Cryptomonnaie

NFT : un jeune garçon de 12 ans vient d’empocher 350 000 dollars en vendant 40 avatars colorés et pixelisés

Benyamin Ahmed, un jeune codeur de 12 ans, a réussi à gagner le gros lot grâce à des collections de jetons non fongibles ou NFT (de l’anglais non-fungible token).

Les NFT sont des actifs numériques qui constituent en quelque sorte un certificat d’authenticité: ils peuvent représentés divers types d’actifs, entre autres, des dessins, des images, de la musique ou encore des vidéos, pour ne citer que ces quelques exemples.

Ils sont préservés par l’intermédiaire de codes enregistrés sur la blockchain (un registre numérique décentralisé). Chaque NFT peut être vendu et acheté comme des actifs physiques; la chaîne de blocks permet de suivre l’achat et la vente des collections NFT. Des compétences en codage sont nécessaires pour créer des NFT. Benyamin Ahmed est justement un petit génie qui possède des connaissances particulières en la matière.

Un enfant pas comme les autres

En fait, Ahmed aime coder depuis l’âge de 5 ans. C’est en observant Imran, son père qui travaille comme développeur web, que l’idée de faire du codage lui est venue. Ahmed a commencé avec les langages CSS et HTML et il a développé ses compétences en maitrisant également le JavaScript et d’autres programmes. En dehors de la programmation, il pratique le taekwondo et adore nager.

Le jeune garçon a un intérêt particulier pour la technologie NFT, voilà pourquoi il a décidé de lancer sa propre collection. « J’ai entendu parler des NFT pour la première fois au début de cette année », a déclaré Ahmed à CNBC. « J’ai été fasciné par ces programmes parce qu’il est possible de transférer facilement la propriété d’un NFT par le biais de la blockchain. »

NFT : un jeune garçon de 12 ans vient d'empocher 350 000 dollars en vendant 40 avatars colorés et pixelisés
Crédit photo : Benyamin Ahmed

Ainsi, il a créé sa première collection de NFT, qu’il a lancée plus tôt cet été, une collection qui comprend 40 avatars colorés et pixelisés appelés “Minecraft Yee Haa”. Le jeune codeur affirme avoir eu une telle idée « après avoir passé trop d’heures à jouer à Minecraft ».

Une expérience d’apprentissage

Ahmed a toujours assimilé son projet à une expérience d’apprentissage plutôt qu’à une opportunité de se faire de l’argent. En juin, il s’est mis à travailler sur Weird Whales, sa deuxième collection NFT qui comporte près de 3 300 baleines pixélisées. Chaque individu possède ses propres traits caractéristiques.

Fallen Astronaut, l'unique œuvre d'art présente sur la Lune en hommage aux cosmonautes morts en mission

Le projet a abouti à une sorte d’image d’une baleine qui fait penser à l’emblématique CryptoPunks pixélisé, l’une des premières collections NFT à avoir été créées. Il aurait coûté 300 dollars.

Le succès de Benyamin Ahmed

Le jeune développeur a codé ses collections à partir de tutoriels en ligne. Il a aussi pu compter sur le soutien de Boring Bananas, son mentor qu’il a rencontré sur les communautés Discord. Après le lancement de Weird Whales en juillet, sa collection s’est vendue en neuf heures, selon Ahmed. L’adolescent a amassé aujourd’hui plus de 350 000 dollars par l’intermédiaire des ventes de ses actifs numériques. Il prévoit de dépasser la barre des 400 000 dollars d’ici peu.

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page