutôt surprenant !

Le slogan de la sécurité routière « Bien voir et être vu » reste d’actualité ! Avec le freinage, l’éclairage est un élément de sécurité primordial pour les véhicules. Grâce aux nouvelles technologies, nous ne devrions donc plus avoir de problèmes de rencontres fortuites avec un grand gibier ou d’ampoules à changer !

Photo d’illustration ANAID studio / Shutterstock

La rédaction

“Une personne qui n’a jamais commis d’erreurs n’a jamais tenté d’innover.” Albert Einstein

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page