L’avion spatial suborbital de Virgin Galactic vient de réussir son premier vol d’essai.

Largué de son avion-porteur à 13 700 mètres d’altitude le SpaceShip Two s’est ensuite posé sans encombre dans le désert de Mojave.

L’équipage du vaisseau, Pete Siebold (le pilote) et Mike Alsbury (le co-pilote), avait déjà réussi les premiers tests de largage quelques temps auparavant..

Ne rêvez pas trop, c’est encore loin d’être abordable !

Six véhicules de ce type doivent être construits pour transporter des passagers plutôt aisés (prix de la place : 200 000 $) dans un vol suborbital de deux heures. Le vaisseau spatial pourra transporter six passagers et deux pilotes à une altitude de 110 kilomètres. Les touristes spatiaux passeront 5 minutes en état d’apesanteur. Quant au retour sur terre, il se fera en planant, comme les navettes spatiales de la Nasa.

Le tandem WhiteKnight Two et SpaceShip Two portera le nom de VSS Enterprise (VSS pour Virgin Space Ship et Enterprise en hommage à la série Star Trek).

virgingalactic.com
Photos de couverture De Steve Mann / Shutterstock