Auto / Moto

Cette startup offre un “6ème sens” aux voitures autonomes pour les rendre encore plus sûres

Les voitures autonomes fleurissent de plus en plus, mais elles sont aussi source d'accident car souvent mal guidées. Le guidage par le réseau souterrain pourrait permettre de régler ce problème.

En matière de GPS ou d’assistants à la conduite, les appareils ont beaucoup évolué… Souvenez-vous des premiers GPS qui prenaient une place d’enfer sur votre tableau de bord, qui s’arrêtaient à la moindre perte de réseau, et mettaient de longues minutes à se reconnecter… C’était un excellent moyen d’arriver en retard ou de se perdre en chemin… Puis les applications smartphones comme Waze ou Coyote, sont arrivées. Plus précises, plus fiables et bénéficiant d’une multitude d’informations comme la présence d’obstacles ou de contrôle… Tarik Bolat est le fondateur de l’entreprise GPR qui annonce un système de détection encore plus puissant, encore plus fiable et évidemment encore plus utile, qu’il destine aux véhicules en conduite autonome. Présentation.

Le GPR c’est quoi ?

Il y a peu, le GPR était connu sous le nom de WaveSense, pionnier des capacités de conduite assistée et autonome. Ce système de positionnement de véhicule se veut être le plus précis et le plus fiable au monde. Il permet de déterminer au centimètre près, l’emplacement exact d’un véhicule dans n’importe quel endroit du monde, même le plus reculé. Il est capable de situer un véhicule par mauvais temps, sur des routes enclavées, et même sur des sentiers ou des pistes en plein désert. Les GPR peuvent désormais offrir une assistance à la conduite plus sûre et plus autonome comparés à d’autres appareils existants. Et c’est avec des partenaires et équipementiers que GPR travaille pour aider les véhicules à s’orienter y compris là où les GPS actuels ou les systèmes LiDar sont insuffisants.

À LIRE AUSSI :
K5 d'ElectrikCar : une "voiture électrique" à moins de 1800 euros

Un 6ème sens pour les véhicules

L’entreprise basée à Somerville, Massachussetts souhaite donner un 6ème sens aux véhicules à conduite autonome. Sa technologie révolutionnaire intéresse de plus en plus de constructeur… La surface change, mais pas les cartes GPR, c’est-à-dire qu’au lieu d’utiliser des cartes aériennes, le GPR va lui, utiliser des cartes souterraines. Le radar de positionnement au sol, permet en fait de suivre les véhicules depuis le souterrain, qui lui est immuable et ne peut pas être entravé par des obstacles qui auraient été installés par exemple.

le système GPR
Crédit photo : GPR

Bolat explique : « Vous regardez les roches, les racines, les barres d’armature et les différences dans la structure du béton, ce qui vous donne une empreinte unique que vous pouvez ensuite suivre » Alors que la plupart des technologies de véhicules autonomes utilisent le GPS, le LiDar ou les caméras, le GPR utilisera lui une carte souterraine qui ne changera pas ! Que ce soit à cause d’une construction nouvelle, d’une modification de la chaussé ou encore de mauvaises conditions de visibilité.

démonstration du système GPR
Crédit photo : GPR

GPR mise tout sur la sécurité !

Les voitures autonomes ne sont pas encore très nombreuses, mais il est évident que le marché s’accélère et qu’elles deviendront plus présentes… Pour la National Highway Safety Administration, l’une des principales écoles de conduite en ligne d’Amérique, pour l’éducation des conducteurs, la conduite défensive, l’école de la circulation, 98% des accidents sont dus à une erreur humaine…  La technologie de « guidage par carte souterraine » pourrait donc sauver des vies, et éviter de nombreux accidents.

Source
wcvb.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page