A vous la parole

Tesla continue d’innover

Une visite en Allemagne, un superchargeur en approche et un bug sur le chargeur actuel.

Pionnier sur bien des domaines techniques, Tesla ne s’arrête pas en si bon chemin. Sous la houlette du mystérieux Elon Musk, l’entreprise américaine cherche à perfectionner au mieux ses voitures destinées au tourisme et à l’utilisation que les consommateurs en font. Dernière grande avancée dans l’ère électrique de l’entreprise basée à Palo Alto en Californie, non loin du quartier général d’HP : un chargeur encore plus rapide et puissant.

Elon Musk en démonstration lui-même 

Cela n’aura pas échappé aux connaisseurs et aux autres friands de l’actualité automobile, voire financière. Le « CEO » a fait début septembre, le voyage jusqu’à Berlin. Si son arrivée dans la capitale allemande précédait une annonce sur laquelle nous reviendrons, Musk fut avant tout présent pour visiter le chantier de la GigaFactory. 

Annoncée à la fin de l’année 2019, la construction de cette usine berlinoise s’accélère pour accueillir très rapidement, une unité de production globale du groupe américain. Dès 2021, des modèles sortiront de cette immense usine, située dans la périphérie de Berlin, dans le Land du Brandenbourg.

À l’issue de la visite du chantier, une conférence de presse fut naturellement organisée et celui qui est également PDG fondateur de SpaceX, a annoncé que le Model Y construit dans l’usine germanique serait différent de celui produit outre-atlantique.

Photo par Free-photos, CC0
Tesla continue d'innover
Légende : Tesla continue son implantation en Europe

Fleuron principal de la voiture électrique dans le monde, Tesla ne cesse de fasciner et de diviser. La marque des plus grands, penserez-vous. Après son implantation en Chine fin 2019, Tesla s’apprête à ouvrir près de Berlin, sa deuxième « GigaFactory » située en dehors du continent américain. Après Shanghai en Chine, c’est la capitale allemande qui s’apprête à recevoir l’honneur d’accueillir Tesla si l’on s’en tient aux dires de Musk.

Un superchargeur en approche

Tout réside dans cette “corvée”. Le principal inconvénient de la voiture électrique reste pour l’automobiliste, le temps passé à recharger son véhicule. Déjà en avance sur ses principaux concurrents, Tesla frappe encore un grand coup sur le marché en annonçant l’arrivée d’un futur “SuperCharger” comme la marque l’a d’ailleurs déposé. Dans un test réalisé avec un Model 3, le prototype de ce futur chargeur aurait permis de récupérer 120 kilomètres d’autonomie en exactement cinq minutes de recharge.

Rapidement, le constructeur pourrait équiper les centres-villes de ce prototype pour permettre aux automobilistes pressés de recharger rapidement leur véhicule. Cependant, via un porte-parole, Tesla s’est montré encore profondément attaché aux recharges plus lentes, qui permettent une récupération d’autonomie optimale pour les batteries. L’idée de recharges ultras rapides dans les centres-villes et de certaines plus lentes, au travail ou à son domicile figure donc comme futur le plus probable.

Pendant que le chargeur actuel connaît un bug 

Photo par Blomst, CC0
Tesla continue d'innover
Légende : Tesla a connu bien des soucis avec ses chargeurs

Belle surprise pour les utilisateurs de voitures électriques ces derniers jours. L’un d’entres eux a découvert qu’il était possible, vraisemblablement grâce à un bug informatique subi par Tesla, de recharger une voiture d’autre marque grâce à superchargeur Tesla. Gratuitement, il était donc possible de recharger sa voiture à une vitesse bien plus rapide qu’à l’accoutumée après que les vidéos et tweets aient afflués en masse sur YouTube et Twitter. Ces nouveaux chargeurs V3 qui commencent à gentiment se déployer en Europe ont été utilisés en masse par les automobilistes. Pas sûr que Tesla ait toutefois aimé cette surprise.

Musk, de plus en plus riche 

Selon les dernières estimations, Musk est devenu la quatrième fortune de la planète. Si certains d’entre vous regardent les salaires de Cristiano Ronaldo, Leo Messi ou Lewis Hamilton avec des yeux brillants, sachez que ces sportifs ne jouent pas dans la même cour qu’Elon Musk. Ils ont beau compter parmi les plus gros revenus de leurs différentes disciplines, l’innovation apportée depuis des décennies par le natif de l’Afrique du Sud apporte bien plus financièrement à son entreprise que ces sportifs à leurs clubs ou différentes organisations. À la tête d’une fortune estimée à plus de 84 milliards de dollars, Musk pourrait aisément racheter les clubs et autres écuries des sportifs cités plus haut !

Photo d’illustration Vitaliy Karimov / Shutterstock

Invité(e)

Conçu comme un espace de partage, nous accueillons dans notre rubrique « A vous la parole » des contributeurs occasionnels. Neozone ouvre ses colonnes pour la rédaction d’articles correspondant à notre ligne éditoriale et à nos standards de qualité. Le contenu ainsi que les réponses et informations de notre questionnaire sont libres et ne reflètent pas l'avis ou la responsabilité de NeozOne. Vous pouvez vous aussi proposer vos articles, notre porte est toujours ouverte pour les nouvelles plumes.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page