Bitcoins : une entreprise achète une centrale au charbon pour alimenter ses machines de minage

Pour miner encore plus de Bitcoins grâce à ses milliers de RIGs, la holding Stronghold Digital Mining n’a pas hésité à s’offrir une centrale thermique dans l’Etat de Pennsylvanie (USA).    

Depuis que le concept a été lancé en 2008, la crypto monnaie n’a cessé de gagner en popularité. Surtout le Bitcoin qui peut quand même se vanter d’être la toute première monnaie virtuelle. Ces dernières années, de plus en plus de pays sont ouverts à l’utilisation de cette dernière, l’Etat du Salvador est même allé jusqu’à en faire une monnaie légale.

Aujourd’hui, le minage de Bitcoin est plus que jamais d’actualité, le nombre de transactions effectuées est d’ailleurs en hausse constante. Le problème, c’est que ça demande une quantité phénoménale d’énergie au vu de la taille de sa blockchain (366 Go en septembre 2021).

Rien que pour vous donner une idée concrète, le New York Times a récemment dévoilé que le minage de la crypto monnaie consommerait 0,5 % de l’électricité mondiale, soit beaucoup plus que celle d’un petit pays comme la Finlande. Les besoins sont si importants qu’une grosse entreprise de minage de Bitcoins, la holding Stronghold Digital Mining, a carrément décidé d’acheter une centrale de charbon pour alimenter ses machines de minage. Et ce n’est pas forcément une bonne idée… Détails !

D’abord comprendre le minage de Bitcoins

Le minage de crypto monnaie, également surnommé « Proof of work », consiste à résoudre un problème mathématique complexe afin de valider, et donc sécuriser, une transaction sur un réseau blockchain. Pour ce faire, les « mineurs » de crypto monnaie utilisent la puissance de calcul de leur ordinateur pour tester une multitude de possibilités jusqu’à trouver la solution au problème.  Une fois que c’est fait, les mineurs sont récompensés en Bitcoins (ou autres monnaies virtuelles) qu’ils peuvent ensuite négocier en utilisant des Bitcoin trading app sur le marché international.

Des milliers de machines à alimenter

Il y treize ans, n’importe quel ordinateur, du moment qu’il possède un outil de calcul efficace, permettait de miner des Bitcoins. Aujourd’hui, il existe des machines spécialement conçues pour le minage de crypto monnaie : les RIGs ou les Asics. Ce sont des machines puissantes qui nécessitent une source d’alimentation vraiment importante. Imaginez un peu la consommation électrique d’une société de minage comme la holding Stronghold Digital Mining qui possède 1 800 RIGs !

Une centrale thermique au charbon.
Une centrale thermique au charbon. Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock / guentermanaus

L’entreprise a, pour sa part, décidé de prendre le taureau par les cornes en faisant l’acquisition d’une vieille centrale de charbon en Pennsylvanie (Etats-Unis) dans le but de produire elle-même l’énergie nécessaire à l’alimentation de ses milliers de machines de minage. Une bonne affaire pour la holding et ses mineurs, mais qui n’est pas au goût de tout le monde, les partisans de l’écologie en tête.

Les défenseurs de la nature s’inquiètent…

A l’heure où la protection de l’environnement est au cœur de toutes les préoccupations, particuliers et entreprises sont encouragés à se tourner vers l’utilisation des énergies propres. Or la centrale de charbon achetée par Stronghold Digital Mining carbure aux combustibles fossiles qui sont une forme d’énergies polluantes. Surtout que la société a indiqué que pour alimenter ses 1 800 RIGs, sa toute nouvelle centrale allait devoir brûler pas moins de 600 000 tonnes de déchets de charbon par an.

Ces premières estimations de l’entreprise n’ont pas manqué inquiéter les défenseurs locaux de l’environnement, car les activités de la centrale thermique pourraient non seulement contaminer les cours d’eau environnant, sans parler des grandes quantités de CO2 que cela va émettre dans l’air.

… surtout que ce n’est que le début

Ce n’est pas pour rien si la holding Stronghold Digital Mining s’est tournée vers l’énergie fossile pour alimenter ses machines de minage. Comme l’explique Alex de Vries, économiste néerlandais, dans un échange avec NBC News : « ces mineurs n’ont pas seulement besoin d’une énergie bon marché, mais d’une source d’énergie stable, car leurs machines doivent fonctionner 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, et les sources de combustibles fossiles sont les mieux adaptées pour cela. »

Et l’entreprise américaine ne compte pas s’arrêter en si bon chemin : Stronghold Digital Mining a en effet annoncé son intention d’acheter deux autres centrales thermiques en Pennsylvanie. D’ici l’année prochaine, elle ambitionne de posséder pas moins de 57 000 RIGs et toutes ces machines vont avoir besoin d’une importante source d’énergie pour fonctionner !

Pour ceux qui sont déjà en train de crier au scandale, la holding a tenu à se faire rassurante quant aux conséquences de ses décisions sur l’environnement. Dans des documents à la Securities and Exchange Commission (SEC), la société de minage de Bitcoins a affirmé qu’il n’y a aucun risque pour la nature : « nous employons des techniques d’extraction de cryptomonnaies du 21e siècle pour remédier aux impacts de l’extraction de charbon des 19e et 20e siècles dans certaines des régions les plus négligées sur le plan environnemental aux États-Unis », a-t-elle indiqué. Affaire à suivre donc.

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
phonandroid.com

Alexandre Bonazzi

J'ai presque un demi-siècle et papa de deux grandes filles. J'ai fait des études en droit et travaillé pendant 30 ans dans une société d'études et de conseil en marketing. Aujourd'hui, je suis créateur de site internet pour les petites entreprises. Je suis passionné par les nouvelles technologies, la High-tech et la pop culture en général. J'ai fondé le site NeozOne en 1999 et depuis je partage avec vous (bénévolement) mes astuces, mes tests et quelques fois mes humeurs, je modère également les commentaires de NeozOne. Je suis par ailleurs amateur de cinéma, série TV, les jeux de plateaux et les jeux de rôles. N'hésitez pas à me contacter directement par courrier électronique pour toute question

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page