Environnement

14% de la nourriture mondiale est gaspillée avant d’être vendue, soit une perte de 400 milliards de dollars

Imaginez la somme de 400 milliards de dollars ! Difficile non ? Pourtant c’est la somme représentant les aliments perdus avant même d’être mis sur le marché ! Hallucinant !

400 milliards de dollars ! Non ce n’est pas le prix d’un voyage sur la Lune ou d’une villa luxueuse sur la Côte d’Azur mais la somme représentant les aliments perdus avant même d’être vendus et donc consommés ! Un chiffre alarmant qui montre à quel point la nourriture est gaspillée !

C’est une très sérieuse étude de l’Agence Mondiale pour l’alimentation des Nations Unis qui a publié ces chiffres astronomiques ! Cela représente 14% de nourriture gaspillée avant l’arrivée sur les lieux de vente… Ces 400 milliards de dollars ne sont que des produits agricoles. Explications.

Les denrées issues de l’agriculture comme les fruits et légumes, mais aussi racines et tubercules consommables. Les conditions de récoltes et surtout de stockages sont responsables de cette perte hallucinante ! Les produits agricoles sont exposés aux conditions météorologiques mais également aux insectes, rongeurs qui eux, se nourrissent avant que les récoltes ne puissent être effectuées.

Il existe des inégalités en fonction des pays producteurs… Ainsi en Asie, ce sont 20.7% des produits agricoles qui sont perdus en chemin quand en Australie c’est seulement 5.7% de ces mêmes produits. Et ce n’est pas une histoire de superficie de territoire, plutôt une histoire de techniques agricoles ! Ajoutons à cela les avaries de transports, les emballages inadaptés et les erreurs humaines pour arriver à ces 400 milliards perdus !

Petite consolation malgré tout : en 2011 la même étude annonçait 30% de nourriture perdue dans le monde ! Le taux a donc baissé de moitié mais ce n’est pas suffisant ! L’Agence mondiale pour l’alimentation des Nations Unies a donné au monde entier l’objectif de réduire ce gaspillage alimentaire de 50% d’ici 2030… Allez encore un effort et peut-être passera-t-on sous la barre des 5% !

Photo de couverture de mythja / Shutterstock

Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page