Environnement

Bars à oxygène : New Delhi est tellement polluée que les habitants paient pour respirer de l’air pur…

A New Delhi, les habitants paient 5€ pour respirer 15 minutes d’air oxygéné… La ville est si polluée que les habitants suffoquent littéralement… Il y a urgence !

Il semble que la pollution de l’air soit arrivée à un point de non-retour dans certains pays ! Dans la capitale indienne New Dehli, la concentration de particules fines dépasse 16 fois la limite recommandée par l’Organisation Mondiale pour la Santé (OMS) avec 400 microgrammes par mètre cube d’air !

De ce fait, les indiens prennent d’assaut les bars à oxygène qui fleurissent un peu partout. Payer pour respirer c’est malheureusement le nouveau mot d’ordre de cette ville indienne qui suffoque ! Le salaire moyen en Inde est de 392 € par mois, et ils doivent consacrer 5€ pour respirer 15 minutes d’air oxygéné !

Le problème étant qu’ils ne respirent pas cet air pour tester un nouveau gadget à la mode, mais pour détoxifier leurs corps et tenter de gagner quelques années de vie ! En 2016 l’OMS estime que 100 000 enfants de moins de 14 ans sont morts à cause de cette pollution atmosphérique. L’exposition prolongée aux particules fines provoque également un accroissement des cancers du poumon chez les non-fumeurs et de nombreux problèmes cardiovasculaires.

À LIRE AUSSI :
Une étude explique que la fonte du pergélisol pourrait avoir des conséquences bien plus dramatiques qu’on ne le pensait

Selon les informations du site Rtl.be, même si les autorités indiennes ont conscience de ce problème, il est difficile de l’endiguer ! Certes, ils arrêtent quelques jours les chantiers de constructions, nombreux dans la ville ou ferment les écoles mais cela ne résout pas le fond du problème. Difficile de trouver une solution dans un pays en plein développement économique qui privilégie depuis des années l’industrialisation à outrance au détriment des ses habitants. Les usines à charbon et surtout les véhicules en surnombre sont en partie responsable de cette asphyxie programmée… Le gouvernement indien indique que d’ici 2030, 100% des véhicules seront électriques, de grandes annonces impossibles à appliquer…

Photo de couverture De De Linda_K / Shutterstock

 

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page