Cet article s’inscrit dans notre section A vous la parole, catégorie dans laquelle VOUS êtes le rédacteur. >> En savoir plus

Marre du train-train quotidien, de cette routine métro-boulot-dodo ? Et surtout, besoin de vous sentir professionnellement plus épanoui et libre de vos choix ? Comme 3 français sur 4, vous rêvez tout simplement de changer de vie.

Et si vous réveilliez l’âme d’entrepreneur qui sommeille en vous et que vous profitiez de tous les avantages qu’offre le monde du digital. Comment ? En créant votre site e-commerce et en vivant de votre passion. Beau programme, non ?

Alors, oui, bien sûr, c’est assez effrayant sur le coup surtout si vous n’y connaissez rien. Mais sur ce point, je vous rassure tout de suite, la toile regorge de sites et d’articles pour vous accompagner et vous aider à vous lancer, à commencer par mon blog : reussir-mon-ecommerce.fr. Vous pourrez notamment y découvrir mon guide complet pour créer une boutique en ligne.

Toujours des doutes ? C’est normal, je suis aussi passé par là. C’est pourquoi j’ai choisi, dans cet article, de vous détailler les 6 raisons qui vous pousseront à passer à l’action en ouvrant votre commerce en ligne.

sauter le pas

1 – Le rêve de devenir votre propre patron

S’il ne devait y avoir qu’une seule raison qui vous pousse à créer votre site, c’est celle-là. Enfin, selon moi.

En tant que salarié, n’en avez-vous pas assez d’être en mode « exécution sans discussion » ? De vous démener un maximum pour un minimum de reconnaissance ?

Et les augmentations, on en parle ! Fin 2017, l’état a annoncé une « forte » augmentation de 0,7% en moyenne ! Et encore une fois, vous n’avez pas votre mot à dire.

Au contraire, dites stop à cette frustration. En créant votre commerce en ligne, la seule personne à qui vous devrez rendre des comptes c’est vous-même. Les décisions, c’est vous qui les prenez, les augmentations c’est encore vous qui les déterminez. Bref, l’acteur principal de votre business, c’est vous et uniquement vous !

2 – la liberté de gérer votre temps

Une autre contrainte lorsque vous êtes salarié : les horaires de présence que vous devez impérativement respecter. Parfois même sans aucune utilité, mais bon, c’est la loi de l’entreprise, faire acte de présence.

Le pire, c’est que bien souvent, c’est au moment où vous pourriez quitter votre poste de travail que l’urgence tombe. Evidemment, vous avez une bonne conscience professionnelle, donc vous restez. Et quand vous rentrez, c’est limite si les enfants ne sont pas déjà couchés.

Le jeu en vaut-il la chandelle ? Et si vous étiez libre de décider quand commencer à travailler, et surtout quand vous arrêter.

Attention, pas de malentendu, je ne dis pas qu’être à la tête d’un site e-commerce, c’est un travail facile et peu engageant. Au contraire, évidemment. Pour réussir, vous allez devoir vous investir à 100%, surtout au début.

Mais, avec la bonne méthode et les bons outils, vous aurez au moins la liberté de fixer vos horaires de travail en fonction de vos priorités.

Vous pourrez enfin consacrer du temps à votre famille et voir vos enfants grandir.

Et la cerise sur le gâteau : vous pourrez vous octroyer quelques heures par semaine pour penser à vous.

Vous aimez le sport mais vos horaires de travail vous empêchent d’en profiter ? Ou alors, quand vous pouvez enfin espérer vous dépenser un peu, la salle de fitness est bourrée à craquer ?

Grâce au lancement de votre activité en e-commerce, vous aurez le luxe de choisir le créneau où le monde ne se bouscule pas trop. Même principe pour le reste de vos activités.

2 – la liberté de gérer votre temps

Une autre contrainte lorsque vous êtes salarié : les horaires de présence que vous devez impérativement respecter. Parfois même sans aucune utilité, mais bon, c’est la loi de l’entreprise, faire acte de présence.

Le pire, c’est que bien souvent, c’est au moment où vous pourriez quitter votre poste de travail que l’urgence tombe. Evidemment, vous avez une bonne conscience professionnelle, donc vous restez. Et quand vous rentrez, c’est limite si les enfants ne sont pas déjà couchés.

Le jeu en vaut-il la chandelle ? Et si vous étiez libre de décider quand commencer à travailler, et surtout quand vous arrêter.

Attention, pas de malentendu, je ne dis pas qu’être à la tête d’un site e-commerce, c’est un travail facile et peu engageant. Au contraire, évidemment. Pour réussir, vous allez devoir vous investir à 100%, surtout au début.

Mais, avec la bonne méthode et les bons outils, vous aurez au moins la liberté de fixer vos horaires de travail en fonction de vos priorités.

Vous pourrez enfin consacrer du temps à votre famille et voir vos enfants grandir.

Et la cerise sur le gâteau : vous pourrez vous octroyer quelques heures par semaine pour penser à vous.

Vous aimez le sport mais vos horaires de travail vous empêchent d’en profiter ? Ou alors, quand vous pouvez enfin espérer vous dépenser un peu, la salle de fitness est bourrée à craquer ?

Grâce au lancement de votre activité en e-commerce, vous aurez le luxe de choisir le créneau où le monde ne se bouscule pas trop. Même principe pour le reste de vos activités.

3 – Le plaisir d’un travail reconnu à sa juste valeur

Je vais vous demander un petit effort de mémoire : combien de fois au cours de votre « carrière » en entreprise vous a-t-on vraiment félicité pour un travail bien fait ? Assez peu au final. Bon, c’est vrai qu’après tout, vous ne faîtes que votre métier. Rien de plus normal…

Sauf que, régulièrement et sous votre nez, c’est votre patron qui récolte tous les lauriers. Personne ou presque n’a conscience que c’est à vous aussi (au moins en partie) qu’on doit les résultats finaux. Frustrant, n’est-ce pas !

En créant votre propre activité en e-commerce, celui que l’on félicitera lorsque votre chiffre d’affaires décollera (et avec du travail, soyez sûr que ça va arriver), c’est vous.

Et d’ailleurs un petit message au passage : quand vous serez un web-entrepreneur averti et que vous aurez pu déléguer certaines tâches, n’oubliez pas de remercier également vos employés 😉

4 – Les joies du monde nomade

Petite mise en situation : c’est le matin, vous commencez à 9h. Vous travaillez à moins de 10 km mais vous savez qu’il vous faudra au moins 30 minutes pour arriver à destination. Eh, oui, la joie des bouchons ! C’est là que vous vous dites « si seulement, je pouvais me téléporter ». Au prochain millénaire peut-être 😊.

En attendant, c’est vous qui subissez tous ces impondérables. Le comble, c’est quand, à peine arrivé, et avant même de démarrer, vous avez déjà besoin d’une pause-café pour vous détendre (parce que le café est un excellent relaxant, c’est bien connu 😉).

Même principe pour ceux qui utilisent les transports en commun. C’est parfois même pire.

L’avantage de votre entreprise e-commerce, c’est que tout est entièrement dématérialisé, ce qui supprime toute contrainte géographique.

Vous voulez travailler de chez vous ? Pas de souci, un ordinateur, une connexion wifi, ça suffit !

travailler de chez vous

Vous avez l’opportunité de voyager, mais vous ne pouvez pas vous arrêter de travailler ? Qu’importe ! C’est vous qui fixez les règles et vous pouvez facilement emporter votre PC ou Mac portable. Vous joignez ainsi l’utile à l’agréable en toute simplicité. En plus côté inspiration, rien de mieux qu’un peu de dépaysement.

Encore mieux. Quand votre site aura pris de l’ampleur, vous pourrez automatiser les tâches et votre site fonctionnera pratiquement tout seul, vous laissant le plaisir de profiter à 100% de votre destination préférée.

Bref, vous êtes totalement libre de travailler quand, et où vous le souhaitez.

5 – Des milliards d’euros à la clé

C’est un peu (même beaucoup) exagéré, évidemment, mais ça vous donne une idée du potentiel du marché du e-commerce en perpétuelle évolution.

81, 7 milliards d’euros, c’est la modique somme que le chiffre d’affaires du e-commerce a atteint en 2017. Une progression de 14% en 1 an et, tenez-vous bien, de 300% en 10 ans ! ça donne le vertige, non ?

Eh oui, le web est désormais présent dans quasiment tous les foyers et acheter en ligne est presque devenu un acte aussi banal et simple que de sortir pour acheter sa baguette de pain. Non d’ailleurs, c’est encore plus facile puisque vous n’avez justement même pas besoin de sortir 😉.

En plus, aucune nécessité aujourd’hui de rester statique pour commander en ligne. Vous avez un smartphone ? Alors ça suffit. Tous les principaux acteurs du e-commerce l’ont d’ailleurs compris en développant leur site en version mobile.

Et ce n’est pas fini, car avec toutes les innovations technologiques (réalité augmentée, reconnaissance vocale…) qui font peu à peu leur entrée sur la toile, l’expérience utilisateur se simplifie encore de jour en jour.

La vente en ligne devient donc un incontournable du commerce. La Fédération du e-commerce et de la vente à distance prévoit d’ailleurs de dépasser le palier des 100 milliards d’euros d’ici fin 2019.

Et si vous profitiez d’une part du gâteau ?

6 – Des démarches qui vous simplifient la vie

C’est bien beau tout ça, mais vous allez me dire que vous n’y connaissez rien en e-commerce. Qu’est-ce qui vous dit que ça peut marcher ?

Misez sur le dropshipping

Evidemment, rien n’est garanti mais l’avantage du web, c’est que vous pouvez absolument tout vendre ou presque. Le public est tellement large (en février 2018, le web comptait 52,3 millions d’internautes francophones) qu’il y a de la place pour tout le monde. Tout ce qu’il vous faut, c’est une idée de produit.

Et puis, aujourd’hui, grâce au dropshipping (livraison directe fournisseur), vous n’êtes même plus obligé de stocker. C’est directement votre fournisseur qui gère entièrement la partie logistique une fois la commande validée sur votre site. De quoi vous enlever une sacrée épine du pied.

Profitez du congé pour création d’entreprise

Vous avez peur de perdre la stabilité d’un emploi fixe et durable en démissionnant ? Je vous comprends, mais encore une fois, une solution existe et rien ne vous oblige à quitter définitivement votre entreprise.

Avez-vous entendu parler du congé pour création d’entreprise ? Vous y avez droit dès 2 ans d’ancienneté dans votre structure.

En quoi ça consiste ? En résumé, on vous laisse 1 an pour vous lancer et à l’échéance, 2 choix s’offrent à vous : quitter l’entreprise pour continuer votre aventure d’entreprenariat ou revenir sur un poste équivalent à celui que vous avez quitté au sein de votre enseigne. Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de votre service RH.

Voilà, vous pouvez désormais être rassuré : changer de vie n’a rien d’inaccessible. Ajoutez à cette conviction le bel avenir tout tracé du e-commerce, et surtout le pouvoir qu’il a de transformer vos rêves d’entreprenariat en réalité, et c’est officiel, vous avez le tiercé gagnant ! Plutôt encourageant non ?

Alors n’attendez plus, lancez-vous dans l’aventure. Et pour vous aider à passer à la pratique, n’hésitez pas à jeter un œil à mon guide complet. Je vous y décris toutes les étapes indispensables pour créer un site qui marche et qui vous assure un avenir radieux !

Auteur(e) :
Olivier CLEMENCE
Twitter :
https://twitter.com/maniT4c/
Bio :
J'aide les e-commerçants a créer un business au service de leur vie et de celle des autres.

1 Partages
Enregistrer1
Partagez
Tweetez
+1
Partagez