En 2017, Kaspersky Lab a répertorié plus d’1 milliard d’attaques malveillantes en ligne. Un nombre d’autant plus impressionnant quand on le compare avec celui de 2016 qui s’élevait déjà à 758 millions. Voici quelques chiffres en infographie.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce ne sont plus les virus les plus dangereux. Leur développement complexe et leur efficacité réduite font qu’ils ne représentent plus que 14%  des détections en 2017. Les adwares (logiciel publicitaire) ne représentent quant à eux que 8 % des détections quotidiennes.

Ces deux types de fichiers malveillants ont laissé la part belle aux ransomwares et malwares avec 78% des attaques. Pour faire simple un ransomware prend en otage vos données personnelles en les chiffrant. Il demande ensuite à leur propriétaire de payer une somme en échange d’une clé qui permettra de les déchiffrer.

Infographie

 «il existe un formidable écosystème criminel derrière ce type de menace, produisant des centaines de nouveaux échantillons chaque jour. Cette année, nous avons également observé une montée en flèche des mineurs, avec l’essor des cryptomonnaies. » explique Vyacheslav Zakorzhevsky, responsable de l’équipe antimalware de Kaspersky Lab depuis 2014.

Voici quelques conseils pour se prémunir de ces attaques :

  1. Installer un antivirus / anti malware
  2. Attention aux fichiers joints dans les mails, d’autant plus quand ils sont envoyés par des expéditeurs inconnus
  3. Ne téléchargez ou n’installez pas n’importe quel programme sur votre ordinateur sans vérifier la fiabilité des sources
  4. Ne cliquez jamais sur les « alertes de sécurité » publicitaires en ligne
  5. Créez des mots de passe uniques et complexes pour chaque service, aidez-vous d’un gestionnaire de password si nécessaire.Pensez également à les renouveler régulièrement.

4 Partages
Partagez2
Partagez1
Enregistrer1
Tweetez
+1