Innovation

Une machine pour imprimer le Passe Vaccinal au format carte de crédit (pour les réfractaires du numérique)

Evolis, une entreprise basée près d'Angers, propose une solution d'impression du passe vaccinal sur un format carte de crédit... Et le succès est au rendez-vous !

Depuis quelques mois, chaque fois que vous allez au restaurant, au cinéma ou au stade, on vous demande de présenter votre passe sanitaire. Dès demain, 24 janvier et après validation par le Conseil Constitutionnel, il deviendra un passe vaccinal. Mais combien sommes-nous à avoir rebroussé chemin pour avoir oublié notre passe ? Si pour la plupart des personnes, ce passe se trouve sous forme de QR Code sur nos smartphones, qu’en est-il de ceux qui ne souhaitent pas passer par ce biais là ?

Aujourd’hui, seule une impression papier permet de présenter son passe sanitaire et ce n’est pas encore un automatisme. Dans plusieurs centaines de pharmacies françaises, une nouvelle solution est apportée par l’entreprise EVOLIS : le passe sanitaire sur support plastique. Et pour les personnes âgées ou ceux qui n’ont pas de smartphones, c’est plutôt intelligent… Il fallait y penser.

La solution Evolis

Le passe vaccinal sur papier c’est une solution, mais le papier s’abîme, se retrouve plier au fond d’un sac… Et parfois le piteux état dans lequel il se trouve ne permet même plus de le scanner. De plus, les personnes âgées, qui n’ont pas toutes un portable, se retrouvent dans des situations complexes en cas de papier oublié. Il y a aussi les étourdis qui l’oublient dans un autre sac ou sur un meuble; le passe sanitaire n’est pas encore un automatisme pour tous.

Un dispositif qui facilite la tâche à tous !
Pour ceux qui préfèrent le papier. Capture d’écran YouTube

En observant cela, Evolis, une société basée près d’Angers spécialiste de l’identification, a eu l’idée d’imprimer les QR code au format carte de crédit. Et ça marche ! Pour ce faire, ils ont mis au point une petite imprimante connectée à une application mobile Duplipass. Les commerces équipés du dispositif scannent le QR code sur le papier du client et 20 secondes plus tard, il se retrouve imprimé sur une carte plastifiée. Plus de 200 commerces ont déjà acheté le dispositif, pour 1290€. Les cartes imprimées sont vendues 3€ l’unité, un prix tout à fait raisonnable.

Un dispositif qui facilite la tâche à tous !

Lorsque le système a été créé, Evolis pensait qu’il s’adresserait surtout aux personnes âgées. Mais finalement, les clients sont plus nombreux que prévu. Ils sont parvenus à définir plusieurs profils :

  • Les personnes âgées évidemment, leur première cible;
  • Des sportifs qui n’ont pas leur smartphone lorsqu’ils pratiquent;
  • Ceux qui ne sont pas à l’aise avec un smartphone, ou qui n’ont pas envie télécharger l’application.
À LIRE AUSSI :
Covid-19 : un garçon de 12 ans invente un "mélangeur" en LEGO pour préparer 100 doses de vaccins d'un coup

Et puis finalement, cette version du passe s’adresse à tous, car nous ne sommes jamais à l’abri d’une batterie qui lâche ou d’un smartphone perdu… Avec ce passe nouveau format, il se range avec les papiers d’identité, c’est quand même hyper simple ! Evolis ne s’attendait pas un tel succès et prévoit déjà d’étendre le système à l’international. Pour le moment, il n’existe aucune liste qui référence les commerces disposant du duplipass. Une évolution à venir probablement, mais on aurait aimé pouvoir trouver un commerce près de chez nous qui le propose.

Comment cela se passe avec le passe dès lundi ?

À partir du lundi 24 janvier, il sera exigé pour toutes les personnes âgées de 16 ans ou plus. Il sera nécessaire pour accéder aux restaurants, cinémas, ou encore aux transports interrégionaux. Le Conseil Constitutionnel a validé la loi votée la semaine dernière. A l’exception des meetings politiques, le passe vaccinal sera exigé dans tous les lieux recevant du public (hors EHPAD et hôpitaux). Le passe vaccinal sera délivré à tous ceux qui auront reçu trois doses de vaccin au 24 janvier

Pour inciter les non-vaccinés à franchir le pas de la première dose, le gouvernement a décidé d’un passe vaccinal temporaire s’ils reçoivent leur première dose d’ici le 15 février. Mais ils devront présenter un test antigénique négatif pour accéder aux lieux demandant le passe vaccinal. Le certificat de rétablissement du Covid correspondant au résultat d’un test PCR ou antigénique positif continuera d’être reconnu dans le passe vaccinal en vigueur en France à partir du 24 janvier, et pour six mois… Au-delà des six mois, le passe vaccinal deviendra obsolète et la personne aura de nouveau le choix de se faire vacciner ou de se priver de certaines activités …

Source
20minutes.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page