Internet

Le code source d’internet est à vendre en tant que jeton non fongible !

Le code d’origine de la structure de base d’internet est à vendre en tant que NFT. Et c’est son inventeur en personne qui est à l’origine de cette décision.

Si internet est devenu ce qu’il est aujourd’hui, c’est en raison de l’émergence du Word Wide Web au début des années 90. Abrégé www, il s’agit en quelque sorte du socle du vaste réseau informatique mondial qui nous permet aujourd’hui d’acheter en ligne, de suivre l’actualité sur des sites d’information ou encore de nous divertir sur des plateformes de streaming.

Le code source du World Wide Web est accessible au grand public depuis 1993, mais si vous désirez avoir l’original, sachez qu’il sera bientôt mis en vente en tant que jeton non fongible.

Des milliers de lignes de code

Cette décision de vendre le code d’origine d’internet sous la forme d’un NFT découle du créateur du Web lui-même, à savoir Tim Berners-Lee. Le paquet comprend environ 9500 lignes de code en plus de la base des langages et des protocoles qui permettent à internet de fonctionner tel qu’il est aujourd’hui.

Il s’agit en l’occurrence de l’Hypertext Transfer Protocol (HTTP), de l’Hypertext Markup Language (HTML) et de l’Universal Document Identifier (URI). Comme si cela ne suffisait pas, l’acheteur aura également droit à une visualisation animée du code et d’une affiche numérique signée par Berners-Lee lui-même.

Matrix 4 : des NFT à l'effigie de la saga disponibles dès la fin du mois

« Plus importante que la théorie de la relativité »

La vente aux enchères ouvrira à 1000 dollars le 23 juin et devrait se poursuivre jusqu’à la fin du mois. Pour cela, Berners-Lee a sollicité Sotheby’s. Cassandra Hatton, la vice-présidente de la célèbre maison d’enchères, a décrit le code comme le « premier artefact né du numérique » à avoir été mis aux enchères.

Et d’ajouter que la vente permettra à l’enchérisseur gagnant d’avoir à sa possession une partie d’un développement technologique qui annonçait un « changement de paradigme » pour l’humanité.

Le code source d'internet est à vendre en tant que jeton non fongible !
Le World Wide Web est à vendre. Crédit photo : Shutterstock / sdecoret

« J’ai essayé de trouver quelque chose de comparable (…) J’ai pensé à la théorie de la relativité, à l’héliocentrisme, à l’imprimerie, aux ampoules électriques ou au moteur à combustion. Mais je crois que c’est une chose beaucoup plus importante », a-t-elle confié à CNN.

Un privilège

Certes, tout le monde peut depuis des années se procurer gratuitement une copie de ce code qui a permis à internet de prospérer. Mais Hatton estime que le fait d’être en possession des fichiers originaux reste un privilège. C’est d’ailleurs pour cette raison que Berners-Lee a décidé de les vendre sous la forme d’un jeton non fongible.

SpaceX ouvre les précommandes de Starlink, mais il y a quelques limitations

Le créateur du Web a déclaré dans un communiqué que les NFT constituent « le moyen de propriété le plus approprié qui existe » pour sa création. À noter que l’homme a actuellement 66 ans. On ne sait pas la véritable raison qui l’a poussé à mettre son code pionnier en vente. Il estime peut-être qu’il est temps pour lui de confier celui-ci à quelqu’un qui pourra bien le préserver.

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page