Auto / Moto

Comment recharger un véhicule électrique à domicile ?

Vous allez devenir propriétaire d'un véhicule électrique ? Une belle idée, mais comment être sûr d'avoir la bonne solution de charge à domicile ?

Vous avez décidé de passer à la voiture électrique ? Une bien belle idée mais un changement notoire dans votre vie quotidienne qui vous amène probablement à vous poser certaines questions. Une voiture électrique nécessite forcément un dispositif de rechargement à domicile, mais comment le choisir ?

Combien ça coûte ? Il existe plusieurs types de recharges à domicile et le choix dépend de plusieurs facteurs : type d’habitation, besoins kilométriques et bien sûr votre budget. Mieux vaut prendre les renseignements en amont. Et,ne pas se retrouver avec une installation à faire dans l’urgence, au risque qu’elle ne soit pas adaptée et qu’elle vous coûte bien plus cher que prévu.

Les différents types d’installation à domicile

Les prises électriques

  • La prise domestique. Elle est évidemment la plus simple à utiliser, mais il va falloir être patient. Les prises domestiques délivrent une puissance de 2.3 kW et vous permettre de charger environ 10 km par heure. Ce peut être un dispositif de « secours » mais en aucun cas, le mode de charge définitif de votre véhicule… Qui plus est, le branchement du véhicule directement sur votre compteur électrique pourrait l’endommager.
  • La prise renforcée. Un peu plus puissante que la précédente, elle délivre 3.2 kW et permet une charge de 20 km par heure environ. A la différence de la prise classique, celle-ci sécurise votre installation électrique. Il faut compter environ 350€ pour le matériel et la pose par un professionnel. Si vous possédez un véhicule hybride avec une autonomie de 50 km environ ou que vous êtes un « petit rouleur » c’est une solution qui peut vous convenir.

Les bornes de recharges

Là encore, tout dépendra de votre consommation kilométrique ! Trois puissances pour l’installation de recharge électrique appelées WallBox : 7.4 Kw (monophasée), 11 et 22 kW (triphasées). Les avantages des Wall Box sont nombreux, et elles permettent notamment de pouvoir programmer la charge en heures creuses. Avec à la clé, de belles économies sur votre facture. Mais elles évitent aussi la surtension sur votre installation et les plombs qui sautent par trop de sollicitation de votre compteur.

Pour la borne de 7.4 Kw, vous récupérez environ 40 km par heure, elle est adéquate pour la plupart des véhicules électriques… Même avec une autonomie de 300 km, la nuit suffit à recharger vos batteries. C’est d’ailleurs la seule borne qui s’adaptera sur votre réseau électrique sans en modifier la structure.

En effet, les bornes supérieures à 7.4 kW offrent une vitesse de charge plus importantes mais nécessitent un passage de votre installation en triphasée… Elles sont donc plutôt réservées aux flottes d’entreprise. Une borne de recharge monophasée 7.4 kW coûte entre 1200 et 3000€ en fonction de la région et du niveau d’intelligence de la borne.

Et l’assurance ?

Il est important de vérifier que votre assurance automobile mais également votre assurance habitation couvre TOUS les problemes qui pourraient être liés à votre véhicule car ce n’est pas toujours le cas. Il faudra dans ce cas souscrire une assurance spécifique ou une assurance complémentaire couvrant l’ensemble de votre véhicule dont la batterie électrique.

Mais alors quel dispositif choisir ?

Concrètement, si vous ne roulez pas plus de 30 km par jour, la prise renforcée se présente comme la meilleure solution. Les bornes de recharges sont plus utiles dans une copropriété par exemple puisque les frais sont partagés, tout comme la borne. En revanche, si vous souhaitez utiliser les heures creuses de votre compteur sans avoir à vous déplacer en pleine nuit, la borne s’avère être la meilleure solution.

Quelles sont les aides financières possibles ?

Si vous êtes propriétaires de votre logement, que ce soit en individuel ou en collectif, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 300€ sans condition de revenus. Si vous habitez en logements collectifs, le crédit d’impôt est cumulable avec le prime ADEVENIR de l’Avere qui couvre jusqu’à 50% des frais engagés. Avec tout de même un plafond de 960€. Les propriétaires de maisons individuelles ne sont pas concernés par cette aide. Renseignez-vous également auprès de votre mairie, département ou région, des aides ponctuelles sont parfois proposées.

 

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page