Grâce à l’association ASPAS, 500 hectares du massif du Vercors vont être rendu à la Nature et aux animaux qui l’occupent.. Une bien belle initiative qui a encore besoin de vos dons !

Le Massif du Vercors vous connaissez ? Situé sur les départements de l’Isère et de la Drôme, il est sans doute l’un des massifs montagneux français les plus riches de notre pays. Mais il est aussi, tout comme les autres massifs français menacé par des lois qui autorise la chasse d’animaux considérés comme nuisibles et pourtant utiles à la biodiversité.

Une autre menace venant de constructions qui grignotent sans cesse un peu plus les massifs naturels qui devraient être préservés dans leur intégrité ! Une association se bat depuis quelques années pour redonner 500 hectares de ce massif à la Nature : aux aigles, aux cerfs et plus simplement rendre à la forêt ce qui n’aurait pas dû lui être pris !

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Costa Rica : 12 000 tonnes d'écorces d'orange ont permis de restaurer la flore de cette foret

L’ASPAS (Association pour la protection des animaux sauvages) annonce avoir récolté les 2 350 000 € nécessaire au rachat de 500 hectares de forêt qu’ils destineront uniquement à la faune et la flore originelle de cette région. Ce projet a été mis en place suite à un constat alarmant : seul 1% du territoire français bénéficie de classement en sites protégés (Parcs Nationaux, Réserves de la Biosphère, Réserves Naturelles…), les 99% restants n’étant protégés ni de la chasse à outrance, ni de la destruction des habitats ou des grands prédateurs pourtant nécessaires à la biodiversité.

L’ASPAS par le biais de récolte de dons a donc décidé d’acheter des territoires naturels afin de les préserver dans la durée et dans l’intérêt de la vie sauvage ! Le massif du Vercors verra donc la première « Réserve de Vie Sauvage » grâce à cette initiative de l’association.

Cependant, il est encore possible de faire un don à l’association ASPAS pour leur permettre d’aller encore plus loin dans leur démarche en panneautant les délimitations de cette zone désormais protégée, ou en remboursant le prêt de 50 000 € que le vendeur des 500 hectares leur avait octroyé. Il faut également restaurer les bâtiments existants qui leur permettront de gérer ce nouvel espace au plus près de la forêt. Il y a donc encore du travail mais l’ASPAS remercie les donateurs qui leur ont permis de réaliser cette magnifique opération… Pour le bien du massif du Vercors et de ceux qui pourront désormais y vivre en toute sérénité !

Photo de couverture De worldroadtrip / Shutterstock