Santé

BioNTech : un vaccin expérimental à ARN qui permettrait de guérir le cancer

Une entreprise allemande a développé un vaccin expérimental permettant de lutter contre le cancer basé sur la technologie des ARNm.

Les avancés scientifiques de la médecine n’ont pas fini de nous surprendre. En effet, l’entreprise pharmaceutique BioNTech mène des études cliniques sur un vaccin expérimental contre la cancer. Le cancer est l’une des plus grande menace pour la santé mondiale.

Selon Santé Publique France, 1 homme sur 5 et 1 femme sur 6 développerait un cancer au cours de leur vie. Selon Clinical Trials Arena, les précédentes études cliniques auraient démontrées que le vaccin expérimental serait suffisamment sûr.

L’entreprise pharmaceutique BioNTech a donc officiellement entamé un nouvel essai clinique de phase II. Le vaccin expérimental contre le cancer a donc été injecté à différents participants par la société.

Qui est BioNTech ?

BioNtech est une entreprise de biotechnologie allemande créée en juin 2008 par différents chercheurs. La société est spécialisée dans le développement et la fabrication d’immunothérapies actives dans le traitement de maladies graves comme le cancer. Ses essais cliniques sont généralement basés sur les vaccins a ARNm. Leur vaccin de prévention de la maladie de la COVID-19 fut un des premiers en essai clinique de phase III.

Apprendre a l’organisme a lutter contre le cancer

L’entreprise pharmaceutique serait actuellement entrain de chercher les différentes mesures dans lesquelles le vaccin serait efficace ou non. En effet, le vaccin expérimental, pris en simultané avec le médicament Libtayo, pourrait potentiellement traiter les patients en phase terminale.

Covid-19 : un garçon de 12 ans invente un "mélangeur" en LEGO pour préparer 100 doses de vaccins d'un coup

Le vaccin expérimental contre le cancer, développé par l’entreprise BioNTech, vise à entrainer le système immunitaire du patient à lutter contre la maladie du cancer. Ce vaccin expérimental s’appuie sur la technologie ARNm. L’Acide RiboNucléique messager ou ARNm est utilisé comme intermédiaire entre les différentes cellules du corps humain. Selon Futurism, l’entreprise BioNTech teste directement le vaccin expérimental sur des patients atteints de mélanome de stade 3 et 4. L’entreprise suit ensuite l’évolution du mélanome après leur innoculation.

Les vaccins à ARNm, technologie précieuse pour l’entreprise BioNTech

Özlem Türeci, médecin et cofondatrice de BioNTech, annonce dans un communiqué de presse la vision de l’entreprise. Selon lui, celle-ci serait d’ « exploiter la puissance du système immunitaire contre le cancer et les maladies infectieuses ». De plus, toujours selon Özlem Türeci, le potentiel des vaccins à ARNm a déjà été démontré par son entreprise lors de la lutte contre la Covid-19.

Le cofondateur de BioNTech conclu son communiqué de presse en expliquant que  « nous ne devons pas oublier que le cancer est également une menace pour la santé mondiale, encore pire que la pandémie actuelle ».

COVID-19 : au Royaume-Uni, des volontaires acceptent d’être réinfectés pour faire avancer la recherche

Et bien, il se pourrait que Özlem Türeci ai vu tout a fait juste ! En effet, toujours selon la Santé Publique France, 1 homme sur 8 et 1 femme sur 11 meurent de la maladie du cancer dans le monde. En 2018, le nombre de décès s’élève a 9,6 millions de personne tandis que le nombre de nouveaux cas sur la même année est de 18,1 millions. Nous espérons que, d’ici quelques années, ses chiffres seront largement en baisse !

Un vaccin expérimental à ARN qui permettrait de guérir le cancer
Crédit infographie : ANSM

Grâce au nouveau vaccin, encore expérimental, de l’entreprise BioNTech,il se pourrait que nos espoirs deviennent enfin réalité ! La médecine et ses avancées biotechnologiques ne cessera de nous surprendre jour après jour !

Via
futurism.com
Source
clinicaltrialsarena.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page