Environnement

Immobilier : le Japon impose des toits photovoltaïques sur toutes les nouvelles constructions

Pour parvenir à relever le défi de sa capacité solaire en 2030, le Japon prend des mesures drastiques en imposant des toits solaires sur les nouvelles constructions mais également des quotas solaires aux municipalités !

Alors que de nombreux pays se sont déjà engagés pour la fin de l’énergie nucléaire à diverses échéances, le Japon souhaite réduire drastiquement ses émissions polluantes d’ici 2030… Dix ans après l’accident nucléaire de Fukushima, le Japon durcit ses lois concernant l’urbanisme des nouveaux bâtiments !

Le Japon est actuellement le leader mondial en matière de capacité solaire par kilomètre carré. Même s’il reste derrière les leaders mondiaux comme la Chine ou l’Allemagne en matière de production. La politique de soutien de développement de l’énergie solaire au Japon, est actuellement l’une des plus importante !  Une nouvelle loi pourrait faire progresser encore plus le Pays du Soleil Levant en matière d’énergie solaire !

Comment généraliser le solaire dans un petit pays ?

A l’heure actuelle, même en étant 1er au rang de la capacité solaire au mètre carré, 70% de l’électricité est toujours produite grâce au gaz naturel et au charbon. Le Japon est un « petit pays » qui ne permet pas de grands espaces pour y installer des champs de panneaux photovoltaïques.

Alors le gouvernement japonais vient de prendre une décision radicale, mais prometteuse. Puisque l’espace naturel du pays ne permet pas un développement du solaire à la hauteur de leurs espérances, alors ils vont le développer autrement. Et la manière que les autorités japonaises ont choisi est assez intelligente ! Désormais tous les nouveaux bâtiments, les parkings, les fermes et autres structures de grande ampleur devront posséder des panneaux solaires !

À LIRE AUSSI :  Une étudiante récompensée pour son abri qui recharge les voitures électriques

Et ce n’est pas tout !

Non seulement tous les nouveaux bâtiments publics devront accueillir des panneaux solaires ! Mais les maisons des particuliers sont également concernées… Enfin chaque ville du pays devra trouver suffisamment d’espace pour installer des panneaux solaires de plus grande envergure !

D’ailleurs, pour chaque municipalité, le gouvernement calculera la capacité solaire minimale que chaque ville doit atteindre ! Une sorte « d’impôt solaire » où chaque ville participera à l’effort national concernant l’énergie solaire ! Si aujourd’hui, le Japon reste parmi les pays où le coût de l’énergie solaire reste le plus élevé, la généralisation du système pourrait le faire baisser. Cependant pour Takeo Kikkawa, professeur à l’Université internationale du Japon, 35% des bâtiments déjà existants ne pourront jamais accueillir de panneaux solaires !

“Pour atteindre cet objectif, chaque maison et immeuble d’habitation construit à partir de 2040 devra être équipé d’un panneau solaire (…) la plupart des exploitations agricoles devront disposer chacune d’une capacité solaire de 100 kilowatts, et le pays devra trouver de la place pour des dizaines de nouveaux mégaprojets solaires dans chaque municipalité.” explique le site japantimes.co.jp.

L’énergie solaire au Japon

Le potentiel solaire du Japon se trouve assez réduit, par son taux d’ensoleillement et par sa surface ! La taux d’ensoleillement maximum se situe dans les régions les plus au sud (Okinawa, l’île de Kyushu, les côtes de Shikoku et de la Mer intérieure de Seto). Mais également dans la région centrale entre Nagoya et Nagano. Ces régions peuvent atteindre des taux d’ensoleillement semblables à ceux de notre Provence !

À LIRE AUSSI :  Rotterdam va ouvrir son premier village expérimental de Tiny-Houses

En 2019, la filière photovoltaïque japonaise fournissait 7.4% de l’électricité nationale. A la fin 2020, le taux montait à 8.3%, ce qui classe alors le Japon au 4ème rang mondial pour la puissance installée dans l’année. Le Japon veut faire de l’électricité solaire son cheval de bataille d’ici 2030… Il ne reste donc que 9 ans pour construire à outrance des bâtiments coiffés de panneaux photovoltaïques. Et réussir leur pari écologique !

Source
japantimes.co.jp

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page