Imaginez la somme de 400 milliards de dollars ! Difficile non ? Pourtant c’est la somme représentant les aliments perdus avant même d’être mis sur le marché ! Hallucinant !

400 milliards de dollars ! Non ce n’est pas le prix d’un voyage sur la Lune ou d’une villa luxueuse sur la Côte d’Azur mais la somme représentant les aliments perdus avant même d’être vendus et donc consommés ! Un chiffre alarmant qui montre à quel point la nourriture est gaspillée !

C’est une très sérieuse étude de l’Agence Mondiale pour l’alimentation des Nations Unis qui a publié ces chiffres astronomiques ! Cela représente 14% de nourriture gaspillée avant l’arrivée sur les lieux de vente… Ces 400 milliards de dollars ne sont que des produits agricoles. Explications.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Pourquoi ne se souvient-on pas de nos rêves ? Cette étude en explique la raison...

Les denrées issues de l’agriculture comme les fruits et légumes, mais aussi racines et tubercules consommables. Les conditions de récoltes et surtout de stockages sont responsables de cette perte hallucinante ! Les produits agricoles sont exposés aux conditions météorologiques mais également aux insectes, rongeurs qui eux, se nourrissent avant que les récoltes ne puissent être effectuées.

Il existe des inégalités en fonction des pays producteurs… Ainsi en Asie, ce sont 20.7% des produits agricoles qui sont perdus en chemin quand en Australie c’est seulement 5.7% de ces mêmes produits. Et ce n’est pas une histoire de superficie de territoire, plutôt une histoire de techniques agricoles ! Ajoutons à cela les avaries de transports, les emballages inadaptés et les erreurs humaines pour arriver à ces 400 milliards perdus !

Petite consolation malgré tout : en 2011 la même étude annonçait 30% de nourriture perdue dans le monde ! Le taux a donc baissé de moitié mais ce n’est pas suffisant ! L’Agence mondiale pour l’alimentation des Nations Unies a donné au monde entier l’objectif de réduire ce gaspillage alimentaire de 50% d’ici 2030… Allez encore un effort et peut-être passera-t-on sous la barre des 5% !

Photo de couverture de mythja / Shutterstock