Cryptomonnaie

Salvador : des volcans pour alimenter en énergie (propre) des fermes à bitcoins

Le 9 juin, Le Salvador a annoncé qu’il donnait cours légal au bitcoin, devenant le premier pays au monde à lui donner une telle légitimité. Mais le président du Salvador ne s’est pas arrêté là, il a demandé que les installations minières de bitcoins soient alimentées à partir d’une énergie verte !

Comme vous le savez sûrement, le Bitcoin est une cryptomonnaie, une forme d’argent numérique et un système de paiement. Les cryptomonnaies présentent plusieurs avantages par rapport à la monnaie physique. Par exemple, elles sont incroyablement difficiles à contrefaire et leurs transactions sont plus sécurisées. Toutefois, leur processus de création et de mise en circulation – autrement dit, le minage – est incroyablement énergivore.

En effet, le minage de cryptomonnaie implique des ordinateurs qui résolvent des énigmes mathématiques très complexes. Des chercheurs à l’Université de Cambridge avancent même que l’extraction de bitcoins à elle seule consomme plus d’énergie chaque année que la consommation d’électricité de l’Argentine. Mais ce n’est pas le seul problème.

Côté écologie, la majorité de cette électricité consommée par le minage provient de combustibles fossiles émettant du carbone. Actuellement, il est estimé que l’extraction de bitcoins génère environ 36,95 mégatonnes de CO2 par an. Mais Le Salvador compte bien emprunter une autre voie.

Une énergie 100% propre, renouvelable et sans émission pour extraire du bitcoin ?

Pour rappel, Le Salvador a légitimé le Bitcoin le 09 juin dernier, permettant ainsi aux entreprises et aux citoyens d’effectuer des paiements en bitcoins. Peu de temps après l’annonce, le président du Salvador, Nayib Bukele, a demandé à une entreprise publique d’électricité géothermique d’élaborer un plan afin de fournir une énergie « très bon marché, 100% propre, 100% renouvelable, sans émission » aux installations minières de bitcoins. L’énergie en question serait exploitée à partir des volcans du pays.

La police allemande saisit 60 millions de dollars en Bitcoin sans pouvoir y toucher, faute de mot de passe...
Salvador : des volcans pour alimenter en énergie (propres) des fermes à bitcoins
Crédit photo : Capture d’écran Twitter

Notre source Big Think explique que « l’énergie géothermique est produite en captant la chaleur de la Terre elle-même. Au Salvador, cette chaleur provient des volcans et on estime que les deux tiers de leur potentiel énergétique sont actuellement inexploités ».

Le minage de Bitcoin via l’énergie géothermique pourrait changer la face économique du Salvador

Si El Salvador parvient à alimenter des installations d’extractions de bitcoins par le biais de l’énergie géothermique alors le pays pourrait devenir une plaque tournante mondiale pour l’exploitation minière. Car, pour l’heure, ce pays fait partie des plus pauvres d’Amérique du Nord.

Néanmoins, pour booster cette nouvelle perspective, le gouvernement en place est prêt à donner des bitcoins en récompense aux personnes qui possèdent et exploitent les ordinateurs chargés de l’exploitation minière. En tout cas, peu de temps après sa requête auprès de la société nationale d’énergie géothermique, le président Bukele a tweeté que ladite société avait déjà creusé un nouveau puits et concevait même un « centre minier » autour de celui-ci. Le président Bukele s’enthousiasme même en disant que « cela va vite évoluer ! »

Plusieurs questions restent en suspens

Reste à savoir si le plan du président du Salvador pour alimenter les installations d’extraction de bitcoins par l’énergie géothermique se concrétise réellement. Mais au vu de l’enthousiasme du président et des efforts nationaux, il semblerait que le plan est en bonne voie de concrétisation.

La NASA propose une nouvelle approche pour prédire les éruptions volcaniques.

Une autre question qui se pose est de savoir si les Salvadoriens adopteront pleinement le bitcoin, étant donné que même si ce cryptomonnaie est très populaire, il est également volatil. Ou bien si les Salvadoriens continueront à effectuer leurs transactions et payer leurs impôts avec la monnaie traditionnelle du pays, le dollar américain. Nous saurons probablement très vite à quoi nous en tenir !

Arielle Lovasoa

Je me retrouve dans les mots de Françoise Giroud dans Lou: Histoire d'une femme libre: "C'est une fille irréductible qui n'en fait et n'en fera jamais qu'à sa tête, non pas par caprice mais par nature". A cela, j'ajouterai le sage conseil de Confucius, mon leitmotiv: "Si tu veux profiter de ta vie, apprends à profiter de ta simple journée"

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page