Ce soir je suis allé au cinéma avec ma moitié grâce à un concours Facebook organisé par la boutique “Le bazar du Bizarre” de Caen. J’avais répondu à une question sur un comics – quel est le vrai pouvoir de Deadpool hormis la régénération ?

Et bien c’était la popularité ! Ce héro est conscient qu’il est un personnage de comics et il brise le quatrième mur. Il sait donc qu’il est populaire auprès des lecteurs ! Encore un grand merci à BDB pour l’organisation !DEADPOOL_CRIT_NEOZONE2016-4

Et c’était parti pour aller voir le film avec ma compagne. Muni de mon Coca et de notre patience, nous avons attendu que les portes s’ouvrent pour entrer dans la salle.

deadpool_caen_neozone2016

La journée avait commencée sur les chapeaux de roues et c’est ensuite que le BDB a organisé un questionnaire d’avant film pour nous préparer à nous plonger dans l’univers abracadabrantesque du superbe anti-superhéros loufoque qu’est Deadpool. Lors d’une des premières questions, qui était je cite “quelle actrice connue a été la compagne de Ryan Reynolds ?”. Il s’agissait de la veuve noire alias Scarlett Johanson. Je remercie encore ma douce qui m’a aidé sur cette question. Elle n’osait pas trop répondre devant toute la foule et j’y suis allé :). Nous avons remporté un mug HULK qui ira à ravir dans notre collec’.

DEADPOOL_CRIT_NEOZONE2016-2

Le film :

Deadpool est G.I.G.A.N.T.E.S.Q.U.E. Si vous connaissez Wade Wilson, sachez que le film est vraiment très représentatif & fidèle de l’antihéros. Ryan Reynolds la joue fine en nous distillant des privates jokes qui retiendront votre attention si vous êtes féru des films de l’acteur. Le film est coupé au fil à beurre pour envoyer du pâté. En l’espace d’un film vous saurez le passif du personnage. Une belle entrée en matière pour les néophytes. Le film laisse place à l’action mais surtout à l’humour, marque de fabrique du personnage. Le mélange des deux est impeccable et commence dès les premières secondes. Sachez tout de même que Deadpool n’est pas le personnage le plus fin de la galaxie et que de petites éruptions vulgaires peuvent surgir. Le film a l’avantage de prendre le spectateur et de ne jamais le lâcher durant les 1h48 du film. La nuance apportée par les autres héros amène un contre point qui est à mon avis pas assez représenté. Leur apport n’est pas aussi bien qu’attendu voire un peu superflu. En revanche, leur aide aura une tout autre importance dans la suite.

DEADPOOL_CRIT_NEOZONE2016-3

Ryan Reynolds colle au personnage et inversement. La symbiose est parfaite. En réalité, bien plus parfaite qu’avec un autre héro. Vous savez de qui je veux parler :). T.J. Miller de la série Silicon Valley incarne Weasel, l’armurier familial de Deadpool. Dans ce film Deadpool est à ses débuts et tente de faire la peau à ses créateurs. Il m’est apparu que le film n’était plutôt pas censuré. TJ Miller a annoncé que la version director’s cut serait encore plus crue.

L’esthétique du masque et du personnage, la mise en scène, les choix scénaristiques vous plongeront dans le comics. Les chorégraphies des combats sont spectaculaires.  Deadpool est une petite bombe et niveau action vous en aurez pour votre argent (oui oui, même des trucs un peu gore…. oui bon … il faut ce qu’il faut). Cette claque est une satisfaction qui tient ses promesses. Tim Miller prend le personnage au sérieux mais non sans humour. C’est pour moi un des MARVEL les plus fidèles au personnage d’origine. Les créateurs Rob Liefeld et Fabian Nicieza pourraient être fier de cette adaptation qui n’a pas à rougir. Si vous souhaitez voir le film que vous avez toujours voulu voir sur Deadpool, c’est ce qu’il vous faut ! Bon par contre il est interdit au moins de 12 ans.

youtu.be/ghkCHLT0LpE

DEADPOOL_CRIT_NEOZONE2016-1

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1
Partagez