Première séance de mercredi dans mon cinéma favori, je me suis installée, accompagnée de mon mari, pour voir le dernier film d’Olivier Marchal dont je suis fan tant comme réalisateur que comme acteur mais ça vous le savez déjà.

Ce film intitulé Carbone propose une bande annonce assez noire et une ambiance flic-voyou comme je les aime.

Au casting sont réunis, Benoît Magimel, Laura Smet, Gérard Depardieu, Danii, Michaël Youn et bien d’autres.

Synopsis

Menacé de perdre son entreprise, Antoine Roca, un homme ordinaire, met au point une arnaque qui deviendra le casse du siècle. Rattrapé par le grand banditisme, il lui faudra faire face aux trahisons, meurtres et règlements de compte.

On retrouve donc Antoine (Benoît Magimel) au bord de la faillite qui doit trouver un moyen pour sauver son entreprise. Laurent (Michaël Youn) en comptable sérieux, qui essaie d’aider son ami. Aron (Gérard Depardieu) en patriarche juif au bras long et pour qui l’argent permet de tout acheter. Dolly (Dani) en mère de deux petites frappes de banlieue (Simon et Eric) qui trempent dans la drogue ou dans les trafics en tous genre. Et Noa (Laura Smet) en femme fatale, actrice un peu bimbo qui va se trouver malgré elle dans de sales draps !

Chronique Ciné : Carbone d'Olivier Marchal

Antoine est obligé de déposer le bilan de son entreprise. Un jour Laurent son comptable lui porte un courrier lui indiquant qu’il doit recevoir de l’état une certaine somme car il n’a pas rejeté trop de pollution (Carbone) et qu’il est donc récompensé pour son économie. A ce moment là Antoine comprend qu’il y a une faille dans le système français et qu’il doit s’y engouffrer pour sortir son entreprise et ses salariés. Aidé de Laurent, mais aussi de Simon et Eric il va monter une magouille à la taxe carbone en montant des sociétés écrans. Et ainsi permettre de récupérer les taxes carbones de ces dizaines de société. Bien entendu il devra faire face à quelques soucis souvent rencontrés dans ce milieu… Le prêt d’argent à des patrons de bars véreux, mais aussi des flics pas toujours très cleans.  Évidemment quelques petits soucis vont se présenter à eux et il faudra bien les résoudre 🙂

Chronique Ciné : Carbone d'Olivier Marchal

Mon avis sur le film

Je n’ai absolument pas été déçue. L’histoire est intelligente, ce ne sont pas juste des successions de coups de feu ou de coups de poings sans aucune trame. Un trafic juteux qui ne laisse pas de sang sur les mains, couplé à une histoire familiale et amicale compliquée qui pourrait bien compromettre certaines ambitions d’Antoine. Des acteurs parfaits avec Magimel colossal dans ce rôle de trafiquant “gentil”et pour une fois un Michaël Youn absolument pas drôle, il faut dire que ça lui va plutôt mieux même ! J’ai vraiment passé un super moment et je ne suis pas absolument pas déçue de ce nouveau film de Marchal que je n’hésiterai pas à revoir une autre fois. Mon seul regret, le “très” second rôle de Laura Smet qui est pourtant une actrice magnifique, cantonnée ici au rôle de “femme de” sans grand enjeu ni vrai rôle dans l’histoire centrale.

Chronique Ciné : Carbone d'Olivier Marchal

Chronique Ciné : Carbone d'Olivier Marchal
Je ne peux que vous recommander ce film, personnellement et en tout objectivité, je ne me suis pas ennuyé une seconde et j'ai passé un super moment ! Du vrai Marchal comme j'aime !
4.8Intelligent
Note des lecteurs: (2 Votes)
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1
Partagez