Société

Feux d’artifice : quelles règlementations et règles d’usage ?

Connaissez vous la règlementation en matière de feux d’artifices ?

Dans quelques semaines, nous serons le 14 juillet, jour de notre fête nationale, et jour des feux d’artifices… La plupart des communes de France, proposent de magnifiques spectacles pyrotechniques les 13 et 14 juillet au soir… Mais vous avez peut-être envie d’inviter vos voisins et amis et de tirer vous-mêmes un feu d’artifice digne de ce nom ! C’est évidemment possible, à condition de respecter strictement les réglementations en vigueur… Un feu d’artifice est conçu à partir d’explosifs qui peuvent représenter un danger pour la sécurité des personnes… Mais alors comment tirer un feu d’artifice dans votre jardin, en respectant la réglementation en vigueur ? On va tout vous expliquer !

Quelles sont les règles en matière de feux d’artifices ?

Avant toute chose, il faudra vous renseigner auprès de votre mairie… Certaines municipalités voire département entier, interdisent l’usage de pétards ou de feux d’artifices par des particuliers afin d’éviter les débordements et accidents lors de ces chaudes soirées estivales… Les commerçants ont d’ailleurs dans les endroits concernés, interdiction formelle de vendre des articles pyrotechniques pendant des périodes très précises.

Qui peut tirer un feu d’artifice ?

Dans la mesure où votre mairie ou votre département les autorisent, vous pourrez donc proposer votre feu d’artifice, mais pas n’importe lequel non plus ! En France, les feux d’artifice et pétards se classent en trois catégories. La catégorie F1 peut être utilisée par des personnes de 12 ans et plus, les catégories F2/F3 par des personnes de plus de 18 ans, et la catégorie F4, elle, se réserve aux professionnels de plus de 18 ans ! Vous ne devriez donc pas trouver dans le commerce des feux ou pétards F4 ! Quel que soit la catégorie, les éléments pyrotechniques devront obligatoirement comporter la mention CE, gage de sécurité indispensable !

Où ai-je le droit de tirer un feu d’artifice ?

Les catégories F1, F2/F3 peuvent donc être tirés depuis n’importe quel terrain privé, sans aucune autorisation. Par mesure de précaution, il est cependant conseillé de prévenir la mairie, les pompiers et vos voisins de la date et de l’heure des festivités. Cela vous évitera peut-être des plaintes de voisinage pour nuisance sonore !

feux d'artifice
Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

Où est-il strictement interdit de tirer un feu d’artifice ?

Concrètement, si vous tirez un feu d’artifice sur votre terrain privé, malgré une interdiction municipale ou préfectorale, vous vous exposez à une amende 1500€ !  Si votre feu d’artifice tiré illégalement provoque des accidents ou dommages aux bâtiments (incendies etc.), vous vous exposez alors à une amende de 150 000€ assortie d’une peine de 10 ans d’emprisonnement. Inutile de vous rappeler que dans ce cas, aucune assurance ne couvrira les dommages causés par le non-respect de la loi.  Enfin, à l’évidence, il est interdit de tirer un feu d’artifice sur un terrain public ou en forêt… Seules les associations, avec emploi d’un artificier professionnel et sur autorisation de la mairie, peuvent investir un stade ou un parc pour la Fête Nationale ou pour tout autre événement festif !

Et si vous optiez pour les feux d’artifice automatiques ?

Plutôt que de choisir les fusées une à une, de prendre des risques à les allumer chacune leur tour, pourquoi ne choisiriez-vous pas des feux d’artifice automatiques en ligne ? Ces feux d’artifice automatiques destinés aux particuliers possèdent quelques avantages à connaître. En effet, ils disposent d’un seul point d’allumage et ne requièrent aucune qualification particulière, ni aucune autorisation si le feu d’artifice est tiré sur un terrain privé. Il faudra seulement respecter une distance de sécurité de 8 à 25 mètres des spectateurs (et habitations alentours) et avoir lu en détail la notice d’utilisation pour prévenir des risques. Que ce soit pour le nouvel an, le 14 juillet, une « baby shower » ou tout autre événement, ces feux d’artifices automatiques sont la solution clé en main pour des spectacles pyrotechniques d’une durée d’une à six minutes… Il existe aussi des packs pour des durées plus longues (19 minutes). Les feux d’artifice automatiques étant classés en catégorie F2/F3 ne nécessitent aucune qualification, ni aucune déclaration préfectorale. Il vous faudra seulement l’autorisation du propriétaire du terrain s’il ne vous appartient pas. Néanmoins pour une entente cordiale, nous vous conseillons de prévenir ou d’inviter vos voisins les plus proches qui pourraient être surpris par le bruit !

Article Partenaire

Article Partenaire

Cet article sponsorisé a été rédigé en partenariat avec une marque ou un sponsor.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page