C’est avec un grand pot de popcorns sucrés et notre âme d’enfant que nous nous sommes installés dans le grand fauteuil rouge pour découvir LE DISNEY de ce Noël : Coco.

Nous vous avions présenté la bande annonce, passons maintenant à la critique du film et à ma découverte de ce nouveau personnage, qui, il faut bien l’avouer est un peu atypique et change des princesses blondes ou brunes qui transforment leurs univers en royaume de glace 😊 Bienvenue au Mexique, cela réchauffe en cette période glaciaire !

Découvrons donc Miguel et son histoire, partagé entre sa famille et LA musique ! Les popcorns se sont envolés mais nous sommes sortis plus légers de la salle de cinéma.

Synopsis :

Il y a bien longtemps que la musique est interdite dans la famille de Miguel. Une contrainte dont Miguel ne peut s’accommoder, lui qui est l’un des plus grands fans d’Ernesto de la Cruz, célèbre chanteur mexicain. Il a un rêve : devenir un musicien émérite, comme son idole ! Par un formidable mais non moins étrange concours de circonstance, il se retrouve transporté au Pays des morts où il devient ami avec Hector, un gars sympa mais un peu roublard. Ce sera le début d’un voyage hors du commun où d’importantes révélations sur les secrets de la famille de Miguel bouleversera leurs vies respectives.

Avant toutes choses, sachez que vous ne ressortirez pas indemnes de ce visionnage… Même si l’histoire se déroule dans un pays relativement éloigné de nous, les références familiales et notamment le rapport avec les êtres chers disparus est universel. Bien sûr, on y fait ici référence à la culture mexicaine avec ce culte des morts si propre à cette nation. Le chien chauve, qui devient indissociable de Miguel est quant à lui un xoloitzcuintle, race qui accompagne les défunts vers le Pays des Morts dans la mythologie aztèque.

Nous sommes donc transportés vers le pays des morts. Attention ce n’est pas un univers ressemblant aux Noces Funèbres de Burton même si des personnages aux allures de squelettes seront les héros de ce pays imaginaire. On va découvrir des personnages attachants, tendres et tellement réels. De l’émotion du début à la fin du film… Emotion d’abord quand la famille de Miguel lui refuse violemment l’accès à la musique, sous prétexte que la musique a porté malheur à sa famille – On va dire ça, hors de question de vous révéler le pourquoi du comment réellement –

Emotion ensuite quand, depuis le Pays des Morts, il prendra soin des disparus. Ce film se ressent différemment si l’on est enfant, adulte ou même sénior. La résonnance de la Mort n’est pas la même selon l’âge que nous avons mais il est pourtant un film intergénérationnel qui touchera tout le monde ou du moins tous ceux qui ont un jour où l’autre perdu quelqu’un de cher.

Neozone vous recommande :

Chronique Ciné : Coco le dernier Disney Pixar
En revanche, ce film pourrait bien devenir un film anti Trump ! Il rappelle l’importance des cultures étrangères et notamment de la culture mexicaine. N’oublions pas que Trump a promis un mur (une ségrégation donc) entre le Mexique et les USA, les producteurs de Coco auraient-ils décidé d’utiliser ce film comme un pied de nez à leur président ? Quoiqu’il en soit, ce film a provoqué dans toute la salle de cinéma une onde d’émotion sincère de tous les spectateurs. Et franchement quand on sort de ce film, on a envie de prendre sa famille dans ses bras et de se dire qu’on est bien là au pays des vivants ! Nous avons encore une fois la confirmation que PIXAR reste le maître du film d’animation qui s’adresse à tous, et qui n’hésite pas à transmettre de vrais messages. A voir absolument avec parents, enfants, seniors… Bref un super film familial pour les vacances de Noël qui approchent.
4.8A ne pas manquer !
Note des lecteurs: (0 Vote)

5 Partages
Enregistrer3
Partagez1
Partagez1
Tweetez
+1