ArticlesAstuces

Vol annulé : vous avez 5 ans pour réclamer une indemnité

Ce n'est pas parce que la compagnie aérienne annule un vol qu'elle doit automatiquement vous rembourser...

Tout passager aérien qui voyage en Europe est protégé par le Règlement européen 261 en cas d’incident de vol. En plus de certains droits comme prétendre à un hébergement gratuit, les passagers peuvent très bien réclamer des indemnités en cas de vol annulé. Quelles sont les conditions ? Comment obtenir une indemnisation de la part des compagnies aériennes ?

Comment obtenir une indemnisation ?

Si votre vol est annulé et que vous souhaitez être remboursé, sachez qu’il existe des plateformes comme Flightright qui vous aident à obtenir une indemnisation en cas de vol annulé et ce, durant 5 ans après l’annulation du vol. En effet, cette entreprise se met à votre disposition grâce à son service d’indemnisation rapide. Vous n’aurez pas besoin de prendre contact avec les compagnies aériennes et essuyer des refus de remboursement ou des fausses excuses.

Que faire si votre vol est annulé ?

Dans le cas ou votre vol est annulé, renseignez-vous auprès de la compagnie aérienne sur les raisons de l’annulation. Puis, rassemblez vos justificatifs (ticket de caisse). Réclamez votre indemnité auprès de la compagnie de vol ou bien via une plateforme comme Flightright, nommée ci-dessus.

Quels sont vos droits en tant que passager ?

En cas d’annulation de vol, la compagnie doit vous prévenir au moins 7 jours avant la date de départ initiale. Pour être éligible à une indemnisation, la compagnie doit être européenne ou bien votre vol doit décoller d’un des pays membres de l’UE. Par ailleurs, elle doit être responsable de l’annulation. En fonction de la distance du vol, vous percevrez une indemnisation de 250 à 600 euros en moyenne.

Êtes-vous éligible à une indemnisation ?

Ce n’est pas parce que la compagnie aérienne annule un vol qu’elle doit automatiquement vous rembourser. En réalité, il existe plusieurs cas de figure :

  • vol annulé 14 jours avant le départ : aucune indemnité possible
  • vol annulé entre 7 et 14 jours avant le départ : si aucun vol de remplacement n’a été proposé, vous êtes éligible à une indemnisation, ou alors il est possible d’en obtenir un si l’heure de départ a été avancée de plus de deux heures, ou si l’heure d’arrivée a été retardée de plus de quatre heure
  • vol annulé moins de 7 jours avant le départ : si on ne vous propose pas de vol de remplacement, vous pouvez réclamer des indemnités, ainsi que dans le cas où l’heure de départ a été avancée de plus d’une heure, ou si l’heure d’arrivée a été retardée de plus de deux heures

Quel est le montant de l’indemnisation ?

Le montant de l’indemnisation est calculé selon votre distance de vol prévue. Par conséquent, pour les vols court-courriers, c’est-à-dire inférieurs à 1500 km, vous percevrez une compensation de 250 euros.

Un retard sur un vol moyen-courrier (1500 à 3500 km) donne lieu à une indemnisation à hauteur de 400 euros. Pour terminer, les distances supérieures à 3500 km, et donc, les vols long-courriers aboutissent à 600 euros de compensation.

Ces montants sont fixes. Par conséquent, si vous avez prévu de voyager entre Paris et Berlin et que vous avez payé votre billet 50 euros, vous obtiendrez une indemnité de 250 euros quand même.

Quoi qu’il en soit, en cas de retard ou de vol annulé, renseignez-vous sur vos droits en termes d’indemnisation. Sachez qu’en plus, avec la plateforme Flightright, vous avez 5 ans de prescription et vous pouvez donc prétendre à des indemnités par rapport à des vols annulés ces cinq dernières années. Dans le cas où vous voyagez régulièrement pour des raisons personnelles ou professionnelles et que vous risquez d’annuler le vol de votre propre initiative, pensez tout de même à prendre une assurance en cas d’annulation de votre part.

Photo de couverture De Capricorn Studio / Shutterstock

Remarque : nous pouvons percevoir une commission lorsque vous achetez par le biais de liens sur notre site, sans frais supplémentaires pour vous. Cela n'affecte pas notre indépendance éditoriale. Pour en savoir plus, cliquez ici.
 

Invité(e)

Conçu comme un espace de partage, nous accueillons dans notre rubrique « A vous la parole » des contributeurs occasionnels. Neozone ouvre ses colonnes pour la rédaction d’articles correspondant à notre ligne éditoriale et à nos standards de qualité. (Les réponses et informations de notre questionnaire sont libres et ne reflètent pas l'avis ou la responsabilité de NeozOne. Vous pouvez vous aussi proposer vos articles, notre porte est toujours ouverte pour les nouvelles plumes.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page