Articles

L’investissement durable ou responsable, « le Vert est-il le nouvel Or ? »

La Pandémie de Covid 19 semble avoir eu quelques effets positifs... L'investissement dans des entreprises à forte valeur sociale ou environnemental semble se confirmer avec une forte augmentation des investisseurs sur les derniers mois.

Nous aurions pu penser que la pandémie de la Covid 19 aurait pour conséquences un effondrement des investissements. C’est le cas dans certains secteurs d’investissements mais tous n’ont pas été logés à la même enseigne. Les enjeux environnementaux et sociaux sont devenus en quelques semaines, une valeur sûre pour ceux qui investissent.

C’est l’un des effets secondaires positifs de la crise de la Covid 19. Une filiale du Groupe Caisse des Dépôts, et expert en finance durable et économie responsable, nous dresse le bilan de ces investissements durant la crise sanitaire. Futurs investisseurs, c’est peut-être le moment de choisir l’environnement !

Qu’est-ce que l’investissement durable ?

L’investissement durable ou responsable regroupe les stratégies d’investissement selon trois critères appelés (ESG : Environnement, Sociales, Gouvernance).

  • Les questions environnementales qui englobent tous les secteurs qui ont un impact sur l’environnement : utilisation de l’eau, gestion des déchets, pollution, émissions de gaz, changements climatiques ou efficacité énergétique.
  • Des questions sociales et ce qui concerne les droits de la personne, les conditions de travail des salariés, la santé et sécurité, l’évolution démographique, les modèles de consommation, la diversité ou encore l’impact sur la communauté.
  • Les questions de gouvernance d’entreprise concernent l’indépendance du conseil d’administration, l’alignement des actionnaires et des dirigeants, la rémunération et les droits des actionnaires, la diversité des membres dirigeants, l’éthique ou la culture des affaires.

L’investissement durable, une alternative face à l’or, valeur refuge

Les bourses du monde entier ont monumentalement chuté lors des premiers jours du confinement. Avec des baisses jamais enregistrées depuis la seconde guerre mondiale, les investisseurs ont du rapidement trouver une alternative pour placer leur argent. Ils se sont d’abord tournés vers la valeur refuge qu’est l’or, mais d’autres se sont immédiatement tournés vers des « valeurs vertes » !

Amundi, grand gestionnaire d’actifs européens publie d’ailleurs une étude, qui s’intitule « Le Vert est-il le nouvel Or ? ».  Amundi montre ainsi qu’aux Etats-Unis, les investissements classiques enregistrent une fuite des investisseurs quand les investissements durables ne font que progresser depuis le début de la pandémie.

Une tendance qui se confirme en France aussi

Selon BlackRock, une multinationale américaine spécialisée dans la gestion d’actifs, la tendance pour les investisseurs est de vendre les titres classiques pour investir dans d’autres titres durables. Pour celles et ceux qui veulent acheter des actions en ligne, les critères ESG semblent devenir une condition sine qua non à un bon investissement pour l’avenir.

Il reste cependant à savoir si cet investissement durable va justement s’inscrire dans la durée. Ou si ce regain d’intérêt pour l’environnemental est une simple valeur refuge devant les chutes vertigineuses des titres traditionnels ?

Plutôt durable qu’éphémère !

Selon l’agence de notation Moody’s, la pandémie va transformer sur du long terme, la manière d’investir. Les facteurs ESG ne sont pas de critères ponctuels, ils devraient perdurer dans le temps. Le choc de santé public qu’a provoqué le coronavirus et les répercussions sur l’environnement est tel que les investisseurs qui ont fait volte-face, ne reviendront pas en arrière. En France, à la fin de l’année 2019, l’encours était de 1861 milliards d’euros. Cet encours est en constante progression et a déjà augmenté de 30% depuis décembre, selon l’Association française de gestion.

Quelques exemples concrets de critères durables :

  • Une entreprise présente dans des pays à faire régulation privilégiera la lutte contre la corruption.
  • Une cimenterie mènera des actions de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  • Une entreprise située dans un territoire où le taux de chômage est fort, privilégiera l’emploi local et l’insertion.
  • Une petite entreprise utilisant des ressources naturelles comme le bois utilisera du bois issu de forêt gérées durablement.

La pandémie de Covid 19 que nous venons de traverser a fait prendre conscience de nombreuses choses à l’échelle environnemental… Pollution qui disparaît presque, animaux qui réinvestissent des milieux insolites, réapparition d’espèces animales… Et côté boursier la tendance semble également se confirmer.

Photo de couverture NicoElNino / Shutterstock

Via
Novethic

La rédaction

“Une personne qui n’a jamais commis d’erreurs n’a jamais tenté d’innover.” Albert Einstein

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer