Internet

Mais au fait, c’est quoi le cloud hybride ?

Vous vous demandez peut-être ce qu’est un cloud hybride ? Ce cloud hybride est en fait un mélange de plusieurs types d’environnements cloud…

Un cloud hybride est un environnement où plusieurs technologies sont interconnectées entre elles. Tous les cloud hybrides disposent au moins d’un cloud public… En fait, c’est un peu comme une voiture hybride, mais eu lieu du moteur essence et de la batterie électrique, en combinant ces deux énergies, la voiture est plus performante… Le cloud hybride c’est un peu pareil, il combine les avantages de plusieurs types d’environnements pour augmenter son efficacité. Découvrez comment les solutions de cloud hybride peuvent vous être utiles.

A quoi sert un cloud hybride ?

Une entreprise qui utilise un cloud hybride, peut utiliser le cloud public pour gérer un fort trafic et garder les opérations sur son cloud privé. Le cloud public est un service cloud qui est géré par un fournisseur externe. Celui-ci peut inclure des serveurs dans des centres de données… Les cloud publics sont comme leur nom l’indique, partagés entre plusieurs entreprises qui louent l’espace. Le Cloud privé sur site est un centre de données uniquement dédié à l’entreprise. Les serveurs ne sont pas partagés et sécurisés par les entreprises elles-mêmes… Dans un cloud privé, aucun fournisseur externe n’intervient.

Quels sont les avantages d’un cloud hybride ?

Un cloud hybride peut être prêt à utiliser en moins d’une heure, en comptant la connexion entre votre cloud privé et le cloud public. Il vous permet une répartition des charges de travail transparentes à la demande et une migration des VM d’un seul clic. La restauration sur le cloud public se fait également en quelques minutes à peine. Les données et applications sont protégées grâce à une récupération en tous lieux et à une architecture auto-réparatrice. Peu importe dont vous exécutez vos applications, un fournisseur comme Nutanix automatise vos opérations d’infrastructure et la livraison de vos applications sur vos cloud privés et publics. La même plateforme logicielle est d’ailleurs utilisée pour les cloud publics et privés… Cela permet de fournir des applications comme AWS (cloud public) comme si vous le faisiez avec un datacenter. Enfin, vous n’êtes pas dépendant d’un fournisseur qui peut éventuellement partager vos données sur différents cloud. Le multicloud hybride c’est aussi la sécurité de ne partager que ce qu’il est nécessaire de partager. Selon le rapport RightScale 2017 ” State of the Cloud ” produit par NUTANIX , le cloud hybride est la stratégie préférée des entreprises ; 85 % des entreprises ont mis en place une stratégie multi-cloud, contre 82 % en 2016.

Quelques inconvénients du cloud hybride

Le cloud hybride offre une plus grande “opportunité” d’attaque, puisqu’il y a plus d’espace à exploiter. Les intégrations peuvent également se révéler plus complexes comme l’orchestration et la connexion entre les différents types de cloud, et pourtant elle est cruciale. Enfin, le cloud hybride est plus compliqué à sécuriser tout comme le contrôle des accès. Mais les hébergeurs de cloud hybrides sont aussi là pour pallier ces inconvénients !

Article Partenaire


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page