Il vient de Norvège, il s’appelle AV1. C’est un petit robot qui vient en aide aux enfants hospitalisés loin de leurs classes. Il permet de suivre les cours et de garder le lien social.

Il ne mesure que quelques centimètres et est en ce moment présenté à la Biennale du Design de Londres qui se déroule jusqu’au 24 septembre. AV1 c’est son nom pour le moment est un robot intelligent qui assiste les enfants malades, qui sont hospitalisés ou soignés à domicile et qui ne peuvent donc pas se rendre dans leurs salles de classe. Quand on sait que chaque année ce sont des milliers d’enfants qui se retrouvent privés d’école de par leurs maladies ou accident, on se dit qu’AV1 est un espoir pour continuer à apprendre et maintenir le lien social.

AV1 est donc un petit un robot de téléprésence il permet de maintenir l’enfant hospitalisé en contact permanent avec sa salle de classe. AV1 a été conçu par No Isolation, une start-up norvégienne. Le robot est tout petit et tient sur la table d’un élève ou sur le bureau du professeur et surtout il n’est pas figé à un endroit de la classe.

Le fait qu’il soit amovible permet à l’enfant de garder le contact en classe mais également de partager les récréations ou le temps de cantine avec ses camarades, et donc de passer aussi les moments de jeu avec eux (cours de sport, de théâtre). L’enfant malade fait partie entièrement du groupe classe et c’est très important pour ne pas se sentir coupé de la vie sociale des élèves de son âge.

crédit photo : noisolation.com

Techniquement le robot AV1 est équipé d’une caméra, d’un microphone et d’un haut parler, il peut donc diffuser l’audio dans les deux sens. En revanche, la vidéo ne peut être diffusée que dans un sens et vue seulement par l’enfant malade. Cette fonction a été mise en place après avoir constaté que souvent les enfants malades ne souhaitaient pas se montrer aux autres quand ils sont diminués physiquement ou si leur maladie engrange des branchements ou des changements physiques importants.


A lire également :


En ne diffusant que dans un sens, le robot protège l’enfant des regards parfois malveillants des jeunes enfants. Il a deux moteurs, il peut donc lever et baisser la tête et pivoter sur 360 degrés, ainsi l’enfant malade peut voir la totalité de la salle de classe et non pas une image fixe du tableau par exemple. Enfin, il possède une connectivité Wi-Fi et 4G pour que les enfants puissent se connecter avec lui pendant les pauses ou les récréations.

crédit photo : noisolation.com

Actuellement AV1 est utilisé par 500 enfants à travers l’Europe, c’est évidemment une goutte d’eau par rapport au nombre d’enfants hospitalisés. Le gouvernement norvégien vient de donner son accord pour le financement de 90 nouveaux robots sur deux ans…

Si seulement les autres gouvernements européens pouvaient passer commande, ce serait une énorme avancée pour les enfants hospitalisés, souvent isolés. Quand on sait que le lien social maintenu aide à la guérison des malades, on se dit que ce devrait être une urgence que de fournir ce genre d’appareil aux enfants pour les aider à aller mieux tout simplement !

10 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1