Innovation

Covid-19 : un respirateur portable et imprimé en 3D qui s’inspire des équipements de plongée sous-marine

En Afrique du Sud, une invention est en train de faire couler beaucoup d’encre. Il s’agit d’un appareil qui révolutionne l’apport d’oxygène aux patients atteints de Covid-19.

Face au manque de respirateurs dans certains hôpitaux d’East London, en Afrique du Sud, un groupe d’ingénieurs, d’entrepreneurs et de médecins a mis au point un appareil capable d’améliorer l’administration d’oxygène aux patients souffrant de Covid-19.

L’OxERA (Oxygen-Efficient Respiratory Aid) a été conçu pour pouvoir être transporté en toute facilité. En plus de sa portabilité, il s’annonce plus économique que les solutions de respiration traditionnelles. D’après nos confrères de Cape Talk, le dispositif médical peut être imprimé en 3D, ce qui facilite sa fabrication. Il s’inspire des équipements de plongée sous-marine.

À LIRE AUSSI :  Le premier ministre Italien répond à la lettre touchante d'un petit garçon demandant de ne pas confiner le Père Noël

Un appareil respiratoire facile d’utilisation

L’autre particularité de l’OxERA, c’est sa facilité d’utilisation. Selon notre source, il convient très bien aux centres accueillant de nombreux patients et qui manquent de personnel qualifié. Le petit administrateur d’oxygène fera également ses preuves dans les unités de soins intensifs où les réserves d’oxygène en vrac peuvent parfois s’avérer insuffisantes. Selon les explications du Dr Craig Parker, médecin anesthésiste ayant également suivi une formation en génie mécanique, l’appareil fournit de l’oxygène dont le volume est parfaitement en adéquation avec la capacité du poumon de chaque patient.

« La valve de l’appareil maintient une légère pression pour éviter que les poumons ne s’affaissent lorsque le patient expire, réduisant l’effort nécessaire à la respiration », a-t-il fait savoir, cité par Capetalk.co.za. Alors que certains hôpitaux de l’Afrique du Sud ne disposent pas de suffisamment de matériels pour permettre aux patients qui présentent une forme grave de la maladie à coronavirus de respirer convenablement, les inventeurs de l’Oxygen-Efficient Respiratory Aid estiment déjà que leur appareil devrait être en mesure de changer la donne.

Des centaines d’exemplaires déjà en service

On sait aussi que 25 hôpitaux sud-africains se sont récemment vus dotés des centaines d’unités de l’OxERA. Selon le Dr Carolyn Mason, médecin auprès d’un hôpital public d’East London, avant l’arrivée de l’appareil, le taux de saturation en oxygène de son établissement était particulièrement horrible. Désormais, celui-ci s’est nettement amélioré, atteignant une baisse de 90 %. Le Dr Warren Gregorowski de l’hôpital Frere à East London a de son côté déclaré avoir été témoin à plusieurs reprises de la capacité du dispositif à sauver des vies.

À LIRE AUSSI :  D'après cette étude, les lunettes de vue seraient une protection supplémentaire contre la covid-19

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les inventions de ce type sont particulièrement sollicitées en ces temps où de nombreux pays font face à un rebond spectaculaire du nombre de contaminations à la Covid-19. Dans le cas de l’Afrique du Sud par exemple, au moment de la rédaction du présent article, le pays totalise 1 259 748 cas et 34 334 décès depuis le début de la pandémie.

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page