Trois amis alsaciens, tous handicapés, ont conçu l’E-ROOL, un fauteuil roulant gyropode qui permet de se déplacer partout et de recouvrer une grande autonomie !

Les détournements d’objets ont parfois du bon, même du très bon ! En détournant un gyropode Segway de son usage plutôt ludique, trois alsaciens, Pascal Grimm, Arnaud Niederst, et Franck Koffel, mécaniciens ajusteurs pour les premiers et carrossier pour le dernier ont transformé le gyropode en fauteuil roulant tout terrain !

Après des années de travail et pas moins de 6 versions, ces trois amis, tous en fauteuil roulant voient leur rêve de mobilité réalisé ! Le premier modèle baptisé E-ROOL est déjà commercialisé… Commercialisé certes mais à but NON lucratif, ce fauteuil équipe déjà certaines personnes en situation de handicap et fait à priori l’unanimité auprès des utilisateurs.


A lire également : Il invente un guidon de vélo génial qui s’adapte aux fauteuils roulants


Concrètement il se présente comme deux grosses roues surmontées d’une assise, le gyropode stabilise lui-même le fauteuil par rapport au poids de l’utilisateur et au terrain visé. Il est capable de rouler sur des pavés, de monter des trottoirs et possède même des roues adaptées au sable ou à la neige, ce qui n’est pas le cas pour les fauteuils électriques classiques.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Idée cadeau : Geemarc CL7350, un casque TV spécialement conçu pour les personnes souffrant de problèmes d'auditions

Selon les informations du site francebleu.fr, le dispositif est compatible avec de nombreuses pathologies nécessitant l’usage d’un fauteuil roulant comme la paraplégie, l’hémiplégie, l’amputation des membres inférieurs ou la sclérose en plaque. Il suffit d’une main valide pour piloter le fauteuil gyropode !

Pour obtenir ce fauteuil E-ROOL, il faudra compter entre 13000 et 16000 euros et il est livré avec tous les accessoires et une petite boîte à outils d’urgence. Certes un investissement très important mais la liberté de se mouvoir a-t-elle vraiment un prix ? Il est probablement possible qu’une partie de ce coût soit pris en charge par les MDPH locales ou la sécurité sociale mais nous n’avons aucune certitude vis-à-vis de ceci. Vous pouvez en revanche pour renseigner sur la page Facebook Paramove concernant le E-ROOL et ses prises en charge éventuelles. Un grand coup de chapeau à ces trois amis qui pourraient rendre BEAUCOUP d’autonomie aux personnes qui ont vu la leur très réduite à cause de leur handicap.

Crédit photo : E-ROLL /  Paramove

Des Alsaciens modifient des Segway pour fabriquer des fauteuils roulants tout terrain