Auto / Moto

Candela Seven : un bateau électrique à foils capable de naviguer à 30 nœuds (environ 56 km/h)

Le Candela Seven est un bateau électrique pas comme les autres. Confortable et performant, grâce entre autres à ses foils contrôlés par ordinateur, il vient de passer avec succès l'un des tests les plus rigoureux au monde pour un bateau de plaisance.

Fondée en 2014 et basée à Stockholm, en Suède, Candela est une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de bateaux électriques de plaisance. Elle vise à accélérer la transition vers les solutions de transport fluvial et maritime sans émission de gaz à effet de serre.

Avec le Seven, la société promet une amélioration notable du concept en proposant « le premier bateau électrique rapide et de longue portée au monde ». Pour atteindre de telles performances, l’engin est doté de foils. Contrôlés automatiquement par ordinateur, ces derniers rendent le Candela Seven 80 % plus efficace que n’importe quel autre bateau électrique du marché.

Une conception intelligente

Grâce à son design hydrodynamiquement bien pensé, le Candela Seven est insensible aux vagues de taille moyenne. Cette conception lui confère aussi une grande résistance aux vents latéraux. Mieux encore, l’utilisation de foils réduit les frottements de l’eau sur la coque.

Résultat, le bateau électrique est particulièrement rapide. Sa vitesse de pointe de 30 nœuds (environ 56 km/h) est largement supérieure à celle de la plupart des bateaux électriques existants. Candela annonce aussi une autonomie de 2,5 heures à 20 nœuds, soit d’environ 50 miles nautiques (92,6 km)

« Une véritable révolution pour la navigation de plaisance »

« Le Candela Seven est une véritable révolution pour la navigation de plaisance. Pour la première fois, vous pouvez aller à la fois loin et vite dans un bateau électrique. La conduite est fantastique, vous survolez les vagues au lieu de les heurter », a déclaré Christian Vogel, concessionnaire suisse et responsable d’homologation.

À LIRE AUSSI :
Triton et SHADOWCAT dévoilent un catamaran submersible

Effectivement, le nouveau bateau électrique ultra rapide a passé avec succès ses tests d’homologation en Suisse. Un pays où la réglementation en matière de navigation de plaisance est plus sévère que dans la zone euro. Et pour cause, la plupart des lacs des Alpes servent également de sources d’eau potable et sont protégés.

Candela Seven : un bateau électrique à foils capable de naviguer à 30 nœuds (environ 56 km/h)
Le bateau électrique Candela Seven et ses foils. Crédit photo : Candela

Une évaluation rigoureuse

Plusieurs paramètres ont été pris en compte lors de cette évaluation menée par les autorités helvétiques. Mais étant donné que le Candela Seven est un bateau électrique, il n’a subi aucun test d’émission de CO2. Pour déterminer si l’engin est conforme aux réglementations locales, les responsables de l’homologation ont testé sa capacité à réaliser des manœuvres délicates, notamment un virage serré à grande vitesse.

Une épreuve que le Candela Seven a passée sans encombre grâce à ses foils assistés par ordinateur. La nuisance sonore, elle, est de seulement 65 dB, bien en dessous du niveau maximum autorisé de 72 dB. À noter que ce bateau électrique de 6 places intègre une batterie de 40 kWh ainsi qu’un moteur de 65 kW. Sa coque en fibre de carbone est longue de 7,7 m pour 2,4 m de large. Le tout pèse 1350 kg.

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page